Festivals, La Scène, Musique d'ensemble

Festival de Saint-Denis : Ottavio Dantone déçoit dans Rossini

Plus de détails

Saint-Denis. Basilique. 24-VI-2014. Gioachino Rossini (1792-1868) : Petite messe Solennelle. Julia Lezhneva, soprano ; Delphine Galou, contralto ; Michael Spyres, ténor ; Alexander Vinogradov, basse. Accentus ; Orchestre de Chambre de Paris, direction : Ottavio Dantone.

Dantone_OttavioPour son concert annuel au Festival de Saint-Denis, l’ s’associait au chœur afin de proposer la version orchestrale de la Petite messe Solennelle de Rossini. Ecrite à l’origine pour douze chanteurs, deux pianos et harmonium et destinée à un cadre privé, l’œuvre fut orchestrée de la main même de Rossini en 1867 pour le concert, surtout afin d’éviter qu’un autre ne le fasse à sa place.

Jouant de malchance, la production de ce concert se voit privée à la dernière minute de deux des quatre solistes, dont le très attendu Franco Fagioli dans la partie d’alto.

Remplacé par la contralto , cette dernière, malgré la singularité de son timbre, peine d’une part à se faire entendre dans les ensembles, d’autre part à émouvoir dans l’Agnus Dei conclusif. La poupée russe , droite comme un i, impressionne par une facilité de chant déconcertante mais malheureusement au détriment de l’expression. On passera sur la prestation hors de propos dans ce répertoire d’, le ténor se détachant de notre point de vue par son style, la beauté du timbre et le sens de la musicalité.

Si ne ménage pas ses efforts pour animer les musiciens sur scène, particulièrement l’orchestre, on aurait apprécié une interprétation beaucoup plus subtile et nuancée, ainsi qu’un meilleur équilibre entre le chœur, plutôt convaincant au demeurant, et les instrumentistes (il s’agit ne l’oublions pas d’une œuvre chorale avec solistes qu’accompagne l’orchestre). L’acoustique du lieu il est vrai peu favorable n’excuse pas tout. Dommage.

Crédit photographique : © Walter Capelli

Plus de détails

Saint-Denis. Basilique. 24-VI-2014. Gioachino Rossini (1792-1868) : Petite messe Solennelle. Julia Lezhneva, soprano ; Delphine Galou, contralto ; Michael Spyres, ténor ; Alexander Vinogradov, basse. Accentus ; Orchestre de Chambre de Paris, direction : Ottavio Dantone.

Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.