Mot-clef : Chœur de l’opéra de Dijon

SB6

Sombre et prenant Simon Boccanegra à Dijon

Opéra sombre pour Temps sombres ? Une modernisation bienvenue, une scénographie intelligente : la vision de Philipp Himmelmann plonge le spectateur au plus près du drame étouffant de Verdi. « Toute joie sur la terre est un charme mensonger. Le cœur humain est source de larmes infinies. » Ainsi se clôt Simon Boccanegra. Le Maître tenait à son vingt-troisième opéra (à bien des égards sa Clémence de Titus), qu’il remania en 1881, vingt-quatre ans après ...
flute2

À Dijon, une Flûte enchantée post-apocalyptique

David Lescot est un metteur en scène inventif, et il l’a déjà prouvé à Dijon dans une délicieuse mise en scène de La Finta Giardiniera. Pour cette Flûte, il ajoute à la qualité de l’imagination l’audace de manier le paradoxe sans complexe. L’action est située dans un monde désolé, dévasté par une catastrophe écologique : une terre brûlée par le soleil ou par une explosion nucléaire, que David Lescot abandonne aux ...
IMG_6601 Médée © Gilles Abegg_Opéra de Dijon

Médée ou la folle par amour

En adaptant l’histoire sanglante de Médée, le metteur en scène Jean-Yves Ruf et le dramaturge Stephen Sazio actualisent le mythe en mettant en relief les désordres occasionnés par la passion amoureuse d’une femme extrême dans ses débordements. La version musicale qu’offre Luigi Cherubini de l’histoire de Médée est, à bien des égards, complexe. À la diversité des styles qu’elle aborde se rajoute la présence inhabituelle du langage parlé, qui présente des ...
IMG_3156 Curlew River c Gilles Abegg Op+®ra de Dijon

Curlew river à l’opéra de Dijon

C'est l'un des chefs-d’œuvre de Britten que propose l'opéra de Dijon, avec une réussite certaine. Le théâtre de la pitié... C'est la quintessence du génie de Britten. La pitié pour les faibles et les malheureux, qui animait le créateur, trouve en Curlew river l'une de ses plus hautes expressions (cf. notre dossier). L’œuvre est fréquemment reprise sur scène, mais elle était prévue pour des conditions très particulières et impératives. Il ne ...