Mot-clef : Simon Stone

DA15

Bâle : Didone abbandonata par Lotte de Beer

Lotte de Beer, à qui on doit un saisissant Mosè in Egitto à Cologne, bouleverse les habitudes du mélomane en plaçant l’opéra de Jommelli dans un espace où scène et salle ne font qu’un. Avantage ou inconvénient ? À la découverte de cette très belle partition (de longs airs da capo, un duo, un trio, pas de chœurs), on saisit vite que Didone abbandonata n’est pas un coup d’essai pour Niccolò Jommelli. ...
la ville morte

La Ville Morte mise en scène par David Bösch à Dresde

Après Le Miracle d’Héliane à l’Opéra des Flandres, David Bösch s’attaque au chef-d’œuvre lyrique de Korngold, La Ville Morte, au Semperoper de Dresde. Sa mise en scène moderne et littérale cherche à maintenir l'action entre réel et onirisme, tandis qu’en fosse le chef Dmitri Jurowski emmène la partition vers un vérisme puccinien, personnalisé sur scène par le ténor Burkhard Fritz et la soprano Manuela Uhl. D’une époque viennoise parmi les plus ...
Salzburger Festspiele
Aribert Reimann "LEAR" - Oper in zwei Teilen (1976-1978),
Libretto von Claus H. Henneberg nach William Shakespeares Tragödie King Lear in der Übersetzung von Johann Joachim Eschenburg (1777),
Premiere: 21.8.2017,
Musikalische Leitung: Franz Welser-Möst, Regie: Simon Stone, Bühne: Bob Cousins, Kostüme: Mel Page, Licht: Nick Schlieper,, Dramaturgie: Christian Arseni, 
v.l.:
Matthias Klink (Graf von Kent), 
Gerald Finley {König Lear), 

Copyright (C) Thomas Aurin
Gleditschstr. 45, D-10781 Berlin
Tel.:+49 (0)30 2175 6205 Mobil.:+49 (0)170 2933679
Abdruck nur gegen Honorar zzgl. 7% MWSt. und Belegexemplar
Steuer Nr.: 11/18/213/52812, UID Nr.: DE 170 902 977
Commerzbank, BLZ: 810 80 000, Konto-Nr.: 316 030 000
SWIFT-BIC: DRES DE FF 810, IBAN: DE07 81080000 0316030000

Lear porté à Salzbourg par Gerald Finley et Simon Stone

Sans se permettre une création comme l’an passé avec L’Ange Exterminateur d’Adès, le Festival de Salzbourg 2017 n’en oublie pas moins le répertoire contemporain et monte Lear du compositeur allemand Aribert Reimann. Des opéras de la seconde moitié du XXe siècle, celui-ci composé à la demande de Dietrich Fischer-Dieskau et commandé officiellement en 1975 par la Bayerische Staatsoper, est maintenant assuré de passer à la postérité, lorsque son créateur, encore ...
Die Tote Stadt à Bâle : la triomphale revanche de Korngold

Die Tote Stadt à Bâle : la triomphale revanche de Korngold

Le public de Bâle est sorti de sa réserve coutumière pour accueillir la première de l'opéra « dégénéré » de Korngold avec une très longue ovation adoubant de concert l'intelligence de la mise en scène et le haut vol musical.  Au risque de la redite, répétons combien il faut de temps pour rattraper les dégâts du totalitarisme. Ce ne sont pas cinq petites années et puis s'en vont. Dans le cas de Korngold, ...