À emporter, CD, Danse , Musique symphonique

Coffret de ballets chez DECCA, il y a de quoi danser !

Plus de détails

CHEFS-D’ŒUVRE DU BALLET. Adolphe Adam (1803-1856) : Giselle ; Le Corsaire. Carl Maria von Weber (1786-1826) : L’Invitation à la Valse op. 65 (orchestration de Hector Berlioz). Frédéric Chopin (1810-1849) : Les Sylphides (arrangement de Roy Douglas). Johann Strauss II (1825-1899) : Bal de Vienne, suite de ballet de Die Fledermaus acte 2 (arrangement et orchestration de Douglas Gamley) ; Cendrillon (arrangement de Douglas Gamley) ; Ritter Pásmán, musique de ballet ; Le Beau Danube (orchestration de Roger Désormière). Alexandre Luigini (1850-1906) : Ballet Égyptien op. 12. Ottorino Respighi (1879-1936) : La Boutique Fantasque, d’après Rossini. Benjamin Britten (1913-1976) : Soirées Musicales et Matinées Musicales, suites d’après Rossini. Léo Delibes (1836-1891) : Coppélia ; Sylvia. Léon Minkus (1826-1917) : La Source (collaboration : Léo Delibes) ; Paquita, grand pas (arrangement de Peter March) ; Don Quichotte, pas de deux acte 4 (arrangement de Peter March). Ferdinand Hérold (1791-1833) : La Fille mal gardée (arrangement de John Lanchbery). Charles Lecocq (1832-1918) : Mam’zelle Angot, ballet (arrangement de Gordon Jacob). Aram Khatchatourian (1903-1978) : Spartacus, suite de ballet ; Mascarade, suite de ballet ; Gayaneh, suite de ballet. Jules Massenet (1842-1912) : Manon Ballet (arrangement et orchestration de Leighton Lucas). Jacques Offenbach (1819-1880) : Gaîté Parisienne (arrangement de Manuel Rosenthal) ; Le Papillon (extrait). Charles Gounod (1818-1893) : Faust, musique de ballet acte 5. Sergueï Prokofiev (1891-1953) : Cendrillon op. 87 ; Roméo et Juliette op. 64. Alexander Glazounov (1865-1936) : Les Saisons. Maurice Ravel (1875-1937) : Daphnis et Chloé, Alborada del Gracioso, La Valse. Igor Stravinsky (1882-1971) : L’Oiseau de Feu, Petrouchka, Le Sacre du Printemps. Piotr Ilyitch Tchaïkovski (1840-1893) : La Belle au bois dormant op. 66 ; Le Lac des Cygnes op. 20 ; Casse-Noisette op. 71 ; Eugène Onéguine op. 24 (Entracte, Valse et Polonaise). Giuseppe Verdi (1813-1901) : Otello, musique de ballet acte 3 ; Don Carlo, ballo della regina acte 3 ; Aida, grande marche et musique de ballet acte 2 ; Macbeth, musique de ballet acte 3 ; I Vespri Siciliani, le quattro stagioni acte 3. Cesare Pugni (1802-1870) : Pas de quatre (arrangement de Peter March). Riccardo Drigo (1846-1930) : Le Corsaire, pas de deux (arrangement de John Lanchbery) ; Diane et Actéon, pas de deux (arrangement de Peter March). Daniel François Esprit Auber (1782-1871) : Pas classique ; Les Rendez-Vous (arrangement de Constant Lambert). Vincenzo Tommasini (1878-1950) : Les Femmes de Bonne Humeur, d’après Domenico Scarlatti. Ambroise Thomas (1811-1896) : Françoise de Rimini. Royal Opera House Orchestra, Covent Garden, direction : Richard Bonynge, John Lanchbery. English Chamber Orchestra, direction : Richard Bonynge. National Philharmonic Orchestra, direction : Richard Bonynge. London Symphony Orchestra, direction : Richard Bonynge, Stanley Black. New Philharmonia Orchestra, direction : Richard Bonynge. Orchestre Symphonique de Montréal, direction : Charles Dutoit. Royal Philharmonic Orchestra, direction : Vladimir Ashkenazy. The Cleveland Orchestra, direction : Vladimir Ashkenazy, Lorin Maazel. Chœurs de la Radio Suisse Romande et Orchestre de la Suisse Romande, direction : Ernest Ansermet. Detroit Symphony Orchestra, direction : Antal Doráti. Knabenchor des Staats- und Domchores Berlin et Berliner Philharmoniker, direction : Semyon Bychkov. Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, direction : Riccardo Chailly. 35 CD Decca 4781526. Code barre : 028947815266. Enregistré entre novembre 1960 et septembre 1990 à Berlin, Bologne, Cleveland, Detroit, Genève, Londres et Montréal. DDD/ADD. Notices trilingues (anglais, français, allemand) succinctes. Durée : 38 h 14’

