Mot-clef : André Messager

Lea Desandre et Thomas Dunford : amours, délices et théorbe à Aix

Lea Desandre et Thomas Dunford : amours, délices et théorbe à Aix

Entente cordiale entre le mezzo gracieux de Lea Desandre et le théorbe malicieux de Thomas Dunford, le temps suspendu d’une étouffante soirée d’été dans la cour de l’Hôtel Maynier d’Oppède. Elle arrive presque en courant. Une longue jupe d’un soyeux vert émeraude surmontée d’un petit haut couleur paille. La grâce incarnée. Lui suit, naturel et mutin. Lorsqu’ils entonnent avec humour le tube de Lambert Ma bergère est fidèle (elle, appuyant le ...
Ecole de danse 2019

Spectacle de l’École de danse de l’Opéra : impair et passe

Le spectacle de l’École de Danse est, à chaque saison de l’Opéra National de Paris, l’occasion de voir les futurs danseurs de la Compagnie faire leurs premiers pas. Et malheureusement avec un apprentissage de la scène parfois assez difficile. En effet, le programme très équilibré du spectacle de cette année, entre un baroque réactualisé et un académisme romantique, aurait pu être l’occasion de faire éclore quelques personnalités ou bien des artistes ...
IMG_0981

À Annecy, le festival Impérial Classic’all renouvelle son affiche

Filant la thématique de « l'invitation au voyage », l'édition 2018 de l'Imperial Classic'all, emmenée par son nouveau directeur Benoît Sitzia, mise sur la diversité des sources et la perméabilité des genres : de la musique écrite à l'improvisation, du domaine vocal aux formations instrumentales les plus atypiques (nonet de saxophones, quintette de trompettes) sont donnés à entendre dans les espaces bien sonnants de l'Impérial Palace d'Annecy. Les réjouissances se passent en terrasse ...
Livre_Messager

André Messager selon Christophe Mirambeau

Une biographie agréable à lire et solide sur le plan scientifique, André Messager, le passeur de siècle de Christophe Mirambeau est un ouvrage à conseiller sans réserve. Les spectateurs des P’tites Michu ont pu découvrir cette biographie présentée par le Palazetto Bru Zane sous la forme d'un « produit dérivé ». Un format de poche (comme le spectacle !), un prix abordable : tout est pensé pour que l’auditeur d’un soir s’approprie  sans trop d'hésitation cet ouvrage ...
HL_NPSTEFANOVITCH_PTITESMICCHU_HD-21-768x512

Les juvéniles P’tites Michu à l’Athénée

Pour la 6e édition de son festival parisien, le Palazzeto Bru Zane continue sa redécouverte d’œuvres romantiques du XIXe siècle, cette fois-ci avec Les P’tites Michu, grand succès d’André Messager en 1897.   La transcription kitch et pop de Rémy Barché donne la sensation tout au long de ces deux heures trente d’opérette, d’un spectacle destiné à un jeune public. Le décor rose bonbon, les jupettes jaunes soleil des deux héroïnes, ...
paris-et-ses-musiciens

Paris et ses musiciens, balade d’Auber à Wagner

Paris et ses musiciens propose une plaisante balade à travers les arrondissements de Paris, à la recherche des lieux où les grands musiciens ont séjourné et ont vécu leur art.  Paris et ses musiciens fait partie d'une série d'ouvrages écrits par Francis Lecompte et le photographe Alexandre Grenier, et consacrés aux artistes, écrivains et peintres, qui ont contribué au rayonnement de la capitale. S'il ne s'agit pas d'un livre de musicologue, les amateurs de musique ...
CD

Mirages par Sabine Devieilhe : fantasmes de l’Orient

Après Le grand théâtre de l’amour consacré à Jean-Philippe Rameau (Erato, 2013), après Mozart-The Weber sisters (Erato, 2015), le troisième opus de Sabine Devieilhe, autour du répertoire français du début du XXe siècle, vient de paraître. Le choix d’une thématique tournée vers l’orientalisme n’est pas la plus grande preuve d’originalité imaginable, mais la programmation finale présentée dans cet enregistrement l’est nettement plus. Autour de Lakmé, qui fut la première motivation de ...
Julie-Fuchs

