Mot-clef : Sabine Revault d’Allonnes

Metz, création lyrique de Caroline Glory et PPDA

Un plateau vocal de qualité pour un ouvrage, Un Amour en guerre de Caroline Glory, qui devra faire ses preuves. Saluons pour commencer l’originalité et la pertinence du projet, destiné à ...

Où l’on célèbre enfin le centenaire Massenet

L’année 2012, qui devrait célébrer le centenaire de la disparition de Jules Massenet, commence sans fanfare (lire l’édito de février). Une abominable Manon à l’ONP, quelques Thaïs en région, La Navarraise ...

Sage offenbacchiade orphique

Le public dijonnais s’était déplacé massivement pour venir écouter Orphée aux enfers d’Offenbach à l’auditorium. Toutes les représentations sont en effet annoncées «à guichet fermé». Si la mise en scène ...

Fidelio à Tours : Ein Engel, Leonoren

L’Opéra de Tours inaugure sa saison avec une production de Fidelio coproduite avec l’Opéra Théâtre de Limoges où elle a été créée en janvier dernier. Marion Wassermann y fait preuve ...

Dialogues des carmélites, la lumière du martyre

Pour Gilles Bouillon et son dramaturge Bernard Pico, la Révolution française n’est, dans Dialogues des Carmélites, qu’une toile de fond. Décapitées à l’été 1794, les Carmélites martyres de Compiègne sont les ...

Un Roméo de très grande classe à Tours

Ouvrage délicat que ce Roméo et Juliette revisité par Romani et Vincenzo Bellini: un livret peu vraisemblable, une action statique, et pourtant de telles grâces musicales que tout mélomane finit ...

Offenbach porté par l’orchestre

Orphée aux Enfers Jacques Offenbach sauvé par l’orchestre. Qui l’eut cru ? Le «Mozart des Champs-Elysées» n’a jamais eu de chance sur le Cours Mirabeau : déjà en 1999 la production de La Belle ...

Création tourangelle d’Ariane à Naxos

C’était une gageure que de donner Ariadne auf Naxos de Strauss avec une distribution francophone, une de ces audaces inconnues à Paris, et le pari de l’Opéra de Tours est ...

Armida, Haydn à l’honneur

Les productions d’opéras de Joseph Haydn sont trop rares dans l’Hexagone pour ne pas nous réjouir de trouver Armida à l’affiche de l’Opéra de Tours. Créée en 1784 pour le ...