Archives de l’auteur : Valéry Fleurquin

Plaisir mitigé

Plaisir mitigé pour Les contes d’Hoffmann à Hambourg

Depuis peu de temps, et grâce aux travaux des musicologues Michael Kaye et Jean-Christophe Keck, le mélomane peut entendre le dernier opéra de Jacques Offenbach dans sa forme la plus complète et la plus fidèle au projet du compositeur, mort avant la création. C’est cette version intégrale que propose l’opéra de Hambourg dans une nouvelle production datant d’octobre 2007. La mise en scène de Christine Mielitz laisse un souvenir contrasté : Les ...
Staatsoper Stuttgart

Le Comte Ory à Stuttgart, travail d’équipe

L'opéra d'état de Stuttgart propose depuis mai une nouvelle production du Comte Ory. C'est toujours avec plaisir que l'on retrouve cet opéra comique étrangement peu représenté, pourtant l'un des chefs-d'œuvre de Rossini. Le metteur en scène Igor Bauersima a déplacé l'action de nos jours. Le premier acte se situe dans une fête foraine. Le décor est réduit au minimum : les clients entrent et sortent de certaines attractions cachées sous des ...
Une Juive mémorable

Une Juive mémorable à Stuttgart

La Juive Nous en rêvions depuis longtemps, plus exactement depuis que l'œuvre est réapparue timidement sur les scènes ces dernières années. Malheureusement La Juive que nous avons eu l'occasion de voir à Vienne, Venise et Paris était coupée. Ces productions nous avaient mis l'eau à la bouche avec le désir d'en entendre plus. De même que Bilbao a osé il y a dix ans des Huguenots scéniques presque dans leur intégralité, ...
Seule contre tous

Seule contre tous

Lucia di Lammermoor La version française revue par Donizetti en 1839 pour le théâtre de la Renaissance à Paris a connu un regain d’intérêt à Lyon puis Paris en 2002. Mais cette version fait figure de rareté face au poids écrasant sur les scènes de la Lucia di Lammermoor italienne. Dans la version française Lucie est le seul rôle féminin : Alisa a disparu. Le rôle du traître Gilbert est plus développé ...
Un Français chez les Viennois

Georges Prêtre, premier Français pour le concert du nouvel an

Pour la première fois de son histoire, l'Orchestre philharmonique de Vienne a invité un chef français pour son concert du nouvel an. On dit parfois que le Philharmoniker est en pilotage automatique pour ce genre de répertoire et qu’il mènerait la barque plus que le chef. Force est de constater que le maestro de 83 printemps –qui dirige par cœur- tient encore fermement les rênes et ne monte pas dans ...
Damrau, Bravura

Damrau, Bravura

Diana Damrau a souvent chanté la Reine de la nuit comme carte de visite sur les plus grandes scènes du monde avant de décider d’abandonner le rôle récemment. Mais elle a également participé, sous la baguette de Ricardo Muti, à la réinauguration de la Scala dans l’œuvre de Salieri qui inaugura le théâtre milanais en 1778, L’Europa riconosciuta. Il était logique par conséquent de retrouver deux airs de cet opéra ...
Sophie Koch, Mezzo de passion

Sophie Koch, mezzo

ResMusica : A quel âge et pourquoi avez vous décidé de devenir chanteuse lyrique ?  Sophie Koch : En fait c’est suite à mon échec au chœur de la Sorbonne que j’ai décidé de me consacrer totalement au chant, j’avais alors 21 ans. J’ai pris des cours de chant et fait l’école de l’opéra. Mais en fait j’avais toujours fait de la musique ; depuis toute petite je joue du piano et j’ai chanté ...
La belle équipe

Pagliacci & Cavalleria Rusticana, la belle équipe

Les esprits grincheux se pinceront le nez, mais les amateurs de vérisme seront à la fête. Certes, tout n’est pas parfait dans ce DVD, mais l’addition de qualités finit par balayer les réserves. Premier atout : une mise en scène cohérente et contrastée. Cohérence d’abord : Giancarlo Del Monaco conçoit les deux opéras comme deux volets d’une même œuvre. Le spectacle commence donc par le prologue de Pagliacci dans lequel Tonio chante en ...
Nouvelle production de Lucia au Met

