Mot-clef : Irina Lungu

Noseda

Programme varié pour Gianandrea Noseda et l’Orchestre de Paris

Gianandrea Noseda, devant l’Orchestre de Paris, mêle trois répertoires et profite des couleurs de la formation française dans une Suite de Casella et les Images de Debussy, avant de s'adjoindre le Chœur de l'Orchestre de Paris et trois solistes pour interpréter le magnifique poème symphonique Les Cloches de Rachmaninov. Discrètement, Gianandrea Noseda est devenu l’un des chefs les plus prisés pour interpréter Verdi. Le limiter à la musique italienne serait pourtant ...
03-ramella-018

À Turin, peu convaincante nouvelle production de La Bohème

La nouvelle production de La Bohème de Giacomo Puccini en ouverture de saison du Teatro Regio de Turin s’avère peu convaincante pour qui s’arrête à la lettre de l’œuvre tant musicale que théâtrale du compositeur italien. Faire du neuf à tout prix. C’est un peu l’idée maîtresse d’Àlex Ollé dans cette nouvelle production de La Bohème de Giacomo Puccini. Adieu au siècle dernier, berceau de l’intrigue originale de cet opéra. En ...
Carmen_1237

À Turin, quelle Carmen pour Anna Caterina Antonacci ?

Le Teatro Regio fait le plein pour l’un des opéras parmi les plus populaires du répertoire lyrique, Carmen de Georges Bizet dont la personnification par la soprano Anna Caterina Antonacci reste pour le moins problématique tant du point de vue théâtral que vocal. Après les échelles, les roulottes, les néons, puis les chaises, les mises en scène actuelles favorisent une scène vidée de tous accessoires. Cette production importée de l’Opernhaus de ...
carmen_verone

Carmen en super-production à Vérone

Quelques années seulement après avoir eu les honneurs du DVD, la mise en scène à grand spectacle de Carmen par Franco Zeffirelli aux Arènes de Vérone bénéficie d'une nouvelle captation, avec un meilleur plateau vocal qui tient ses promesses.  Les - fort nombreux - amateurs de Carmen ont été à la fête ces dernières années en matière de captation vidéo car à la version de référence avec  Anna Caterina Antonacci et Jonas ...
faust turin

À Turin, admirable Faust visionnaire de Stefano Poda

Une interminable ovation salue un Faust sublimé par une lecture théâtrale chargée de symboles dévoilés dans un écrin scénique somptueux et par la formidable densité musicale d’un Gianandrea Noseda, artiste d’exception. Depuis bientôt quarante ans que votre serviteur assiste à des spectacles d’opéra, jamais son souvenir ne lui a fait connaître telle ovation à l’endroit d’un metteur en scène. Certains spectacles sont applaudis pour leur pertinence ou pour leur beauté esthétique. ...
George Gagnidze (Rigoletto) © Patrice Berger / Artcomart

Rigoletto à Aix, beaucoup de cirque pour rien

Quel est le but du Festival d'Aix en programmant Rigoletto ? Fêter Verdi ? Nul besoin du festival pour ça. Se recentrer, selon les désirs du directeur général Bernard Foccroule, sur un répertoire plus "méditerranéen" ? Ce ne sont pas les opéras italiens qui manquent (et pour cause). Tailler des croupières à Orange en programmant le même répertoire ? Mauvaise idée. Etre une prolongation estivale de la saison de l'Opéra ...
LA TRAVIATA (Jean Francois SIVADIER) 2011

Aix et La Traviata, histoire d’un désamour

Le Festival d’Aix-en-Provence doit-il s’entêter à monter La Traviata ? Après le semi-échec de 2003, une production qui ne connut qu’une représentation, avec la mise en scène contestée de Peter Mussbach, la Violetta Valery contestée de Mireille Delunsch et la direction contestée de Yutaka Sado, force est de constater que La Traviata 2011 n’aura même pas la chance d’avoir une grève des intermittents pour faire date dans l’histoire du Festival. Là aussi, ...
Une bosse ne fait pas un Rigoletto

Une bosse ne fait pas un Rigoletto

Quand résonnent les premières notes de l’ouverture, le rideau se lève sur une profonde pénombre où on distingue péniblement quelques grandes portes argentées disposées le long d’une rue de longs escaliers. Brusquement, une femme visiblement effrayée déboule. Tapis dans l’ombre, deux hommes se lèvent et saisissent la jeune fille à bras le corps pour la violenter. Elle se dégage, poursuit sa fuite, pour tomber aux pieds d’un fauteuil de bois ...
Vilaine Carmen!

Vilaine Carmen à Salerne !

Un tableau figurant un taureau à l’épée saignante inaugure Carmen préfigurant l’épilogue dramatique. Malgré le succès auprès du public (toutes les représentations ont été faites à guichets fermés) et une critique favorable, la mise en scène traditionnaliste ne fait place à aucune innovation ni audace. Le moment le plus remarquable est sans doute le deuxième tableau du dernier acte : la procession de la quadrilla des toréros qui passe parmi le ...