Mot-clef : Detroit Symphony Orchestra

Leonard Slatkin annule ses prochains concerts pour raison médicale

Le Detroit Symphony Orchestra (DSO) a annoncé hier que son directeur musical Leonard Slatkin est contraint d'annuler ses prochaines dates avec l'orchestre en mai et juin, également ses concerts à venir en Europe et avec la Chamber Music Society of St. Louis. Il doit subir un pontage cardiaque la semaine prochaine mais devrait avoir complètement récupéré dans trois mois environ. Source : Pizzicato

Le départ lento assai de Leonard Slatkin au DSO

Ce sera un long au revoir que celui de Leonard Slatkin au DSO. Le Detroit Symphony Orchestra devrait annoncer que le chef, âgé de 71 ans, a décidé de prolonger son contrat jusqu’en 2017-2018. Il restera ensuite directeur musical honoraire de l’orchestre, continuera à s’impliquer dans le programme artistique et donnera encore quelques séries de concerts. Sous sa houlette, depuis 2008, l’orchestre est passé d’une santé plus que chancelante à ...
leonard-slatkin-cybelle-codish-headshot

Leonard Slatkin, from Detroit to Lyon

"I'm not into maintenance. I'm into forward thinking." Leonard Slatkin is currently Music Director of the Detroit Symphony Orchestra and the Orchestre National de Lyon, having previously held positions with the St. Louis Symphony Orchestra, the National Symphony Orchestra, and the BBC Symphony Orchestra. In this interview, Slatkin reflects on his beginnings in music, his accomplishments, recovering from a protracted musician's strike in Detroit, and making music in Detroit and Lyon.  ResMusica: ...
naxos copland slatkin

Copland à Detroit par Slatkin

Arrivé au pupitre de l’orchestre de Detroit en 2007, le chef d’orchestre Leonard Slatkin, lui a redonné une visibilité internationale portée par ses enregistrements avec le label Naxos. Bien que frappé par la crise, comme presque tous les orchestres des USA, la phalange étasunienne semble revivre sous cette direction compétente et inspirée : les concerts de l’orchestre sont proposés en vidéo sur le Web et, en, 2013, l’orchestre est retourné se produire ...
mercury_living_presence_vol_2

Mercury Living Presence, édition collector volume 2

Qui l’aurait cru ? Voici un deuxième coffret de 55 CDs Mercury Living Presence, après le premier paru début 2012. En se référant à la chronique relative au premier volume, le lecteur sera au fait de l’histoire de ce fabuleux label américain dont les principaux artisans furent un ingénieur du son de génie, Robert Fine (1922-1982), et sa femme, la directrice artistique Wilma Cozart Fine (1927-2009). Bien qu’admiratifs envers le ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
pristine_rimskykorsakov_ravel_paray

Paul Paray et Nikolaï Rimski-Korsakov

Avant de nous quitter, la directrice artistique - productrice - ingénieur du son Wilma Cozart Fine (1927-2009) avait eu le temps de transférer en CD virtuellement tout le catalogue classique stéréo du légendaire  label américain Mercury auquel elle fut associée durant de nombreuses années. Les bandes stéréo étant une priorité évidente pour ces transferts, peu d’enregistrements mono furent hélas sauvegardés en CD : on peut citer parmi les rescapés les Tableaux ...
mercury_living_presence

Coffret Mercury : un rêve de collectionneur

Apparemment, la mode est aux méga boîtes à prix relativement doux, et même les labels les plus célèbres sont entrés dans le jeu : nous avons ainsi bénéficié de la RCA Living Stereo 60 CD Collection, des anthologies DGG 111 en 55 et 56 CD, du Decca Sound en 50 CD, sans compter les coffrets dévolus à un artiste en particulier (Bernstein, Heifetz, Rubinstein…) Or voici que Mercury entre également dans ...
Le Révérend Père Eduard Perrone ressuscite le compositeur Paul Paray

Le Révérend Père Eduard Perrone ressuscite le compositeur Paul Paray

Il existe à Detroit, Michigan, une église catholique nommée Assumption Grotto Church dont l’âme est le Révérend Père Eduard Perrone. Ceci n’aurait rien de particulier si Eduard Perrone n’était pianiste, organiste et n’avait étudié l’harmonie, le contrepoint, et surtout la direction d’orchestre avec Jorge Mester, le célèbre chef de l’Orchestre de Louisville. Si on sait de plus que le Père Perrone s’est passionné pour la musique française depuis sa rencontre avec ...
Musique orchestrale française transcendée par Paul Paray

Musique orchestrale française transcendée par Paul Paray

Quel éblouissement sonore ! Et quelle vitalité !… Et pourtant, avant l’arrivée de Paul Paray à Detroit, l’Orchestre Symphonique de la Motor City était moribond… Le label américain Mercury avait le don de détecter les chefs-médecins d’orchestre de l’époque : non seulement Paul Paray pour le Detroit Symphony, mais aussi Howard Hanson pour l’Eastman-Rochester Orchestra, et surtout Antal Doráti pour Dallas, Minneapolis, Washington, Detroit (encore), Londres… Tous trois ont su donner à leurs ...