Mot-clef : Günther Herbig

Gunther Herbig_Conducting 3

La 9e de Mahler : adieu émouvant de l’orchestre de la SWR à Dijon

Si nous sommes tous tristes ici, ce n’est pas seulement à cause de l’impression que nous a fait cette symphonie si nostalgique qui célèbre la beauté du monde, mais c’est surtout parce que nous ne reverrons plus cette formation en quelque sorte spécialiste de l’interprétation des œuvres de Gustav Mahler. L’orchestre Baden-Baden und Freiburg vit ses derniers instants malgré sa réputation prestigieuse, et nous, les spectateurs, ressentons cela comme la ...
Symphonique-Liège-13-01-12_vign

A Liège, le nouveau monde selon Günther Herbig

Le chef d'orchestre allemand Günther Herbig est un invité régulier de l'OPRL depuis 2003. Comme la saison précédente, il est ainsi venu partager deux semaines de collaboration avec les musiciens liégeois. Le fruit de ce travail s'appréciait à travers deux programmes: le concert qui nous occupe, célébrant la musique américaine, et un second concert consacré au répertoire romantique. "Nouvel an, Nouveau monde". Par cet intitulé, le programme annonçait ...
mahler2

Mahler : de l’hyperinflation aux années 2010

Si Mahler commençait à s’imposer durablement dans les années 1970. La décennie 1980 fut celle de l’hyperinflation avec une multiplication des enregistrements. Cette fascination pour le compositeur ne fit que s’amplifier et les disques, même en temps de crise de la musique enregistrée, continuent de se multiplier ! La deuxième partie de cette analyse passe au crible les étapes de cette croissance exponentielle. L’hyperinflation des intégrales Entre 1980 et 1995, le ...
Martinů / Beethoven

Martinů / Beethoven avec Günther Herbig

Orchestre philharmonique de Liège Alors que le public de l’Orchestre philharmonique de Liège garde encore en mémoire l’exceptionnelle Symphonie n°7 de Chostakovitch interprétée par Günther Herbig à la tête de l’orchestre liégeois, en 2008, le chef d’orchestre allemand, invité régulier de l’OPL depuis 2003, nous proposait cette année une autre septième : celle de Beethoven. Mais avant d’aborder ce tube du répertoire classique, le chef d’orchestre nous livrait une pièce exceptionnelle et ...
hm_ctocelloxxi_queyras1

Entre les mains et l’âme de Jean-Guihen Queyras

Ce nouvel album centré sur la personnalité du violoncelliste Jean-Guihen Queyras est essentiel à plus d’un titre parce qu’il fonde le répertoire pour violoncelle du XXIe en réunissant trois concertos d’envergure et qu’il consacre – pour Mantovani et Schoeller du moins - cette affinité élective entre le geste compositionnel et celui d’un interprète, les deux partitions étant «écrite pour» et «dédiée à» cet immense musicien qu’est Jean-Guihen Queyras. Créés la même ...
La « Leningrad » de Günther Herbig.

La Leningrad de Günther Herbig

Chostakovitch 7 - OPL Bien qu’elle ne soit pas la plus brillante symphonie dans l’œuvre de Chostakovitch, la « Leningrad » captive toujours autant les auditoires. En témoignait ce vendredi le public venu nombreux pour goûter à la narration musicale d’un siège de plus de neuf-cent jours par les forces allemandes sur la ville natale du compositeur. Le contexte qui a vu naître cette partition avait tout pour garantir le succès ...
La fin de la vague Chostakovitch ?

Günther Herbig sur la vague Chostakovitch

La vague Chostakovitch n’en finit pas de déferler. Nul ne s’en plaindra, heureusement. Les sorties discographiques s’accumulent et portent pour l’essentiel sur des lectures de haute qualité. Au sein de l’immense corpus symphonique bâti par le compositeur russe se dresse la Symphonie n° 7, connue surtout par son titre évocateur de « Leningrad » et son environnement socio-historique dramatique lié à l’encerclement de la ville par les troupes allemandes au début des ...
Honorable version de la Symphonie n° 9 de Mahler

Honorable Symphonie n°9 de Mahler par Günther Herbig

L’ultime symphonie achevée de Gustav Mahler est la dernière des grandes symphonies post-romantiques. Extrêmement dramatique, aux accents autobiographiques, cette sublime œuvre se situe aux frontières de la tonalité et de l’atonalité. Les quatre mouvements sont de facture inhabituelle, puisque les extrêmes sont des mouvements lents encadrant un Ländler et un Rondo-Burleske, plus rapides. Le premier débute par de très courts motifs exposés aux différents instruments, parfois trop stridents dans l’aigu. Il ...
Chostakovitch à l’allemande

Chostakovitch par Günther Herbig : à l’allemande

Dans l’école de direction germanique, ce sont essentiellement les chefs d’orchestres issus de l’ex-RDA qui se sont imposés comme des défenseurs de l’œuvre symphonique de Dimitri Chostakovitch. Cette lignée est dominée par le grand Kurt Sanderling qui eu la chance de côtoyer le compositeur lors de son émigration en Union Soviétique après la montée du nazisme. De retour dans l’Allemagne de l’Est, le grand musicien grava avec le Berliner Sinfonie-Orchester ...
Max Reger : Contre les idées reçues

Coffret Max Reger contre les idées reçues

Natif de Brand en Bavière, le compositeur Max Reger est une sorte d’étoile filante énigmatique dans le monde de la musique. Formé à la solide école de Hugo Riemann, il devient dès 1893, professeur de composition au conservatoire de Wiesbaden. Sa carrière connaît ensuite une accélération fulgurante : directeur de la musique à l’université de Leipzig en 1901, il abandonne ce poste un an plus tard afin d’occuper les fonctions de ...
Un Bruckner à visage humain

Un Bruckner à visage humain

Orchestre Philharmonique de Liège / Günther Herbig En conviant Günther Herbig, c’est l’un des héritiers d’une longue et prestigieuse tradition de grands chefs allemands que l’Orchestre Philharmonique de Liège a invité à son pupitre, élève d’Hermann Abendroth et d’Hermann Scherchen, collaborateur de Karajan à Berlin, Günther Herbig a occupé quelques postes éminents en RDA, Philharmonie de Dresde, Berliner Symphonie-Orchester, avant d’entamer une carrière nord-américaine qui l’a mené à des fonctions à ...