Mot-clef : Zino Francescatti

sony_jean_sibelius_leonard_bernstein

Leonard Bernstein pionnier des symphonies de Sibelius

Pour honorer le centenaire de la naissance de Jean Sibelius (1865-1957), plusieurs chefs entreprirent dans les années 60 l’intégrale des sept symphonies du compositeur finlandais : Sir John Barbirolli, Leonard Bernstein et Lorin Maazel, chacun appartenant à un label différent, respectivement EMI/Warner, CBS/Sony et Decca. C’était de bonne concurrence. Toutefois ce fut Leonard Bernstein (1918-1990) qui accomplit la première intégrale stéréophonique initiée en mars 1960, puisqu’il y mit un point final ...
Print

Coffret Columbia : des gravures américaines légendaires

En un superbe petit coffret de 28 disques, Sony rassemble une partie des rééditions en CD « Masterworks Heritage » parues fin des années 90 et consacrées à des gravures marquantes de la Columbia américaine (CBS) remontant aux tout débuts de l’ère acoustique (1903) jusqu’aux années 60. Nous précisons bien « une partie », car contrairement à certaine publicité faite pour cet album, il ne s’agit pas ici de « l’intégrale de la célèbre série », ...
orchestrenationaldebelgique_2011

Les 75 ans de l’Orchestre national de Belgique

L’Orchestre symphonique de Bruxelles En 1929, Le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, centre culturel construit par Victor Horta était inauguré en grande pompe. Il ambitionnait d’imposer la ville aux plus hauts rangs internationaux. Comme toute capitale européenne d’alors, Bruxelles comptait des associations symphoniques qui animaient les soirées orchestrales de la capitale. Mais, il manquait, une phalange symphonique de haut niveau, en résidence au Palais des Beaux-Arts. En 1931, l’Orchestre symphonique de ...
Avalanche de musique française !

Avalanche de musique française !

Sous le titre générique Un siècle en France, Sony nous propose une série de coffrets «monographiques», dédiée à quelques uns des grands compositeurs français de la fin du XIXe et du XXe siècles (Camille Saint-Saëns, Maurice Ravel, Olivier Messiaen ou Henri Dutilleux) ainsi qu’un coffret «patchwork» intitulé Escales symphoniques. Ces compilations (en majorité des rééditions RCA) nous donnent à entendre des orchestres de prestige ainsi que des chefs et des ...
Leonard Bernstein dirige Leonard Bernstein

Leonard Bernstein dirige Leonard Bernstein

De vieilles connaissances ! Et lorsqu’elles sont présentées dans cette belle série «The Original Jacket Collection» de Sony BMG à prix doux, c’est une véritable aubaine : les disques sont insérés dans des pochettes individuelles solides en carton lustré, reproduisant le recto-verso des microsillons originaux correspondants – avec d’ailleurs nécessité de se munir d’une loupe pour lire les textes des versos… et quelques non-sens de présentation signalés par ailleurs dans l’excellente chronique ...
Charles Münch, dans la plus pure tradition romantique

Charles Münch, dans la plus pure tradition romantique

Après un programme entièrement dévolu à Beethoven, West Hill Radio Archives nous offre cette fois, toujours avec Charles Munch à la tête du Boston Symphony Orchestra, une série d’enregistrements de concerts s’étalant d’octobre 1951 à décembre 1957, et consacré essentiellement à des compositeurs romantiques et post-romantique allemands : Johannes Brahms, Robert Schumann et Richard Strauss ; la Symphonie n°9 « du Nouveau Monde » du Tchèque Antonín Dvořák tant admiré et soutenu ...
Quand un Strasbourgeois rencontre le Maître de Bonn

Quand un Strasbourgeois rencontre le Maître de Bonn

Beethoven dirigé par un chef français ? Et pourquoi pas ? Arturo Toscanini (1867-1957), Italien natif de Parme, fut bien l’un des plus exceptionnels interprètes du grand symphoniste allemand. Par ailleurs, dès sa création en 1828, l’Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire de Paris – dont Münch sera chef permanent de 1938 à 1946 – se fit un point d’honneur d’exécuter toutes les Symphonies de Beethoven dont il fut le champion grâce ...
Zino Francescatti, le chant du violon

Zino Francescatti, le chant du violon

Si vous êtes violoniste ou mélomane du répertoire emblématique du violon, vous avez forcement entendu parler de la fabuleuse ascension d’un des musiciens les plus prestigieux du XXe siècle que fut Zino Francescatti. Sans revendiquer une «école» précise, il a la chance d’être un des rares descendants de la lignée des disciples de Paganini [ndlr – son professeur Fortunato Franscescatti (père) (1858-1923) a été l’élève du fameux Camillo Sivori (1815-1894) ...