Julie Fuchs chante l’opérette française

Il y a certains artistes qui rayonnent sur scène de façon irrésistible. La carrière de Julie Fuchs, de l'opéra baroque au répertoire contemporain, a déjà montré qu'elle était de ceux-là. D'où la relative déception causée par cet album pimpant, mais dans lequel on cherche un peu sa personnalité. Voici Julie Fuchs consacrée par le disque, ou plutôt la revoici, puisqu'elle avait enregistré un premier album en soliste, remarqué par Resmusica. Elle ...
20150109-academieoperette

Favart fête l’opérette

Pour la troisième saison consécutive, l’Opéra-Comique continue l’aventure de l’Académie avec six jeunes chanteurs de haut niveau. Cette année, six chanteurs (trois sopranos, une mezzo-soprano, un ténor et un baryton) ont été sélectionnés pour composer une troupe d’élites en faveur du chant français. L’Académie a présenté ses premiers récitals avec des airs d’opérettes, en diapason avec le tricentenaire de l’Institution qui programme trois opérettes en 2014-2015 : La Chauve-Souris, Ciboulette et ...
Fortunio- Acte I bis -Charly Jurine

Un délicieux Fortunio à Saint-Étienne

Après Ciboulette l’an dernier, dans ces même lieux et à l’Opéra Comique, la parution des CD de l'Amour masqué et de la belle excentrique, l’humeur du moment serait-elle à la redécouverte d’un certain répertoire léger du début du XX° siècle ? Ce serait heureux, tant cette musique, celle d’André Messager en particulier, est à la fois savante, subtile, pétillante et poétique. Fortunio, que nous avions découvert à l’Opéra Comique en 2009, ne ...
amour masqué guitry

Sacha Guitry en musique tome 1 : l’Amour masqué

Actes Sud lance une nouvelle collection consacrée à l’œuvre de Sacha Guitry mise en musique, dont le premier opus est L'amour masqué, mis en musique par rien moins qu’André Messager. Livre ou coffret CD ? Format littéraire ou musical ? La perplexité est grande au moment de faire rentrer cet article dans les cases formatées qui permettront sa mise en ligne. La présentation de l’objet est belle, petit bouquin qui renferme le texte ...
quintette Loti

Musiques au Pays de Pierre Loti

Le dimanche 1er juin, on assiste au concert gratuit en plein air, au Port du Château d’Oléron, intitulé « Embarquement pour le Festival ». Entre Schumann, Chopin, Koechlin, Granados et Debussy interprétés par le pianiste Gabriel Gorog, la comédienne Marie-Christine Barrault lit des textes de Pierre Loti avec délicatesse. Les extraits sont judicieusement choisis, en parfaite adéquation avec la musique : en répondant à l’évocation de pièces de Chopin jouées sur un piano ...
P18-CULT_1429-FORTUNIO_GJE-01

Le charme si français de Fortunio à Rennes

La très belle production proposée par l’Opéra Comique en 2009 a permis de remettre en évidence les mérites de la partition de Messager qui allie simplicité et sophistication, élégance et passion. Le compositeur y fait preuve d’une belle patte mélodique et d’une réelle science de l’orchestration qui confèrent au genre léger de la comédie lyrique ses lettres de noblesse. Aussi c’est avec joie que nous accueillons cette nouvelle réalisation coproduite ...
decca_minkus_bayadere_bonynge

Decca champion du ballet

Decca s’est toujours révélé ardent défenseur de la musique de ballet, en s’entourant d’excellents chefs rompus à ce genre bien particulier : Ernest Ansermet, Richard Blareau, Roger Désormière, Anatole Fistoulari, Robert Irving, Richard Bonynge et Antal Doráti s’y sont particulièrement distingués, ayant été associés à diverses compagnies de ballet, à un moment ou l’autre de leur carrière. Ce sont les deux derniers cités qui nous concernent ici, en nous offrant des ...
Charles Gumery, La Poésie, couronnement gauche du Palais Garnier © Jastrow

La création lyrique à l’Opéra de Paris : l’année 1911

L’année 1911 n’offrit aucune création mondiale à l’Opéra de Paris, mais nous nous arrêterons cependant sur les représentations de Déjanire de Camille Saint-Saëns. Pour le reste, le millésime ne manqua pas d’intérêt. Le 3 mai, en couplage avec le ballet España, André Messager avait en effet décidé de donner une nouvelle chance à la Gwendoline de Chabrier, dix-sept ans après sa création in loco et avec la très séduisante Maria Kousnetzoff ...
delius_partie

