À emporter, CD

Noël en Italie avec La Fenice

Plus de détails

Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Capriccio pastorale ; Cipriano da Rore/Giovanni Battista Bovicelli (fl. 1594), Angelus ad Pastores ait ; Urbani Loth (fl. 1622), Gloria in excelsis Deo ; Giovanni Battista Fontana (c. 1571-1630), Sinfonia a tre, Parvulus filius hodie natus est ; Bonifacio Graziani (1604-1664), Venite pastores, a voce sola ; Christoph Bernhard (1628-1692), Currite pastores! ; Johann Schmelzer (c. 1623-1680), Sonata pastorale a tre ; Jan-Jacob Van Eyck (c. 1590-1657), Puer nobis nascitur ; Claudio Monteverdi (1567-1643), Christe Redemptor omnium « in Nativitate Domini » ; Biagio Marini (1594-1663), Con le stelle in ciel « Natività di Cristo » ; Giacomo Carissimi (1605-1674), Salve puellule « per il Natale ». Avec : Dagmar Saskova, soprano ; Jan Van Elsacker, ténor ; Jean Tubéry, flûte à bec, cornet à bouquin, cornet muet ; Stéphanie Pfister, violon ; Lucas Peres , basse de viole ; Nicolas Achten, théorbe. 1 CD Ars Produktion. Enregistré en décembre 2014. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 54’04’’.

 

visuellafeniceLa Fenice nous fait entrer dans la douce joie du temps de Noël. Dans un programme centré sur des sonates et motets écrits pour les offices de la Nativité par les compositeurs italiens du début du XVIIe siècle, l’ensemble nous offre un très bel enregistrement, apaisant et jubilatoire.

« De ce petit enfant, Dieu se fait si proche de chacun de nous, que nous pouvons le tutoyer et avoir avec lui une relation intime, empreinte d’affection comme nous le faisons avec un nouveau-né ». Ces mots de Benoît XVI pourraient résumer à merveille la vision que les artistes et compositeurs du Primo Seicento (début XVIIe siècle) semblaient déjà avoir du Mystère de la Nativité. C’est ici l’humanité, la simplicité du Christ qui est célébrée par la musique et les textes, mais aussi la joie et la tendresse des bergers accourant vers la crèche, le chant des Anges célébrant la gloire de l’enfant-Dieu.

Pour cet enregistrement, les sonates et motets issus des offices de la Nativité et de l’octave de la Nativité. Le capriccio pastorale de Frescobaldi, imitant le jeu de la cornemuse, en un paisible rythme ternaire de berceuse, nous plonge dans un sentiment de tendre adoration des bergers pour le petit Enfant. La superbe Sonata pastorale a tre de Schmelzer, concertante et virtuose, entre le cornet de (lire notre entretien) et le violon de Stephanie Pfister, est empreinte de joie profonde et de délicatesse.

Des voix solistes, Dagmar Saskova et , l’on retient la clarté, le sens du discours, la précision narrative. Malgré quelques montées en force dans les passages aigus du Salve puellule de Carissimi, le chant de la soprane se fait tour à tour suave dans le Gloria in excelsis Deo de , facétieux dans le Currite pastores! de .

Un très beau programme, à écouter pendant les fêtes et même après !

Plus de détails

Girolamo Frescobaldi (1583-1643), Capriccio pastorale ; Cipriano da Rore/Giovanni Battista Bovicelli (fl. 1594), Angelus ad Pastores ait ; Urbani Loth (fl. 1622), Gloria in excelsis Deo ; Giovanni Battista Fontana (c. 1571-1630), Sinfonia a tre, Parvulus filius hodie natus est ; Bonifacio Graziani (1604-1664), Venite pastores, a voce sola ; Christoph Bernhard (1628-1692), Currite pastores! ; Johann Schmelzer (c. 1623-1680), Sonata pastorale a tre ; Jan-Jacob Van Eyck (c. 1590-1657), Puer nobis nascitur ; Claudio Monteverdi (1567-1643), Christe Redemptor omnium « in Nativitate Domini » ; Biagio Marini (1594-1663), Con le stelle in ciel « Natività di Cristo » ; Giacomo Carissimi (1605-1674), Salve puellule « per il Natale ». Avec : Dagmar Saskova, soprano ; Jan Van Elsacker, ténor ; Jean Tubéry, flûte à bec, cornet à bouquin, cornet muet ; Stéphanie Pfister, violon ; Lucas Peres , basse de viole ; Nicolas Achten, théorbe. 1 CD Ars Produktion. Enregistré en décembre 2014. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 54’04’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.