Nouvelle production de Lucia au Met

Metropolitan Opera La dernière fois que nous avions rendu compte d’une représentation de Lucia di Lammermoor, il s’agissait de la vieille production du Staatsoper de Vienne que nous avions qualifiée de «rouillée». Nous avions alors déploré les décors vieillots, la partition mutilée, le degré zéro de la mise en scène. Quel plaisir, par contrecoup, de découvrir cette nouvelle production ! L’action n’est plus située au XVIe siècle mais à l’époque victorienne de ...
Nouvelle production du Barbiere

Nouvelle production du Barbiere

Rossini aux Arènes Que seraient les arènes de Vérone sans ses rites, son répertoire indétrônable (il faut quand même remplir l’immense amphithéâtre), les bougies allumées au moment où l’on éteint les lumières, cette ambiance conviviale, ces voix sorties de la foule qui ponctuent l’apparition du chef d’orchestre d’un «Bravo maestro!» ou qui saluent tel air connu d’un «Bravo Francesco!... Bravo Franco !... Bravo Francesca!... Bravo Bruno!» On aurait tort de faire la ...
Entre Planète des singes et Guerre des étoiles

Entre Planète des singes et Guerre des étoiles

Bayerische Staatsoper Cette production de Rigoletto fit couler beaucoup d’encre le soir de la première en février 2005 et fut vite surnommée «la planète des singes». Le rideau se lève sur le dénouement : la scène est plongée dans le noir. Un cosmonaute - Rigoletto- nous tourne le dos agenouillé devant une tombe surmontée d’une croix tandis que des planètes s’éloignent ou s’approchent projetées sur l’écran en fond de scène. Ce qui ...
Un couple bouleversant

Un couple bouleversant

Teatre del Liceu Le « répertoire de grand papa » a traîné après lui pendant des années une mauvaise réputation. Certains membres de l’intelligentsia musicale ont parfois regardé Manon avec condescendance, voire mépris. Renée Fleming déclarait récemment dans le mensuel Ópera actual qu’elle fut presque obligée de défendre cette partition face à des Français ! Rolando Villazon racontait il y a peu une anecdote lors d’une rencontre avec les Amis du Liceu. ...
Thaïs, le péché capital

Thaïs, le péché capital

Teatre del Liceu A propos de la Manon critiquée ici même il y a peu, nous parlions de la mauvaise réputation dont souffre Massenet chez certains mélomanes. Thaïs plus encore que Manon traîne cette image sulfureuse : livret vieillot et saint-sulpicien, musique trop mondaine ou sucrée, passages « tunnels » sans intérêt entre deux moments plus consistants, Méditation pour violon solo devenue une scie de la musique classique, voici quelques reproches que ...
Leçon de chant dans la pénombre

Marin Faliero de Donizetti à Parme, leçon de chant dans la pénombre

L’intrigue de Marin Faliero est curieuse. A Venise, Le doge Faliero et Israele Bertucci soutiennent la révolte que le peuple fomente contre le Conseil des Dix. A cette intrigue politique s’ajoute l’adultère de sa femme Elena avec le neveu de son mari, Fernando. Ce dernier est tué par Steno et c’est Faliero, aveugle sur leur relation, qui décide de venger la mort de son neveu. Sa femme, prise de remords, ...
Pour les inconditionnels de Haendel

Pour les inconditionnels de Haendel

La ville natale de Händel lui rend hommage chaque année au cours d’un festival connu de tous les amateurs de musique baroque. C’est au cours de celui-ci qu’a été enregistrée cette œuvre, qui, il faut bien l’avouer ne constitue pas le sommet du génie du compositeur. A côté de pages de qualité, quelques tunnels sont à traverser pour arriver au terme de plus de trois heures de musique. La production transpose ...
Une Anna Bolena bienvenue

