La Scène, Opéra, Opéras

Un Roméo de très grande classe à Tours

Plus de détails

Tours. Grand Théâtre. 28-II-2010. Vincenzo Bellini (1801-1835) : I Capuleti e i Montecchi, tragédie lyrique en 2 actes sur un livret de Felice Romani. Mise en scène : Nadine Duffaut. Décors : Emmanuelle Favre. Costumes : Katia Duflot. Lumières : Philippe Grosperrin. Avec : Sabine Revault d’Allonnes, Giulietta ; Karine Deshayes, Roméo ; Antonio Figueroa, Tebaldo ; René Schirrer, Capellio ; Antoine Garcin, Lorenzo. Chœur de l’Opéra de Tours (direction : Emmanuel Trenque), Orchestre Symphonique Région Centre Tours, direction : Jean-Yves Ossonce.

I Capuleti e i Montecchi

Ouvrage délicat que ce Roméo et Juliette revisité par Romani et : un livret peu vraisemblable, une action statique, et pourtant de telles grâces musicales que tout mélomane finit par rendre les armes. Encore faut-il disposer de forces vocales, orchestrales et théâtrales, à la hauteur de l’enjeu, ce qui est le cas ce dimanche à Tours. a le bon goût de s’effacer devant l’ouvrage pour mieux le souligner. Dans le dispositif sobre et habile d’, avec le concours des très beaux costumes de , elle s’emploie à caractériser les personnages avec pertinence et à expliciter les ressorts du drame par d’habiles séquences d’arrière-plan. Son travail relève de la meilleure tradition, intelligent, respectueux de l’œuvre et toujours lisible.

Mais, dans un tel ouvrage, c’est naturellement la partie musicale qui l’emporte. s’appuie sur son métier pour camper un digne Lorenzo, même s’il ne semble pas toujours évoluer dans son répertoire d’élection. use d’une voix puissante et sombre pour imposer un Capellio autoritaire, vindicatif et intraitable. En très bonne voix, nous séduit avec un Tebaldo généreux et contrôlé, tour à tour solaire et lunaire. est une véritable révélation : par delà quelques légères traces de verdeur dans le timbre, cette jeune artiste s’impose dans Giulietta par sa présence délicate, sa fine musicalité, sa sensibilité frémissante et son assise technique. Gageons qu’un bel avenir l’attend dans le répertoire du bel canto romantique.

veille à soutenir attentivement les chanteurs, tout en profitant des pages orchestrales pour mettre en valeur les superbes sonorités de sa phalange. Chaque soliste s’illustre à son tour, avec mention pour le harpiste et le clarinettiste . La connivence entre le chef et l’orchestre est toujours aussi remarquable. Quant au chœur masculin, préparé par , il se montre absolument irréprochable.

Avons-nous oublié Roméo ? Bien au contraire, , désormais lancée dans une brillante carrière internationale, s’impose dans le rôle avec une voix puissante, superbement timbrée sur toute la tessiture et d’une irréprochable virtuosité. Quelle fougue, quelle science de la coloration, quel charisme ! Nous entendons incontestablement l’une des meilleures titulaires du rôle à ce jour, toutes scènes confondues. Le public ne s’y trompe pas et la couvre de bravi, sans ménager pour autant ses remerciements aux autres artisans de ce spectacle de haut niveau.

Crédit photographique : (Roméo) (Giulietta) © Fr Berthon

Plus de détails

Tours. Grand Théâtre. 28-II-2010. Vincenzo Bellini (1801-1835) : I Capuleti e i Montecchi, tragédie lyrique en 2 actes sur un livret de Felice Romani. Mise en scène : Nadine Duffaut. Décors : Emmanuelle Favre. Costumes : Katia Duflot. Lumières : Philippe Grosperrin. Avec : Sabine Revault d’Allonnes, Giulietta ; Karine Deshayes, Roméo ; Antonio Figueroa, Tebaldo ; René Schirrer, Capellio ; Antoine Garcin, Lorenzo. Chœur de l’Opéra de Tours (direction : Emmanuel Trenque), Orchestre Symphonique Région Centre Tours, direction : Jean-Yves Ossonce.

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.