Mot-clef : Semyon Bychkov

Bychkov

Bychkov et son Philharmonique tchèque splendides dans Tchaïkovski

Dans la continuité de son projet d’intégrale des œuvres pour orchestre de Tchaïkovski, Semyon Bychkov s’attèle en concert aux trop méconnus Concerto pour piano n° 2, interprété ce soir par Kirill Gerstein, ainsi qu'à la Symphonie n° 2, parfaitement adaptés au splendide Philharmonique tchèque. Semyon Bychkov s’était entretenu avec nous au lancement de son projet Tchaïkovski pour Decca, et l’on attend prochainement la parution du Concerto pour piano n° 1 dans son ...
Pa_100718_189_EnricoNawrath_presse - copie

Parsifal à Bayreuth emporté par Semyon Bychkov

Créée en 2016, la mise en scène du Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg pour Bayreuth autour des guerres de religions au Proche-Orient laisse un scénario inabouti pour une distribution correcte mais non référente, qui demande alors de se tourner vers la fosse pour l’excellente direction de Semyon Bychkov. Le piège de Bayreuth est qu’une mise en scène, lorsqu’elle est créée, doit ensuite maintenir l’intérêt de son propos pendant quatre à sept ans. ...
at-BBC-Proms-2013-Photo-Chris-Christodoulou-21

Semyon Bychkov et le Concertgebouw inspirés par Chostakovitch

Semyon Bychkov à la tête de l'Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam, réalise à la Philharmonie de Paris une interprétation inspirée de la Symphonie n° 5 de Dimitri Chostakovitch. Une lecture qui contraste avec la pâleur et le peu d’intérêt du Concerto pour deux pianos de Max Bruch. On ne s’étendra pas sur le Concerto pour deux pianos de Max Bruch qui tire son peu d’attrait de sa rareté d’exécution et ...
CD Bychkov Tchaikovski Manfred

Suite de l’intégrale Tchaïkovski par Bychkov et la Philharmonie tchèque

Nommé cette semaine directeur musical de l’Orchestre Philharmonique Tchèque pour succéder à Jiří Bělohlávek, Semyon Bychkov poursuit avec cette formation pour Decca une intégrale de l’œuvre symphonique de Tchaïkovski. Après une Pathétique intéressante, il livre la plus rare mais néanmoins passionnante Symphonie Manfred. Comme pour la Symphonie n°6 inaugurale au sein du Tchaikovsky Project (lire notre entretien), le chef russe et le Philharmonique Tchèque entrent dans l’ouvrage inspiré de Byron avec un son ...

Semyon Bychkov directeur musical de l’Orchestre philharmonique tchèque

Semyon Bychkov a été nommé chef principal et directeur musical de l'Orchestre philharmonique tchèque à compter de la saison 2018-2019. Il succèdera à Jiří Bělohlávek, décédé en mai dernier. Jakub Hrůša et Tomáš Netopil ont été nommés chefs invités principaux. Au mois de janvier 2017, lors de son passage à Paris, nous avions pu nous entretenir avec Semyon Bychkov au sujet de son projet Tchaïkovski avec l’Orchestre philharmonique tchèque.
Schmidt

La somptueuse 2e symphonie de Franz Schmidt sublimée par Semyon Bychkov

Éblouissant chef d’œuvre de la symphonie viennoise du XXe siècle, la Symphonie n° 2 de Franz Schmidt revient enfin au catalogue par les Wiener Philharmoniker - l'orchestre même auquel le compositeur a appartenu en son temps - sous la baguette fervent de Bychkov qui s'est pris de passion pour cette grande page encore méconnue. Une merveille indispensable ! On connaît mal en France la musique de Franz Schmidt et c’est bien ...
bychkov

Autour de Tchaïkovski avec Semyon Bychkov

De passage à Paris pour diriger la Symphonie Manfred avec l’Orchestre National de France, et alors qu’il commence un "Tchaïkovski Project" pour Decca en parallèle d’un cycle de concerts Tchaïkovski Beloved Friend pour Londres et New-York, nous avons interrogé le chef d'orchestre Semyon Bychkov sur ses rapports avec le compositeur russe. "Le sentiment du suicide n'est pas évident dans le finale de la Sixième Symphonie" ResMusica : Vous débutez un nouveau projet autour ...
Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Thibaudet et Bychkov magnifiques dans un programme russe avec l’ONF

Dans le cadre de la résidence de Jean-Yves Thibaudet, l’Orchestre National de France, cette fois superbe dans le concerto Khatchaturian, accompagné par un Semyon Bychkov d’abord sage puis plus exalté dans la Manfred de Tchaïkovski. Personnage surprenant autant par le style que par le jeu, Jean-Yves Thibaudet est sans conteste l’un des meilleurs pianistes du moment et certainement le meilleur pianiste français actuel, dans la veine du maître Aldo Ciccolini. Son ...
61mtgaxjk5l-_sl1200_