 

Une simple vue sur le contenu de cet imposant coffret montre qu’il y a effectivement de quoi assouvir la boulimie des amateurs de musique pour le ballet – et même des amateurs de musique tout court ! Bien que les enregistrements s’étalent de novembre 1960 (Alborada del Gracioso de Ravel, sous la baguette d’Ernest Ansermet) à septembre 1990 (Les Saisons de Glazounov, sous celle de Vladimir Ashkenazy), l’impression générale est celle d’une parfaite homogénéité sonore et d’un très haut niveau artistique constamment maintenu, ce qui n’est guère étonnant de la part de Decca. Deux réserves cependant : la première est la prise de son par comparaison bien terne de Casse-Noisette, version Philips par ailleurs remarquable de Semyon Bychkov, mais hélas entachée d’un défaut de montage particulièrement audible dans la Valse des Fleurs (piste 9 à 2’39) et, plus grave, d’une erreur de montage qui répète fautivement un accord dans la Valse Finale (piste 14 à 3’39)… Honte aux techniciens sans oreille de Philips, le label responsable de ce seul enregistrement repris dans ce coffret Decca ! La seconde réserve concerne le disque relatif aux extraits de ballets de Khatchatourian dirigés par ce chef de seconde zone qu’est Stanley Black (l’un des piliers de la série très – trop ! – spectaculaire Phase 4 Stéréo de Tony d’Amato plus appropriée à la musique de variété), alors que Decca possède les gravures légendaires sous la baguette du compositeur même…

Quoi qu’il en soit, que de qualités pour les autres enregistrements ! Une caractéristique particulièrement avantageuse de ce coffret est de présenter – grâce surtout à l’excellent Richard Bonynge se taillant ici la part du lion en digne successeur de Robert Irving et Anatole Fistoulari – les grands ballets dans leur version absolument intégrale (ce qui n’est pas toujours le cas ailleurs) : par exemple, il ne manque pas une note à Giselle, Le Corsaire, La Boutique Fantasque, Coppélia, Sylvia, La Belle au bois dormant, Casse-Noisette, Cendrillon (dirigé par ), Roméo et Juliette (version de référence de Lorin Maazel). Même La Source est représentée non pas uniquement par l’acte 2 interpolé de , mais également par les deux autres actes de Léon Minkus ; de plus l’adorable Ballet Égyptien d’Alexandre Luigini connaît probablement ici sa seule version complète, et non pas la petite suite d’orchestre en quatre parties ; enfin, grâce à , et comme l’avait déjà fait Evgueny Svetlanov auparavant, Les Saisons de Glazounov se voient gratifiées d’un court Morceau supplémentaire avant l’apothéose finale : la Variation Le Satyre, assez insignifiante il est vrai.

Les trois célèbres ballets de Stravinsky – L’Oiseau de Feu, Petrouchka et Le Sacre du Printemps – nous sont proposés ici comme il se doit dans leur intégralité, par le vétéran Antal Doráti et son orchestre de Detroit, versions admirées à juste titre. D’un autre côté, Charles Dutoit dirige brillamment une Gaîté Parisienne d’Offenbach complète, y compris les parties dues à la pure invention de , tandis que, toujours sous la baguette de Dutoit, Decca a supprimé la redite pure et simple d’une Scène dans son Lac des Cygnes, afin de pouvoir le faire tenir sur deux CDs bien remplis.

Au total, une somme non négligeable et enthousiasmante dans des interprétations très majoritairement idéales d’œuvres qui, pour certaines, n’existent que dans les versions ici présentes.

