Mot-clef : Francesca Verunelli

th-1

Des compositrices à l’affiche de l’Ensemble 2e2m

Que des dames ! C'est le mot d'ordre, plutôt bienvenu, qui préside à la programmation de l'Ensemble 2e2m pour la saison 2019, qui accueille en résidence la compositrice, chanteuse et vocaliste polonaise Agata Zubel. Trois figures féminines prennent ainsi le devant de la scène dans un concert révélant autant d'imaginaires singuliers. La Rivière de Suzanne Giraud est le deuxième concerto pour basson de la compositrice, sollicitant un petit ensemble dont elle ...
audeladelhorizon_PContet petite

Présences 2016 : les temps forts du festival

Multiphonique et vivifiante, cette 26e édition du festival Présences, mettant à l'honneur la musique italienne d'aujourd'hui, témoigne de la vitalité de la création autant que de l'excellence des interprètes qui la servent. Retour sur les temps forts de la manifestation avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France et une pléiade d'ensembles joignant à la qualité de leur prestation la richesse de la programmation. Les soirées de l'Orchestre Philharmonique Après Luca Francesconi (voir nos ...
quatuor_bellacjeanlouisfernandez

7e Biennale de Quatuors à cordes à la Philharmonie de Paris

La 7e édition de la biennale de Quatuors à cordes initiée par la Cité de la Musique reçoit quelques vingt phalanges internationales et met à l'affiche l'intégrale des quatuors à cordes de Dimitri Chostakovitch. Au côté des 15 opus du maître russe, un coup de projecteur est donné sur la personnalité de Mieczyslaw Weinberg (quatre quatuors sur l'intégrale des 17 inscrits à son catalogue et désormais disponible au disque) dont on ...
pierre_roullier_2e2m

L’ensemble 2e2m à l’heure de la jeune création italienne

L'Institut culturel italien recevait l'Ensemble 2e2m et son compositeur en résidence Francesco Filidei pour un concert-focus sur la jeune création italienne, invitant en soliste la soprano Shigeko Hata et l'accordéoniste Pascal Contet. De Francesco Filidei (cf nos chroniques Resmusica du 23-II et 9-III 2015), pour ouvrir et refermer ce concert sans entracte, nous entendions les deux Esercizii di Pazzia (Exercices de folie) où les exécutants délaissent la lutherie traditionnelle pour jouer ...