Très intéressant début du Tchaikovski Project de Semyon Bychkov

Présenté comme «The Tchaikovsky Project », le nouvel enregistrement de Semyon Bychkov est la première pierre  - très prometteuse - d’une intégrale commençant par la fin, avec la Pathétique et l’ouverture Roméo et Juliette. Un court texte explicatif du chef lui-même justifie l’entreprise en énonçant qu’avec le nombre de références existantes pour ces œuvres, ajouter une version de plus à la discographie n’est cohérent que s’il apparaît un vrai plus dans ...
81ikzWq2RXL._SL1500_

Le fabuleux Otello de Johan Botha enfin sur DVD

C’est bien la troisième fois que cet Otello, production signée Elijah Moshinsky présentée d’abord à Londres, puis, dès 1994, au Metropolitan Opera de New York, reçoit les honneurs d’une publication en DVD. Décors réalistes, superbes costumes d’époque ainsi qu’une direction d’acteur aussi sobre qu’efficace, c’est la mise en scène idéale pour tous ceux qui en ont assez des productions dites conceptuelles, visuellement, trop souvent, sans charme. Conçue autour de l’Otello légendaire ...
Bychkov_Semyon2011

Semyon Bychkov dirige l’Orchestre National

En mariant le délicat concerto de Mozart avec la machine infernale de Chostakovitch, les programmateurs prenaient le risque de l'hétérogénéité, la réalisation musicale l'a confirmé, avec un concerto bien trop doux et une symphonie plus intéressante. Disons-le tout de suite : la perception que nous eûmes en direct en salle du jeu d'Alexandre Tharaud était plus que mitigée tant il nous parut que son jeu manquait de tout, trop uniforme de ...

Bal estival tragique autour de la Philharmonie de Paris

Si le temps politique et météorologique estival fut agité, le temps au-dessus de la Philharmonie de Paris fut (et reste) à l’ouragan. Dans la torpeur aoutienne d’une capitale abandonnée aux touristes, c’est la Mairie de Paris qui tira la première en rendant public le bruit qui courait depuis plusieurs semaines : elle refuserait de  payer son écot pour « le surcout de la construction et le budget de fonctionnement pour 2015 ».  Dans les arguments ...
frau london1

Au ROH de Londres, une éblouissante et déroutante Femme sans ombre

Le Royal Opera House de Londres propose actuellement Die Frau Ohne Schatten (La Femme sans ombre) de Richard Strauss en coproduction avec la Scala de Milan. La remarquable mise en scène de Claus Guth nous fait vivre, pendant trois heures de musique et de spectacle, la douce et terrible angoisse que l’on n'expérimente ordinairement que dans les rêves, le tout appuyé par une interprétation musicale sans bavures. La Femme sans ombre ...
naive sacre sokhiev

Sokhiev face au Sacre

L’année du Centenaire du Sacre du printemps n’a pas encore commencé mais la vague des parutions s’est déjà amorcée. Ainsi, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse publie cet album hybride à la fois CD et DVD ou se côtoient deux lectures du Sacre du printemps par Tugan Sokhiev. Les orchestres français ont toujours honoré  cette partition, créée à Paris, en 1913. Ainsi  les deux premiers enregistrements de l’histoire sont à mettre ...
stravinsky sacre decca

Les Sacres du Printemps

En prélude à l’année Centenaire du Sacre du printemps, Decca plonge dans les archives d’Universal pour nous offrir un coffret, très conceptuel, mais éditorialement unique, avec 38 interprétations différentes du Sacre du Printemps, autant dans ses versions orchestrales (1913, 1921 ou 1947) que dans sa transcription pour deux pianos (1913). Certainement réservé aux collectionneurs émérites et aux fans de la partition, ce coffret n’en n’est pas moins passionnant à travers les évolutions ...
Bychkov_Semyon2011_vign

Festival de Saint-Denis, le retour de Semyon Bychkov

Peut-être point d’orgue du Festival de Saint-Denis 2011 par l’ampleur des effectifs requis à sa réalisation, le War Requiem de Benjamin Britten est une œuvre promise à devenir, si ce n’est déjà fait, un classique du XXème siècle, et il ne faut pas manquer les occasions de l’entendre, qui plus est lorsque la distribution est aussi prometteuse que celle réunie ce soir. On le sait, Benjamin Britten resta à l’écart de ...
Il y a de quoi danser !

Coffret de ballets chez DECCA, il y a de quoi danser !