Frederick Delius et la Scandinavie

Anglais d’origine allemande, Frederick (Fritz) Delius (1862-1934), contrairement à son compatriote et contemporain Edward Elgar (1857-1934), a vécu comme un cosmopolite à la recherche d’un destin singulier avec possiblement, comme corollaire, une postérité trop modeste eu égard aux qualités intrinsèques de sa musique. « La musique est un cri de l’âme. Elle est une révélation, une chose que l’on doit vénérer » (Delius, 1917) Avant de nous concentrer sur les rapports que Delius entretint avec ...
emi_ballet_edition_lanchbery

De l’art de la musique de ballet

Sans doute inconsciemment EMI Classics, dans sa belle et récente série « Ballet Edition », rend-il hommage au regretté John Lanchbery (1923-2003), compositeur, arrangeur et chef d’orchestre anglo-australien dont nous avons déjà dit le plus grand bien lors d’une superbe publication des trois ballets de Tchaïkovski. Par sa collaboration avec les danseurs et chorégraphes Sir Frederick Ashton et Kenneth MacMillan, John Lanchbery offrit ses multiples talents au Sadler’s Wells et à Covent ...
Vanni-Marcoux, une ancienne gloire du chant français

Vanni-Marcoux, une ancienne gloire du chant français

Une fois encore, Ward Marston frappe fort en publiant en six CDs ce que ne fait évidemment pas EMI, le major d’origine : l’intégralité des gravures du grand chanteur franco-italien Jean Émile Vanni-Marcoux (1877-1962). Et une fois de plus, de façon inespérée, Marston ravira les amateurs de beau chant français, celui hélas révolu d’une époque particulièrement glorieuse. Lorsqu’un soir de l’automne 1908, l’élève et disciple de Gounod, Henri Büsser, dirigea Faust à ...
La création lyrique à l’Opéra Comique : 1910

La création lyrique à l’Opéra Comique : l’année 1910

L’année 1910 commença au Théâtre national de l’Opéra Comique - toujours administré par Albert Carré – par la mille deux centième représentation de Carmen, avec Lucienne Bréval dans le rôle titre. Elle allait donner lieu à quatre créations : Leone de Samuel Rousseau, Le Mariage de Télémaque de Claude Terrasse, On ne badine pas avec l’amour de Gabriel Pierné et enfin Macbeth d’Ernest Bloch. Nous vous proposons un bref retour sur ...
La création lyrique à l’Opéra de Paris

La création lyrique à l’Opéra de Paris : l’année 1910

L’évènement majeur de l'année 1910 à l'Académie nationale de Musique, toujours placée sous l'administration de André Messager et Leimistin Broussan, fut la création in loco de Salomé de Richard Strauss, le 6 mai. On nota également la présence des forces du Metropolitan Opera pour une soirée de gala placée sous la baguette de Toscanini, ainsi que l'invitation faite aux Ballets russes, qui s'étaient produit l'année précédente au Théâtre du Châtelet, ...
J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé

Fortunio d’André Messager à l’Opéra-Comique

J’ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j’ai aimé André Messager, dont on cite spontanément le «duo de l’escarpolette», n’est pas seulement le compositeur de Véronique (1898). L’œuvre légère qu’est la «comédie lyrique» n’était pas selon lui la simple opérette à la Lecocq ou l’opéra-bouffe parodique où triomphait un Offenbach mais un genre issu de l’opéra-comique français, dans la tradition des Dalayrac, Boieldieu et Auber, même si elle abandonne ...
Créations parisiennes

Les créations lyriques parisiennes : l’année 1909

La vie lyrique parisienne, en 1909, ne se limitait pas à l’Académie Nationale de Musique et au Théâtre National de l’Opéra-Comique. D’autres scènes, moins prestigieuses, se consacraient au genre opératique et n’hésitaient pas à proposer de nouveaux ouvrages, parfois ambitieux. Offrons nous un tour d’horizon… Le Théâtre lyrique municipal de la Gaîté, installé rue Papin, était dirigé par les frères Emile et Vincent Isola, prestidigitateurs et pionniers du cinématographe reconvertis dans ...
La création lyrique à l’Opéra de Paris

La création lyrique à l’Opéra de Paris : l’année 1909

L’Académie nationale de Musique était conjointement dirigée, depuis le 1er janvier 1908, par le compositeur et chef d’orchestre André Messager et Leimistin Broussan, qui administrait précédemment le Grand Théâtre de Lyon. Leur premier millésime avait été jugé peu exaltant, si l’on excepte la création in loco du Crépuscule des dieux, le 23 octobre, sous la baguette de Messager lui-même. L’année 1909 fut, quant à elle, principalement marquée par l’entrée au ...
Une « petite dinde » bien croquignolette ...

