Danse , Flash info

Le danseur étoile François Alu quitte le Ballet de l’Opéra national de Paris

L’Opéra national de Paris a annoncé ce mercredi 22 novembre le départ du danseur étoile François Alu. La rumeur bruissait depuis quelques mois déjà, n’ayant jamais signé son contrat d’étoile, statut dont il jouissait depuis sa nomination le 23 avril dernier par Alexandre Neef, à l’issue de la représentation de La Bayadère, dans le rôle de Solor. Le danseur n’était pas apparu sur l’une des scènes de l’Opéra de Paris depuis cette série de représentations.

Selon la direction de l’Opéra de Paris, « un dialogue s’était engagé depuis plusieurs mois (…) sur ses aspirations professionnelles et son parcours d’artiste, qui ont toujours fait une place à des projets extérieurs au Ballet. » En effet, est juré du télécrochet « Danse avec les stars » depuis deux ans et est engagé dans le développement de projets artistiques personnels, tels le spectacle « Complétement jetés ».

Le dialogue entre les deux parties a abouti à « une évolution des relations vers un cadre différent, permettant de nouvelles formes de collaboration plus libres, reposant sur des projets artistiques de diverses natures. » Le danseur précise, dans une déclaration personnelle transmise par son attaché de presse : « Ainsi je ne bloque pas un poste d’Étoile pour quelques représentations annuelles et nous pourrons aussi continuer à collaborer dans le futur dans de nouvelles formes de projets, ce dont je me réjouis déjà. »

On ne verra donc pas danser François Alu sur la scène de l’Opéra Bastille pour la prochaine série du Lac des cygnes, ce qui n’est pas sans poser d’importants problèmes de distribution au Ballet de l’Opéra de Paris pour ce ballet classique, programmé pendant le mois de décembre pour les fêtes de fin d’année.

En effet, la plupart des autres étoiles masculines ont déclaré forfait, comme , Mathias Heymann et Mathieu Ganio, tandis que Germain Louvet est engagé sur l’entrée au répertoire de Kontakthof de Pina Bausch, qui sera proposé au Palais Garnier. Le Ballet de l’Opéra de Paris ne peut donc plus compter, pour danser le rôle du Prince Albrecht, que sur Paul Marque, le dernier danseur nommé Étoile en date, sur les premiers danseurs Jérémy-Loup Quer, Pablo Legasa et Marc Moreau et enfin sur Guillaume Diop, promu sujet lors du dernier Concours de promotion du ballet. (DG)

Lire aussi :

François Alu, un Premier danseur avec les stars

 

(Visited 284 times, 1 visits today)
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.