Mot-clef : Marie-Ève Signeyrole

DON_GIOVANNI_Photo.KlaraBeck-1906NPresse

Don Giovanni à Strasbourg : Entre happening et jeu de rôles

En abolissant les frontières entre scène et public, entre théâtre et réalité, Marie-Ève Signeyrole signe un spectacle opératique coup de poing d’un nouveau genre. Projet fascinant et risqué, soutenu par des chanteurs - acteurs pleinement investis, mais hélas plombés par une direction musicale atone. Inspirées notamment par les performances de l’artiste serbe Marina Abramović, Marie-Ève Signeyrole et sa collaboratrice Sandra Pocceschi ont conçu leur Don Giovanni comme une suite de confrontations ...
Nabucco 3

Nabucco à Lille, fresque historique devenue journal télévisé

Dans ce Nabucco proposé actuellement à Lille pour la fin de la saison lyrique, le plateau et la fosse sont d’une agréable qualité, tandis que la mise en scène contemporaine de Marie-Ève Signeyrole, foisonnante, nous questionne sur le monde dans lequel nous vivons. Alors que les spectateurs s’installent à leur place, un homme impassible et muet, les mains dans les poches, incarne sur une scène nue la résistance immobile qui avait été initiée en ...
mg1_3664_royal_1

Royal Palace rencontre Il Tabarro à Montpellier

Royal Palace de Kurt Weill et Il tabarro de Giacomo Puccini réunis à l'Opéra Comédie de Montpellier. Quand on demandait au poète et librettiste Ivan Goll de se définir, il avouait être "Juif par destin, né français par hasard, enregistré comme allemand par les papiers administratifs". Empruntant à Rimbaud ses semelles de vent pour l'état-civil, il les chaussait volontiers pour donner à son style et ses sources d'inspiration une propension à ...
Tailleferre_2

L’Affaire Tailleferre : quand le pastiche devient art

Quatre opéras radiophoniques de Germaine Tailleferre, qu'une trame narrative originale unit en un même spectacle, dynamique et plein d’humour : L'Affaire Tailleferre, un succès à l'Opéra de Limoges. Notre conception contemporaine de l'art ne reconnaît guère de valeur aux pastiches. Leur origine est toujours suspecte : ne germent-ils pas souvent dans l'esprit desséché d'un artiste en mal d'inspiration ? Ou d'un apprenti faussaire qui trouve spirituel d'abuser un public moins averti que lui ? Mais ...
owen_wingrave_lorraine

Nancy ose un Owen Wingrave à grand spectacle

L'Opéra de Lorraine ouvre sa saison avec une rareté de Britten. Owen Wingrave est une œuvre rare et rarement représentée. L’avant-dernier opéra de Benjamin Britten, conçu spécifiquement pour la télévision en 1971, n’a ainsi connu sa création scénique en France qu’en octobre 1996 à Colmar par l’Atelier du Rhin. L’Opéra national de Lorraine lui donne toutes ses chances avec une production étonnamment spectaculaire pour un ouvrage si intimiste. Tiré comme Le Tour ...
10 mois d'école et d'opéraprégénérale 14+18

14+18 Dix mois d’Ecole et d’Opéra

Cette année encore, le projet Dix Mois d'Ecole et d'Opéra surprend par les ambitions affichées et l'enthousiasme des équipes pédagogiques et artistiques. Pour la première fois depuis 1991, ce partenariat entre l'Opéra National de Paris et l'Education Nationale se déplace hors de l'Île-de-France pour aller combattre idées reçues et préjugés autour de l'utilisation de l'art lyrique utilisé dans des milieux scolaires dits "difficiles". L'an dernier, ce programme célébrait son dixième anniversaire en ...
Cajkovski, Evgeni Onegin,par Marc Ginot

Eugène Oneguine à Montpellier

Avant que la musique ne commence à sonner, cette production indique un double élan historique : topographique (la mention « appartement communautaire, en 1999 » est projetée) et audiovisuel (un écran de télévision montre Vladimir Poutine prêter serment lorsqu’il accéda à la fonction suprême). Judicieuse orientation, tant ces « scènes lyriques » de Tchaikovski sont déchirées entre une tragédie des sentiments intimes et un épiement – social et politique – ...