Une simple vue sur le contenu de cet imposant coffret montre qu’il y a effectivement de quoi assouvir la boulimie des amateurs de musique pour le ballet – et même des amateurs de musique tout court ! Bien que les enregistrements s’étalent de novembre 1960 (Alborada del Gracioso de Ravel, sous la baguette d’Ernest Ansermet) à septembre 1990 (Les Saisons de Glazounov, sous celle de Vladimir Ashkenazy), l’impression générale est ...
Denis Matsuev

Chamber orchestra of Europe et Denis Matsuev, assemblée de solistes

Constituer un ensemble instrumental de solistes peut donner deux résultats : dans le meilleur des cas, les talents de chacun participent d’une dynamique globale, sinon, chacun tire la couverture à soi, et la partition est prise en otage. L’interprétation du Chamber orchestra of Europe a participé de ses deux tendances, et c’est le Tombeau de Couperin qui en a fait les frais. Cette œuvre remarquable de raffinement dans l’expression autant que dans ...
semyon_bychkov

Pour Leningrad seulement

Orchestre de l’Opéra National de Paris Est-ce le changement de programme dû au forfait de Ben Heppner, avec la substitution d’extraits wagnériens par les Métamorphoses de Strauss, mais la vaste salle de l’Opéra Bastille n’était pas comble pour ce concert où la pièce principale était la Symphonie «Leningrad» de Chostakovitch. Ainsi l’Orchestre de l’Opéra National de Paris est-il sorti plus complètement que prévu de son répertoire de fosse habituel, avec une ...
Un Lohengrin de rêve

Un Lohengrin de rêve avec une Petra Lang d’anthologie

Il est désormais sûr. L’événement lyrique de la saison 2007/2008 à Cologne n’a pas eu lieu à l’Opéra, mais à la Philharmonie. En programment deux représentations en concert de Lohengrin avec une distribution de rêve, l’orchestre symphonique de la radio de Cologne a rassemblé les wagnériens de près et de loin. Et ils n’ont pas été déçus. Premier atout de cette soirée grandiose : Semyon Bychkov, directeur musical de l’orchestre. Dès les ...
Quand la Russie conquiert Paris

Hilary Hahn et l’Orchestre Symphonique de la Radio de Cologne, quand la Russie conquiert Paris

C’est à la tête de l’orchestre symphonique de la radio de Cologne, l’une des meilleures phalanges allemandes, spécialisée dans le répertoire du XXe siècle, que Semyon Bychkov a retrouvé ce soir la scène parisienne. Directeur de cet orchestre depuis 1997, il a présenté un programme des plus aboutis : un pèlerinage dans la Saint-Pétersbourg pré- révolutionnaire, autour de Stravinsky, Glazounov et Chostakovitch. Choix judicieux, le Scherzo Fantastique (créé en 1907) a introduit ...
Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Semyon Bychkov sonne les cloches à Rachmaninov

Le label Profil (émanation de Hänssler) présente ici un CD entièrement consacré à Rachmaninov, sous la baguette de Semyon Bychkov : Les Cloches et Les Danses symphoniques. Certes, ces œuvres ne sont pas nouvelles dans le répertoire discographique, mais l’enregistrement présenté ici mérite quelques instants d’attention : d’un point de vue technique, la prise de son implique une lisibilité des textes musicaux indéniable, lisibilité soulignée par une interprétation précise, soignée, et « inspirée », ...
Le Chevalier à la rose

Le Chevalier à la rose

Il est peut-être né en Bavière mais c’est bien l’art de l’Autrichien Mozart que Richard Strauss habite après s’être abreuvé aux sources du post-romantisme. Non sans succès d’ailleurs ! Avec l’écriture du Chevalier à la rose (1911) il abandonne les satisfactions d’une auto-glorification pour décider de se complaire au sein d’un art, à ses yeux immortel et porteur de valeurs éternelles. Des succès innombrables accompagnèrent la métamorphose qui aujourd’hui encore rendent compte ...
Peut mieux faire : Bychkov dirige Chostakovitch

Peut mieux faire : Bychkov dirige Chostakovitch

Semyon Bychkov a connu un début de carrière fulgurant. Karajan qui l’avait découvert, le prit sous son aile, osant même le présenter comme son dauphin artistique. Le vieux chef d’orchestre lui offrit le pupitre de la Philharmonie de Berlin pour des concerts et des disques qui à de rares exceptions (quelques symphonies de Dimitri Chostakovitch) ne laissèrent pas un très grand souvenir. Après un rapide passage auprès d’orchestres américains secondaires ...
Daphne : pour straussiens de tous pays

Daphne avec Renée Fleeming, pour straussiens de tous pays

Rares sont en ces temps de crise les chanteurs lyriques pouvant se dire gâtés par les grandes maisons du disque. Renée Fleming en fait certainement partie. Non seulement elle sort régulièrement des récitals et des albums, mais on peut également l’admirer dans un grand nombre d’intégrales. Ainsi, ces jours-ci, la diva américaine est sur la couverture d’une nouvelle Daphne de Richard Strauss publiée par Decca et enregistrée (sans public!) par ...