Une Anna Bolena bienvenue

Nous avons regretté que le label Dynamic immortalise une Lucia di Lammermoor seulement correcte, alors que tant d’autres œuvres du compositeur natif de Bergame n’ont pas eu droit aux honneurs du DVD. Le label italien se montre cette fois plus judicieux en proposant Anna Bolena. Cette œuvre n’encombre pas les DVDthèques et l’enregistrement VAI datant de 1984 avec Joan Sutherland et James Morris, bien qu’intéressant vocalement, souffrait de sérieux handicaps. C’était ...
Une Lucia de plus

Une Lucia de plus

Que Bergame célèbre Donizetti, l’enfant du pays, rien de plus normal, c’est même souhaitable. Que la représentation soit immortalisée par un DVD, c’est une autre histoire. La production de Francesco Esposito n’offre rien de déshonorant ni de scandaleux : costumes d’époque, peu de décors si ce n’est, selon les tableaux, un arbre, un fauteuil moderne stylisé, un parchemin en toile de fond ou un escalier blanc que descend Lucia pour sa ...
bertrand-de-billy

Bertrand de Billy, un chef d’orchestre à l’école

Les journalistes, qu’ils soient de la presse écrite ou d’Internet, n’ont pas le monopole des questions aux stars. Ainsi, la classe de 4e4 du Lycée français de Vienne a-t-elle rencontré Bertrand de Billy, avant de le voir diriger Roméo et Juliette au Staatsoper. Le chef d’orchestre, qui dirige actuellement Die Fledermaus, puis la cinquième de Malher et Idomeneo en janvier et qui part en tournée au Japon en février, a ...
Défi relevé

Débuts européens dans Traviata pour Annick Massis : Défi relevé

Pas de saison viennoise sans les piliers du répertoire : une année sans Carmen, Rigoletto, Tosca, Zauberflöte, Traviata ou autre Bohème serait aussi impensable qu’une semaine sainte sans Parsifal. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en ce dimanche de novembre, le Staatsoper propose la 260e représentation de cette mise en scène de Traviata. Mise en scène «d’après Otto Schenk» précise le programme. Si les corps stables et l’équipe technique de la maison fonctionnent ...
Anna Netrebko, la reine en son royaume

Anna Netrebko, la reine en son royaume

La Sonnambula Une fois de plus, le service de location viennois a été pris d’assaut par les spectateurs désireux d’assister à une des quatre Somnambule donnée par la très médiatisée soprano russe, nouvellement Autrichienne, Anna Netrebko. Face à la forte demande, le Staatsoper a même proposé une retransmission sur écran géant de deux représentations. Places debout prises d’assaut, battage dans les médias grand public, Anna Netrebko est la coqueluche des scènes ...
Un conte de fées

Un conte de fées

Turandot version Renaud Doucet Le Volksoper propose depuis le 27 octobre une nouvelle production de Turandot. Disons d’emblée que sur le plan scénique cette production est une réussite. Nous avons vu ces dernières années tant de mises en scène transgressives, gratuitement scandaleuses, minimalistes, ou qui obligent à lire dix pages du programme pour comprendre le propos caché du metteur en scène, que cette Turandot est un plaisir à déguster sans arrière-pensées. ...
Une solide Gioconda

Une solide Gioconda avec Deborah Voigt

Monter la Gioconda n’est pas chose facile. Il faut réunir six chanteurs hors pairs, des masses chorales et orchestrales aguerries et un corps de ballet. Nous ne sommes pas loin du Grand Opéra, mais revu à l’italienne. Quant au rôle-titre, il demande une endurance et un gosier à toute épreuve. Ces raisons expliquent que l’œuvre soit beaucoup moins jouée de nos jours qu’il y a un demi-siècle. Le Liceu a ...
La Gazzetta : le grand Rossini est ailleurs

