Mot-clef : Malin Hartelius

téléchargement

Orfeo ed Euridice de Gluck  : consécration pour Franco Fagioli

Sortie de l'enregistrement de la version viennoise de 1762 de l'opéra Orfeo ed Euridice  (en italien donc, créée à l'époque pour le castrat Gaetano Guadagni) de Christoph Willibald Gluck, avec Franco Fagioli, un  jalon dans la carrière d'un contre-ténor incontournable. En effet, ce double CD, témoin de représentations en avril 2015, met en vedette le fabuleux Franco Fagioli dans un répertoire bien à l'opposé de ses rôles qui lui ont permis ...
Hartelius_Chappuis©AlinePaley-7489

Mozart par Ton Koopman au Verbier Festival

Avec une direction d’orchestre austère, Ton Koopman surprend le béotien en lui faisant pénétrer presque chirurgicalement la musique de Bach et de Mozart. Seul le Requiem retrouve une grâce divine. A-t-on le droit de sourire en chantant une messe des morts ? Reste-t-on alors dans l’esprit d’une musique aussi tristement profonde que celle du Requiem de Mozart ? On serait en droit de se le demander si le sourire qu’affiche ...
Magnifique Nadir de Javier Camarena

Magnifique Nadir de Javier Camarena

Les Pêcheurs de Perles Pour l’ouverture de sa nouvelle saison de concerts, le Pour-Cent-Culturel-Migros déplace l’Opéra de Zurich sur la scène du Victoria Hall pour une représentation concertante d’un des opéras parmi les plus oubliés de Georges Bizet : Les Pêcheurs de Perles. La notoriété de Carmen a pratiquement fait de Bizet le compositeur d’une seule œuvre. Et c’est bien dommage ! Même si l’intrigue amoureuse est faible, même si elle tombe souvent ...
Une Péri qui mène au Paradis…

Une Péri qui mène au Paradis…

Robert Schumann écrit lui-même le livret de son oratorio Das Paradies und die Perie op. 50 d’après le fameux Lalla Rookh de Thomas Moore. La première, en 1843, fut une réussite : Mendelssohn vint d’ailleurs le féliciter. Comme le compositeur l’a confié, c’est «un oratorio, pas pour l’église, mais pour les gens joyeux.» La joie et l’enthousiasme sont en effet au rendez-vous de cette version dynamisante et fluide de Nikolaus Harnoncourt. L’homogénéité ...
La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clemenza di Tito : Una italiana Clemenza

La Clémence de Titus, avant-dernier opéra de Mozart, a suscité un bon nombre de commentaires sinon négatifs, du moins réservés de la part des critiques, et ce, dès sa création à cause d’une intrigue particulièrement alambiquée. Les récitatifs sont remplacés ici par des dialogues parlés d’Iso Camartin. Ils allègent un peu la partition, même si certains pourraient trouver ce parti-pris contestable. Etant donnée la complexité de l’intrigue, il nous semble ...
belair_serail_2007

L’enlèvement au sérail par Minkowski

Bel Air Classiques offre en DVD un spectacle populaire du festival d’Aix-en-Provence, filmé en 2004, dans le cadre majestueux mais si souvent frigorifiant du Grand Saint-Jean. Chroniqué à plusieurs reprises dans ces colonnes (voir les comptes rendus des représentations à Lausanne et à Aix-en-Provence), ce spectacle se prend les pieds dans la finesse mozartienne. Les Deschamps/Makaïeff plaquent sur cette œuvre leur univers de gags intempestifs sans parvenir ni à servir ...
Un Enlèvement au Sérail respectueux et vivant

Un Enlèvement au Sérail respectueux et vivant

Ce DVD est la réédition d’un spectacle datant de l’» autre année Mozart », celle de 1991, coproduction des Opéras de Nice et de Cologne, enregistré ici dans le petit théâtre rococo de Schwetzingen. Signée Michael Hampe, la mise en scène est élégante et stylée, et présente l’action de manière limpide et sans contresens. On est bien en Orient au XVIIIe siècle, les costumes et les décors sont beaux, les personnages bien caractérisés, ...
Simon Keenlyside : Investissement total !

Simon Keenlyside : Investissement total !

Don Giovanni L’Opéra de Zurich se fend d’un nouveau Don Giovanni dans une mise en scène de Sven-Eric Bechtolf. Evoluant dans les salons bourgeois de style Art déco, les personnages emmenés, séduits et grugés par les manigances de Don Juan se fondent dans les perspectives sans fin de la scène. Les mimiques stylisées d’une chorégraphie réglant les mouvements de figurants-danseurs donnent corps à un érotisme latent qui souligne l’ambiguïté des personnages. ...
Le théâtre des sentiments pour Mozart

Le théâtre des sentiments pour Mozart

Nous ne sommes pas certains que les spectateurs de l’Opéra de Zurich aient éprouvé tout à fait le même plaisir que nous à la vue de cette production de Jonathan Miller. Car la réussite de cette captation doit beaucoup au travail de la réalisatrice vidéo Chloé Perlemuter qui, avec un dispositif volontairement réduit, a décidé d’épouser le regard du spectateur, furtif, parfois inquisiteur et parfois distrait. Quelques regards sur les ...
Pouvoir ou ne pas pouvoir...

Pouvoir ou ne pas pouvoir…

La Clémence de Titus Ouvrage surprenant que ce dernier opera seria légué par Mozart et dont la création se tint à Prague trois mois avant sa mort prématurée. Œuvre de commande pour célébrer le couronnement de l’empereur Leopold II, la Clemenza de Tito met en scène un monarque sans réelle autorité, trahi de toutes parts, et qui fait preuve d’une indéfectible mansuétude à l’égard de celles et ceux qui ourdissent des ...
herreweghe_bach_vol8

Les Cantates de Bach par Gardiner Vol. 8

Suite de la première livraison de l’intégrale des cantates d’église de Johann Sebastian Bach par Sir John Eliot Gardiner (lire notre critique du volume 1 : ici). Les options du chef, qui a convaincu tout autant dans le répertoire romantique avec son « orchestre romantique et révolutionnaire » (songez à Berlioz par exemple et précisément ses « Troyens » parus en DVD), s’imposent d’emblée comme les clés d’une vision expurgée, limpide, d’une pureté poétique qui ...