Plus de détails

CHEFS-D’ŒUVRE DU BALLET. Adolphe Adam (1803-1856) : Giselle ; Le Corsaire. Carl Maria von Weber (1786-1826) : L’Invitation à la Valse op. 65 (orchestration de Hector Berlioz). Frédéric Chopin (1810-1849) : Les Sylphides (arrangement de Roy Douglas). Johann Strauss II (1825-1899) : Bal de Vienne, suite de ballet de Die Fledermaus acte 2 (arrangement et orchestration de Douglas Gamley) ; Cendrillon (arrangement de Douglas Gamley) ; Ritter Pásmán, musique de ballet ; Le Beau Danube (orchestration de Roger Désormière). Alexandre Luigini (1850-1906) : Ballet Égyptien op. 12. Ottorino Respighi (1879-1936) : La Boutique Fantasque, d’après Rossini. Benjamin Britten (1913-1976) : Soirées Musicales et Matinées Musicales, suites d’après Rossini. Léo Delibes (1836-1891) : Coppélia ; Sylvia. Léon Minkus (1826-1917) : La Source (collaboration : Léo Delibes) ; Paquita, grand pas (arrangement de Peter March) ; Don Quichotte, pas de deux acte 4 (arrangement de Peter March). Ferdinand Hérold (1791-1833) : La Fille mal gardée (arrangement de John Lanchbery). Charles Lecocq (1832-1918) : Mam’zelle Angot, ballet (arrangement de Gordon Jacob). Aram Khatchatourian (1903-1978) : Spartacus, suite de ballet ; Mascarade, suite de ballet ; Gayaneh, suite de ballet. Jules Massenet (1842-1912) : Manon Ballet (arrangement et orchestration de Leighton Lucas). Jacques Offenbach (1819-1880) : Gaîté Parisienne (arrangement de Manuel Rosenthal) ; Le Papillon (extrait). Charles Gounod (1818-1893) : Faust, musique de ballet acte 5. Sergueï Prokofiev (1891-1953) : Cendrillon op. 87 ; Roméo et Juliette op. 64. Alexander Glazounov (1865-1936) : Les Saisons. Maurice Ravel (1875-1937) : Daphnis et Chloé, Alborada del Gracioso, La Valse. Igor Stravinsky (1882-1971) : L’Oiseau de Feu, Petrouchka, Le Sacre du Printemps. Piotr Ilyitch Tchaïkovski (1840-1893) : La Belle au bois dormant op. 66 ; Le Lac des Cygnes op. 20 ; Casse-Noisette op. 71 ; Eugène Onéguine op. 24 (Entracte, Valse et Polonaise). Giuseppe Verdi (1813-1901) : Otello, musique de ballet acte 3 ; Don Carlo, ballo della regina acte 3 ; Aida, grande marche et musique de ballet acte 2 ; Macbeth, musique de ballet acte 3 ; I Vespri Siciliani, le quattro stagioni acte 3. Cesare Pugni (1802-1870) : Pas de quatre (arrangement de Peter March). Riccardo Drigo (1846-1930) : Le Corsaire, pas de deux (arrangement de John Lanchbery) ; Diane et Actéon, pas de deux (arrangement de Peter March). Daniel François Esprit Auber (1782-1871) : Pas classique ; Les Rendez-Vous (arrangement de Constant Lambert). Vincenzo Tommasini (1878-1950) : Les Femmes de Bonne Humeur, d’après Domenico Scarlatti. Ambroise Thomas (1811-1896) : Françoise de Rimini. Royal Opera House Orchestra, Covent Garden, direction : Richard Bonynge, John Lanchbery. English Chamber Orchestra, direction : Richard Bonynge. National Philharmonic Orchestra, direction : Richard Bonynge. London Symphony Orchestra, direction : Richard Bonynge, Stanley Black. New Philharmonia Orchestra, direction : Richard Bonynge. Orchestre Symphonique de Montréal, direction : Charles Dutoit. Royal Philharmonic Orchestra, direction : Vladimir Ashkenazy. The Cleveland Orchestra, direction : Vladimir Ashkenazy, Lorin Maazel. Chœurs de la Radio Suisse Romande et Orchestre de la Suisse Romande, direction : Ernest Ansermet. Detroit Symphony Orchestra, direction : Antal Doráti. Knabenchor des Staats- und Domchores Berlin et Berliner Philharmoniker, direction : Semyon Bychkov. Orchestra del Teatro Comunale di Bologna, direction : Riccardo Chailly. 35 CD Decca 4781526. Code barre : 028947815266. Enregistré entre novembre 1960 et septembre 1990 à Berlin, Bologne, Cleveland, Detroit, Genève, Londres et Montréal. DDD/ADD. Notices trilingues (anglais, français, allemand) succinctes. Durée : 38 h 14’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.