La Gazzetta : le grand Rossini est ailleurs

L’intrigue de la Gazzetta nous vient de Goldoni et séduit par sa modernité. Un père de famille fait passer une publicité dans un journal pour « vendre » sa fille au gendre qui lui paraîtra le plus digne. Evidemment la belle a déjà donné son cœur à un amoureux qui n’est pas du goût de son père. Ni à l’époque du dramaturge vénitien, ni à celle du compositeur de Pesaro, le pouvoir ...
Une Somnambule somnolente

Une Somnambule somnolente avec Annick Massis et Juan-Diego Florez

Cette production de la Sonnambula date de mars 2006. John Dew joue sur un kitch décalé : au lever de rideau nous découvrons une grosse vache peinte sur le sol et plusieurs de ses congénères peintes sur les murs. Une montagne de bande dessinée constitue l’arrière plan, tandis qu’une vache postiche attend que Lisa vienne la traire, ce que la soprano fait en marquant la mesure du chœur d’entrée. Les personnages ...
Naissance d’une étoile

Joan Sutherland, naissance d’une étoile

L’opéra de Londres dévoile ses archives, échos de soirées mémorables enregistrées par la BBC. Dans cette première livraison se devait de figurer la soirée de février 1959 où une Australienne de 32 ans passait du statut de membre de la troupe à celui de prima donna. Cela faisait 7 ans que le Covent Garden lui confiait des rôles aussi variés qu’Amelia, Frasquita, Aida, Agathe, la création du Midsummer Marriage, Antonia, ...
Honneur au chef-d’œuvre comique de Donizetti

Honneur au chef-d’œuvre comique de Donizetti

Don Pasquale à l’Opéra National de Prague Le Stavovské Divadlo a eu l’honneur de créer Don Giovanni en 1787 et La Clémence de Titus en 1791. Charmant petit théâtre bonbonnière, sa fosse et sa scène sont de tailles réduites et son public est constitué en grande partie de touristes. C’est pour ces derniers qu’on ressort plusieurs fois par mois Don Giovanni. L’Opéra National de Prague propose depuis décembre une nouvelle production ...
Concert de gala pour le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper

Concert de gala pour le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper

Voilà une soirée comme peu de théâtres lyriques du monde peuvent en offrir, en dehors du Met. Le seul descriptif du contenu donne le vertige. Cinq des plus grands chefs du monde se relayaient le 5 novembre dernier pour fêter le 50e anniversaire de la réouverture du Staatsoper viennois. Touché par les bombardements le 12 mars 1945, il fallut dix ans pour qu’il rouvre ses portes le 5 novembre 1955. ...
Chef-d’œuvre méconnu

Hunyadi Laszlo, chef-d’œuvre méconnu

En ce dimanche des Rameaux et d’élections hongroises, à l’heure de la messe, le public de Budapest remplit le Théâtre Erkel. Il faut dire que l’opéra hongrois attire les foules dès 11 heures : grands-mères et enfants, familles ou groupes scolaires, le public est moins guindé et moins touristique que celui qui écoutera le même jour à 17 heures Madama Butterfly au « noble » Opéra de l’avenue Andrássy. Le Théâtre Erkel, quoique ...
Distribution alternative

Distribution alternative

L’élixir d’amour Heureuse initiative, le Teatro Real de Madrid comme le Liceo de Barcelone ont pris l’habitude de proposer des représentations « hors abonnement » à prix réduits, avec ce qu’ils appellent une « seconde distribution ». Ainsi pas moins de 14 représentations de L’Elisir d’amore sont proposés du 12 au 28 février! La moitié de la série est chantée par la « première distribution » : Patricia Ciofi, Antonino Siragusa, Marco ...
Pour la plus grande gloire de Mozart

Pour la plus grande gloire de Mozart

Zubin Mehta/Mai Musical Florentin Tandis que Paris proposait un Don Giovanni controversé et Vienne un Idomeneo parfois douteux, Florence et son chef titulaire Zubin Mehta ont préféré honorer le 250e anniversaire de la naissance de Mozart par deux valeurs sûres : lepréromantique concerto en ré mineur et la messe en ut mineur. Le programme déjà donné le 27 a été redonné le lendemain devant une salle comble et en présence des caméras ...