FBS-ResMusica-mégaBannière

Musique sacrée en Pologne au temps de la dynastie Vasa

À emporter, CD, Musicologie, Musique d'ensemble

Diverses pièces vocales et instrumentales de Mikołaj Zieleński (c.1550-après 1615), Marcin Mielczewski (début XVIIe siècle-1651), Kaspar Förster junior (1616-1673), Bartłomiej Pękiel (?-1666), Stanisław Sylwester Szarzyński (1650-1713), Adam Jarzębski (1590-1649), Giovanni Gabrieli (1554-1612), Tarquinio Merula (1595-1665), etc. Les Traversées Baroques, direction : Étienne Meyer. 4 CD K617/Chemins du Baroque. CDB006.4. Enregistré de 2010 à 2015. Notice de présentation bilingue (français et polonais). Durée : 59’39’’, 67’37’’, 67’56’’, 66’56’’.

 

k617Les quatre CD réunis dans ce coffret combleront les amateurs de musique baroque vocale. Belle découverte que ce témoignage de la vie musicale polonaise du dix-septième siècle.

C’est à un véritable panorama de la musique baroque polonaise que nous convie cette compilation de quatre belles réalisations du label K617. Le premier CD, enregistré en 2013 et paru en 2015, nous permet de faire la découverte de pièces vocales de , cet adepte de l’écriture à double chœur dans le style vénitien. Le deuxième, qui date de 2010, est consacré à la musique religieuse de , le compositeur attitré de la chapelle royale de Varsovie pendant de longues années. Il atteste lui aussi l’influence vénitienne sur les musiciens polonais de cette génération, dont beaucoup avaient fait le voyage vers l’Italie. Tel était le cas notamment de junior, musicien né allemand mais actif au Danemark, en Suède et en Pologne, et qui s’était perfectionné à Venise avec Carissimi dans les années 1660. Le troisième CD du coffret permet de nous familiariser avec ses compositions, le numéro 4 – le plus récent de tous – étant quant à lui dévolu à un panachage de diverses pièces de compositeurs polonais de la même époque, y compris les susnommés. On y entendra également quelques pièces de et de .

C’est dire tout l’intérêt musicologique de ce coffret, qui rassemble en plus de quatre heures d’écoute des pièces vocales et instrumentales pour la plupart inédites, et qui témoignent de la richesse, de la vitalité et de l’originalité de la vie musicale polonaise tout au long du dix-septième siècle, du temps de la dynastie Vasa. Si l’influence de l’Italie, nous l’avons dit, s’est fait sentir durant toute cette période, il serait injuste de ne pas reconnaître également la présence de sources autochtones, comme le montrent par exemple certaines pièces de , lequel n’hésitait à citer des thèmes populaires polonais dans certaines de ses compositions sacrées. L’hybridation culturelle est bien ce qui fait la marque de ce fort intéressant coffret. On lira à cet égard le passionnant texte de présentation de Barbara Przybyszewska-Jarmińska, fort heureusement pour nous traduit en français.

L’interprétation vocale et instrumentale est de la plus grande qualité. Dirigé par , l’ensemble donne vie et âme à des pièces que l’on a plaisir à découvrir, et dont l’auditeur néophyte ne pouvait soupçonner ni la richesse, ni l’immense variété.

Banniere-clefdor1-aveclogo

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.