Mot-clef : Frédéric Longbois

Veuve-Joyeuse.02w

A Lausanne, vivifiante Veuve Joyeuse

Huit ans plus tard, jour pour jour, La Veuve Joyeuse mise en scène par Jérôme Savary remonte sur les planches de l’Opéra de Lausanne. Une reprise de tous les dangers ? On pourrait le penser si l’on se réfère à La Veuve Joyeuse que l’Opéra de Lausanne offrait à son public en 2006. Cette année-là, Jérôme Savary était encore de ce monde et son talent de metteur en scène faisait ...
Duchesse_lausanne1211 (2)

A Lausanne, La Grande Duchesse gagne le public

Un beau succès. Et bien mérité. Dans cette nouvelle production, Omar Porras réussit la difficile gageure de montrer une œuvre de divertissement avec beaucoup de finesse malgré les « grosses ficelles » de l’intrigue. Racontant le livret avec clarté et entrain, jamais il n’oublie ni l’époque, ni le compositeur Jacques Offenbach. Dans cette charge contre les pouvoirs, de l’armée, de la noblesse, sa Grande Duchesse de Gerolstein aurait pu tisser ...
Pour un coup d’essai ...

Pour un coup d’essai …

La Belle Hélène Après La Grande Duchesse de Gerolstein et Les Brigands, qui avaient obtenu un grand succès, voilà que Gérard Pisani, ex-danseur à l’opéra de Paris, puis acteur et metteur en scène, signe ici sa première Hélène. L’opérette, dit-il, est un genre noble, qui mérite le respect, et qu’il faut tirer vers le haut, vers le beau, vers l’universel. En plein accord avec le décorateur et le costumier, il s’est ...
Les grosses ficelles de Savary

Les grosses ficelles de Savary

La Veuve Joyeuse Paris 1909. La Belle Epoque. Maxim’s. Le champagne. La France et l’Europe avec elle vivent dans l’amusement et l’insouciance. La Veuve Joyeuse de Franz Lehár est un immense succès - 20’000 représentations depuis sa création quatre ans auparavant. Paris se doit de la recevoir. Dans un langage plein de finesse et d’humour galant, les auteurs dramatiques Gaston de Caillavet et Robert de Flers en font une excellente adaptation ...
Cancan jusqu’à plus soif !

Cancan jusqu’à plus soif !

La Vie Parisienne, de Jacques Offenbach La célébrissime production de La Vie Parisienne de l’Opéra-Comique de Paris s’est invitée à Lausanne pour les fêtes de fin d’année. Son adaptation à l’étroitesse de la scène lausannoise s’avère très heureuse : dans cet espace restreint, il y trouve sa vraie dimension. Une ambiance de cabaret, de petits théâtres, de proximité avec les acteurs. En opposition à ce confinement scénique, les amoncellements de décors, les ...