Audio, Opéra, Parutions

Passionnément d’André Messager : à effeuiller tendrement

Plus de détails

André Messager (1853-1929) : Passionnément, comédie musicale en trois actes. Véronique Gens, soprano (Ketty Stevenson) ; Étienne Dupuis, baryton (Robert Perceval) ; Nicole Car, soprano (Julia) ; Éric Huchet, ténor (William Stevenson) ; Chantal Santon Jeffery, soprano (Hélène Le Barrois) : Armando Noguera, baryton (Capitaine Harris) ; Münchner Rundfunkorchester, direction : Stefan Blunier. 1 CD Palazzetto Bru Zane. Textes de présentation et synopsis en français et en anglais. Livret en anglais et en français. Enregistré au Théâtre du Prince-Régent de Munich les 11, 12 et 13 décembre 2020. Durée : 77:03

 

Créé en 1926 par un âgé de 73 ans, Passionnément est une comédie musicale en trois actes qui n’est pas réellement connue et dont les charmes ne sont malheureusement jamais déployées sur scène. 

Avec cette parution, c’est véritablement rendre justice au compositeur qui est surtout connu par Véronique ainsi que Fortunio dans une moindre mesure. Après Reynaldo Hahn (Ô mon bel inconnu), voici deux personnalités majeures restituées dans leur influence sur la musique française, composant chacun dans une construction légère, vive, toute empreinte de l’esprit français. Pour l’enregistrement de cette œuvre, le choix du Palazzetto Bru Zane a été de ne garder que les pièces musicales et d’en ôter les dialogues parlés qui pourraient se révéler fastidieux à l’écoute sans un support visuel. Ils sont néanmoins retranscrits dans le livret du disque.

Le sémillant compositeur signe une composition absolument charmante qui emprunte dès l’introduction des rythmes chaloupés, côtoie la valse dans le célèbre morceau du deuxième acte entre les deux protagonistes Julia et Robert, utilise les codes du genre dans le drolatique finale de la pièce. L’œuvre est défendue ardemment avec beaucoup, et parfois trop, de lyrisme. Il faut que ça et là, cela pétille et l’ lorgne de temps à autre un peu trop du côté viennois, il manque un peu d’aération dans une atmosphère qu’il faudrait ouatée et doucereuse (comme dans l’Entracte). C’est le cas même des voix qui sonnent trop bien chantantes. On ne peut qu’évidemment apprécier le travail parfait de la diction de (qui surprend par un humour qu’elle ne pratique pas souvent), les sons très pleins de . Mais il y manque le sourire dans la voix qui, pour autant qu’il puisse paraître daté, signe la délectation que l’auditeur trouve avec des enregistrements de chanteurs rompus à cette pratique du jeu scénique. est très distingué dans la malice de ses couplets (comme le trio de l’Acte trois).

Sur un canevas d’imbroglios amoureux de part et d’autre de l’Atlantique, dans une période de pleine expansion des villes thermales, le parfum de la quiétude de l’Entre-deux-guerres dialogue avec les clichés des différents pays (ce que les États-Unis doivent à Lafayette, le bon et doux vin de la France) et l’émancipation de la femme (autant de portraits entre la prude Ketty, la camériste Julia et la volage Hélène). Nous sommes emportés dans un ravissement à petites gorgées dont le plaisir se déploierait complètement avec une exécution plus naturelle encore.

(Visited 133 times, 2 visits today)

Plus de détails

André Messager (1853-1929) : Passionnément, comédie musicale en trois actes. Véronique Gens, soprano (Ketty Stevenson) ; Étienne Dupuis, baryton (Robert Perceval) ; Nicole Car, soprano (Julia) ; Éric Huchet, ténor (William Stevenson) ; Chantal Santon Jeffery, soprano (Hélène Le Barrois) : Armando Noguera, baryton (Capitaine Harris) ; Münchner Rundfunkorchester, direction : Stefan Blunier. 1 CD Palazzetto Bru Zane. Textes de présentation et synopsis en français et en anglais. Livret en anglais et en français. Enregistré au Théâtre du Prince-Régent de Munich les 11, 12 et 13 décembre 2020. Durée : 77:03

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.