Une « petite dinde » bien croquignolette …

Véronique Il y a un an Véronique était mise en scène par Fanny Ardant au Châtelet. Aujourd’hui une autre Véronique est offerte sur la scène d’Avignon grâce à l’Opéra-Théâtre de Metz et au Grand Théâtre de Limoges : ce bijou d’André Messager, que tout le monde fredonne sans l’avoir vraiment vu, sortirait-il de l’oubli ? Désuète, l’opérette ? Sans doute, et nous en avions déjà fait la remarque à l’occasion du Pays du Sourire. Mais par ...
Poussez, poussez l’escarpolette

Véronique de Messager au Châtelet : Poussez, poussez l’escarpolette

Poussez, poussez l’escarpolette… oui mais pas dans l’orchestre ! Presque tout était réuni pour que cette production de Véronique d'André Messager, qu’enfin une grande scène parisienne ose monter, puisse être d’anthologie. Sauf l’orchestre. Avec Jean-Christophe Spinosi, chaque roulement de caisse claire est une rafale de mitraillette, chaque coup de timbale un coup de canon. Nous sommes loin de la musique « distinguée », « sans banalités » et « riche d’inventions ...
Comme des amoureux de Peynet

Fortunio, comme des amoureux de Peynet

Avec une seule production par année, on pourrait penser que la maison d’opéra d’une ville de moins de 35 000 habitants programmerait des tubes de l’opéra pour assurer son succès commercial. C’est mal connaître l’audace du directeur de l’Opéra de Fribourg qui, depuis un dizaine d’années, s’offre un surprenant succès avec des œuvres peu ou pas connues. Après Les Aventures du Roi Pausole d’Arthur Honegger en 2003, La Pietra del ...
Les voix de demain ?

Les voix de demain ?

Soirée Massenet par l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris Divine surprise que ce concert au titre pourtant bien peu évocateur de » la Belle Epoque de l’Opéra-Comique » ! Qu’entend-on généralement par le terme Belle Epoque ? L’entre-deux-guerres ? Allait-on entendre des refrains d’opérette, des extraits de Phi-Phi ou de divers ouvrages d’André Messager ? Pas du tout, le titre se réfère au véritable âge d’or, à l’époque bienheureuse de l’Opéra-Comique, celle de Jules Massenet ! Ainsi entend-on, avec une félicité sans mélange, ...
Requiem pour un doux !

Requiem pour un doux !

Le Requiem de Gabriel Fauré ne propose pas une vision tragique de la mort, n’abandonne pas l’auditeur à un effroyable désespoir mais l’invite plutôt à une acceptation de l’ordre des choses, l’accompagnant vers le chemin de la sérénité. Fauré évoquait ce choix en exprimant son sentiment général sans détours : « Mon Requiem, on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort, quelqu’un l’a appelé une berceuse de la mort. Mais ...
Le retour de l’escarpolette

Véronique de Messager, le retour de l’escarpolette

Il y a un an, dans une interview accordée à un grand magazine traitant de l’art lyrique lors de l’obtention du label « Opéra National » par l’Opéra de Lorraine, son directeur Laurent Spielmann déclarait vouloir servir tous les répertoires sans exclusive ni mise en avant de ses goûts personnels. La saison 2006-2007 confirme cet éclectisme. Elle alterne des classiques (Le Nozze di Figaro de Mozart, Giulio Cesare de Haendel, Pagliacci de ...
L’âge d’or de l’opérette…et de la radiophonie !

L’âge d’or de l’opérette…et de la radiophonie !

Qui se souvient de Willy Clément ? Mis à part quelques fous d’opérette, ce nom n’évoque plus rien aux mélomanes. Ce fut pourtant, d’après ce qu’on apprend sur la plaquette d’accompagnement du CD, un pilier des diffusions radiophoniques des années 50, et un interprète d’opérettes incontournable. Il possédait également à son répertoire de beaux rôles d’opéra (Zurga, Figaro, Papageno, Lescaut, Mercutio, Ramiro…) et a participé aux créations françaises (entre autres) du Viol ...