La Scène, Opéra, Opéras

Les Puritains à Paris, enthousiasme mitigé

Plus de détails

Paris. Théâtre des Champs-Élysées. 16-XI-2012. Vincenzo Bellini (1801-1835) Les Puritains, opéra en trois actes sur un livret de Carlo Pepoli. Version de concert. Avec : Olga Peretyatko, Elvira ; Dmitry Korchak, Arturo ; Pietro Spagnoli, Riccardo ; Michele Pertusi, Giorgio. Choeur de l’Opéra national de Lyon, chef de chœur, Alan Woodbrige. Orchestre de l’Opéra national de Lyon, direction : Evelino Pidò

L’attente était grande, à Paris, tant Les Puritains, ce chef-d’œuvre de Bellini, est si peu donné sur scène ! Qu’en a-t-il été de nos espoirs ?

Tout d’abord, un immense bonheur, grâce à la sublime . Aussi belle à regarder qu’à écouter, vêtue de robes magnifiques, la soprano a délivré une leçon de beau chant définitive : pureté du timbre, facilité des vocalises, séduction de l’interprétation, ont fait chavirer bon nombre de cœurs de mélomanes. la suit de très peu, avec un Arturo intense, élégant, un peu trop en force toutefois. Les aigus sont crânement assumés, même s’il ne risque pas le contre-fa de Credeasi misera. Le duo d’amour du troisième acte, chanté avec passion par ces deux jeunes chanteurs glamours, a été, à juste titre, ovationné par un public transporté.

Le plaisir était hélas gâché par une direction d’orchestre raide, balourde, et bruyante jusqu’à en devenir intrusive. Comment peut-on dans ces conditions savourer les raffinements d’interprétation des chanteurs ? Au moins pourra-t-on porter au crédit du maestro Pidò une version presque complète de l’œuvre, avec les reprises dans les cabalettes, mais pas de strette finale. Mais personne n’ose de contre-note conclusive, ce qui est un comble dans ce répertoire. Est-ce du à une prudence excessive du fait de la présence de micros, destinés à la retransmission radio ?

Face au déferlement sonore de l’orchestre, et se comportent en professionnels sérieux, qui n’ont plus rien à prouver, avec une interprétation solide, raffinée mais dépourvue de flamme. Que pouvaient-ils tenter de plus ?

Crédit photographique : © Uwe Arens

Plus de détails

Paris. Théâtre des Champs-Élysées. 16-XI-2012. Vincenzo Bellini (1801-1835) Les Puritains, opéra en trois actes sur un livret de Carlo Pepoli. Version de concert. Avec : Olga Peretyatko, Elvira ; Dmitry Korchak, Arturo ; Pietro Spagnoli, Riccardo ; Michele Pertusi, Giorgio. Choeur de l’Opéra national de Lyon, chef de chœur, Alan Woodbrige. Orchestre de l’Opéra national de Lyon, direction : Evelino Pidò

Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.