bandeau RES MUSICA

Don Giovanni, la révolution Jacobs

À emporter, CD, Opéra

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Don Giovanni. Dramma giocoso en deux actes. Livret de Lorenzo da Ponte. Version de Prague et Vienne. Avec : Johannes Weisser, Don Giovanni ; Lorenzo Regazzo, Leporello ; Alexandrina Pendatchanska, Donna Elvira ; Olga Pasichnyk, Donna Anna ; Kenneth Tarver, Don Ottavio ; Sunhae Im, Zerlina ; Nikolay Borchev, Masetto ; Alessandro Guerzoni, Il Commendatore. RIAS Kammerchor ; Freiburger Barockorchester, direction : René Jacobs. Un coffret de 3 CD Harmonia Mundi. Référence : 901964. 66. Livret de présentation en français, anglais et allemand. Texte chanté en italien, traduit en français, anglais et allemand. Durée : 2h50. Code barre : 7 94881 85 992 4

 

Les Clefs ResMusica

Après les concerts à Paris et à Bruxelles, Harmonia Mundi édite dans un luxueux coffret le Don Giovanni de . C’est peu dire que ce coffret était des plus attendus après une Clemenza di Tito intrigante mais parfois très irritante.

Dès les premières notes de ce Don Giovanni, l’oreille est accrochée par le flot musical. Bien évidement c’est le travail de qui attire l’esprit. Dans un passionnant livret de présentation, le chef gantois nous explique ses options interprétatives et ses recherches sur les tempi. Dès lors le résultat est absolument enthousiasmant par la vie insufflée à cette musique et par une recherche sur les récitatifs absolument magistrale. Fidèle des explorations de Jacobs, le est au diapason de la vision du chef et offre une très large palette de couleurs ainsi qu’une virtuosité hors pair.

Côté vocal, le musicien a réuni une distribution très intéressante. apporte à Don Giovanni la jeunesse de son timbre et la fraîcheur de sa musicalité, cependant, il lui manque encore l’étoffe des grands titulaires actuels du rôle. Grand baryton mozartien actuel, est un Leporello absolument idéal par le brio éclatant de son timbre et le vécu de son personnage. Le délicat est, comme souvent, parfait en Don Ottavio, alors que est un Masetto bourru mais bien chantant. Côté conquêtes, Don Giovanni est un peu à la peine. possède certes l’étoffe du rôle mais le manque de contrôle des moyens vocaux nuit quelque peu à la qualité du chant. est, comme trop souvent, assez atone et en manque d’engagement. Seule, la délicieuse apporte fraîcheur et candeur à Zerlina. Rien à redire, comme toujours de la prestation du RIAS Kammerchor.

Donc, en dépit de quelques réserves sur la distribution, il faut fêter ce coffret unique et génial pour une direction absolument magistrale. On doit noter que ce box propose en appendice à la fin du troisième disque les différents airs proposés par la version dite de Prague.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.