Mot-clef : Anna Stéphany

werther

Le Werther exceptionnel de Juan Diego Flórez et Tatjana Gürbaca

Du Werther zurichois monté récemment par l’Opéra du Rhin, on aurait tort de ne retenir que la présence du Werther de Juan Diego Flórez : le travail de Tatjana Gürbaca affranchit Werther de tout procès en désuétude. Jusqu’à ce jour, il était difficile en DVD de voir Werther autrement qu’au travers d’un écran bien opaque, celui de tant de mises en scènes respectueusement enrubannées dans la joliesse décorative d’un XVIIIe siècle de façade, ...
raphael_pichon

L’Ensemble Pygmalion enchante dans Bach

Après l’avoir présentée à l’Auditorium de Bordeaux puis à la Halle aux Grains à Toulouse, c’est également dans une grande salle de concert et non une église que Raphaël Pichon et ses musiciens de Pygmalion donnaient à Paris la Messe en si de Bach, une première les concernant dans cette œuvre. Famillier de ce répertoire qu’il a notamment enregistré pour Alpha (Messes brèves et version de 1733 de la Messe ...
L`OrfeoPhilharmonie Essen, 23. Juni 2012Balthasar-Neumnn-Ensemble

Orphée touche le public à Essen

Quelle performance ! Au bout d’une tournée écrasante – quatre concerts en quatre jours – le Chœur et l’Ensemble Balthasar Neumann présentent l’Orfeo de Monteverdi à la Philharmonie de Essen, et tous les musiciens font preuve d’une fraîcheur étonnante. Point de fatigue, mais, au contraire, une verve et une fougue qui confèrent à cette musique, pourtant vieille de 400 ans, une surprenante jeunesse. Techniquement sans failles et rompus au style ...
LA CLEMENCE DE TITUS (David Mc VICAR) 2011

Distribuer Mozart à Aix ?

Aucune clémence pour cette Clemenza, indigne par rapport aux prétentions du Festival d’Aix. Plateau déséquilibré, mise en scène indigente, tout juste est-ce digne d’une scène de second niveau. Après de curieux choix dans Don Giovanni ou Cosí fan tutte, il est permis de se poser des questions quant aux cast mozartiens d’un festival créé sous les hospices du compositeur le plus connu au monde. La monde ne manque pas de Titus, ...
La poétique du Merveilleux

L’Orfeo par René Jacobs et Trisha Brown, la poétique du Merveilleux

Festival d’Aix 2007 Produit en 1998 au Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles, le spectacle de l’Orfeo (disponible aujourd’hui en DVD) qui conjugue les talents de René Jacobs et Trisha Brown restera sans doute une des plus belles versions de l’ouvrage du maître de Mantoue. En fin connaisseur de cette époque charnière de l’histoire de la musique, René Jacobs sait allier l’authenticité d’un style (se fiant aux deux éditions de ...