Mot-clef : Ain Anger

dgi3

Un Don Giovanni plein de promesses au Palais Garnier

Éminemment classique dans sa mise en scène comme dans sa direction musicale, cette nouvelle production de Don Giovanni à l’Opéra de Paris vaut surtout par une distribution reposant pour l’essentiel sur de jeunes chanteurs. En succédant à la décapante et inusable vision de Michael Haneke, la mise en scène d’Ivo van Hove parait évidemment bien sage, voire indigente et, en tous cas, diamétralement opposée à la précédente, par sa fidélité au ...
Boris Godounov   / Ivo van Hove

Alexander Tsymbaliuk sort Boris de la grisaille à l’Opéra Bastille

En choisissant la version initiale de Boris Godounov, l’Opéra de Paris laisse la direction artistique aux directeurs musicaux et scéniques de la production, Vladimir Jurowski et Ivo van Hove, au risque de renier une histoire pourtant défendue à grand renfort de communication en début d’année pour Don Carlos. D’une proposition grise ne ressort alors plus que le Boris d’Alexander Tsymbalyuk. En remontant quelques décennies plus tôt, entendre le chef d’œuvre de ...
La Juive 2

Belles images pour une pâle Juive à Munich

La Juive de Jacques-Fromental Halévy à Munich, une soirée bien peu nécessaire pour une œuvre difficile, malgré les belles images de Calixto Bieito. Il y a deux manières possibles de monter La Juive. L'une consisterait à la prendre pour ce qu'elle est, un grand divertissement mondain où la profusion est la qualité suprême. L'autre est extraire du très ambigu livret de Scribe, sans doute un des plus médiocres de l'histoire ...
ferruccio furlanetto2

Tugan Sokhiev dirige Boris Godounov à Pleyel

Nommé tout récemment directeur musical et chef d'orchestre du Théâtre du Bolchoï, Tugan Sokhiev était ce soir à la tête de l'Orchestre National de Toulouse, avec lequel il va poursuivre sa mission, pour diriger en version de concert l'opéra Boris Godounov de Modeste Moussorgski, donné deux jours avant à la Halle aux Grains de Toulouse. La production, qui invite le choeur basque Orfeon Donostiarra, fait l'objet d'une tournée de cinq ...
Walkyrie Munich 2012 - Mayer, Dalayman

La Walkyrie sous la baguette de Kent Nagano

L’approche strictement narrative choisie par les maîtres d’œuvre du nouveau Ring de l’Opéra de Munich, qui fonctionnait parfaitement dans L’Or du Rhin, allait-elle pouvoir rendre justice aux longues plages de récits et de combats intérieurs de La Walkyrie ? La Walkyrie, comme L’Or du Rhin d’ailleurs, a été créée bien avant Bayreuth au Nationaltheater, et si on n’y trouve pas le son d’orchestre exclusif de la fosse d’orchestre de Bayreuth, l’expérience ...
Stemme_Nina©Tanja_Niemann

Belle Walkyrie munichoise à Paris

Un an après leur Parsifal parisien, les mêmes troupes du Staatsoper de Munich emmenées par leur chef Kent Nagano revenaient au Théâtre des Champs Elysées pour une Walkyrie de concert qui, comme le Parsifal, bénéficiait d’une intéressante distribution vocale. Et de ce point de vue, le premier acte sera à marquer d’une pierre presque blanche tant les trois principaux protagonistes, mais surtout le duo des jumeaux, firent preuve d’une exceptionnelle vaillance, ...
sandrine_piau1211_vign2

Une Flûte en noir et blanc

À l’occasion des fêtes de fin d’année, le Théâtre des Champs-Élysées présente une production du dernier opéra de Mozart, La Flûte enchantée (1791). C’est Laurent Pelly qui devait signer la mise en scène de cette Flûte, mais ayant renoncé pour raison de surmenage, c’est une reprise de celle de William Kentridge qui est proposée à Paris. Programmée initialement par Bernard Foccroulle à La Monnaie de Bruxelles en 2005, cette mise en ...