Mot-clef : Emmanuel Plasson

Marie Perbost et Flore Merlin

Festival Debussy à Argenton-sur-Creuse

Pour sa troisième édition, le Festival Debussy, dans le cadre de Classique en Berry et du réseau SPEDIDAM, a choisi une formule spécifique : trois concerts gratuits dans l’après-midi pour donner aux jeunes interprètes une occasion de se produire et un concert symphonique avec un concerto le soir. Le nom « Festival Debussy » est quelque peu trompeur, il faudrait entendre plutôt « Festival de musique autour de Debussy », de la seconde moitié du ...
John Tessier & Audrey Luna (3) ©Yves Renaud

A Montréal, une Lakmé bollywoodienne

Où va la jeune hindoue ? Que retenir de cette Lakmé montréalaise ? Certes, un parfum de patchouli embaume les somptueux décors et costumes imaginés par Mark Thompson. Ce sont de véritables tableaux vivants tout droit sortis des cartons d'un film bollywoodien. Jardin sacré au premier acte, bazar bigarré avec la foule grouillante au deuxième, hutte en bambous dans la nature envahissante au troisième.  Et ce sont sous les chaudes ...
faust5_montréal

Faust à Montréal, de père en fils

La nouvelle production de l’Opéra de Montréal du chef-d’œuvre de Gounod a voulu ouvrir un créneau, privilégiant la dimension gémellaire du héros goethéen. Le tour de force étant de convaincre que cette gémellité – Faust âgé et Faust dans la force de l’âge – est une seule et unique personne. Nous avions déjà été confronté à cette thématique du double, Faust et Méphisto formant un couple avec toutes les nuances ...
Un Faust de niveau international

Un Faust de niveau international

Faust Affichée «complet» bien avant la première, cette nouvelle production de Faust était extrêmement attendue. Dernière mise en scène proposée par Nicolas Joël aux toulousains avant son départ pour l’Opéra National de Paris, dernier spectacle de la saison, ce devait être une fête absolue. Fête il y a eu, mais pas sur tous les plans. Tout d’abord la joie de voir Nicolas Joël venir saluer malgré les séquelles de l’attaque qu’il a ...
Plaisir mitigé

Plaisir mitigé pour Les contes d’Hoffmann à Hambourg

Depuis peu de temps, et grâce aux travaux des musicologues Michael Kaye et Jean-Christophe Keck, le mélomane peut entendre le dernier opéra de Jacques Offenbach dans sa forme la plus complète et la plus fidèle au projet du compositeur, mort avant la création. C’est cette version intégrale que propose l’opéra de Hambourg dans une nouvelle production datant d’octobre 2007. La mise en scène de Christine Mielitz laisse un souvenir contrasté : Les ...