Mot-clef : David Moore

Die Kameliendame 4

La Dame aux camélias à Stuttgart, quarante ans après

Le Ballet de Stuttgart ne cesse de revisiter ses classiques, et la troupe d'aujourd'hui s'y frotte avec bonheur. La Dame aux camélias, vieille histoire… Le roman date de 1848, et il n’est plus assez lu ; le ballet de John Neumeier, lui, vient de fêter ses quarante ans, et il n’a rien perdu de son attraction magnétique auprès des interprètes et du public. C’est pour Stuttgart, pour Marcia Haydée, que Neumeier a ...
Les ballets blancs du Stuttgarter Ballett

Les ballets blancs du Stuttgarter Ballett

Pour une fois, Cranko n'est pas l'alpha et l'oméga : c'est d'abord Balanchine qui justifie la soirée. Il n'est jamais mauvais de donner aux triple bills qui alternent avec les grands ballets du répertoire une cohérence, ou du moins une thématique commune : c'est ce que fait le Ballet de Stuttgart en consacrant une soirée au ballet blanc, depuis ses origines romantiques (sans remonter pour autant à Giselle) jusqu'aux années 1960. La ...
Ballet de Stuttgart : une explosive Lulu dansée signée Christian Spuck

Ballet de Stuttgart : une explosive Lulu dansée signée Christian Spuck

Comme lors de la création en 2003, la pièce Lulu de Wedekind magnifie une interprète d'exception, Alicia Amatriain. Tout juste nommé chorégraphe en résidence à Stuttgart, Christian Spuck avait réalisé pour le Ballet de Stuttgart son premier grand ballet narratif ; c’était en 2003. Quinze ans plus tard, toujours à la demande de Reid Anderson, il en réalise une nouvelle version, avec selon ses dires des décors moins chargés et un ...
Die fantastischen Fünf
Uraufführungen von Marco Goecke, Katarzyna Kozielska, Louis Stiens, Roman Novitzky und Fabio Adorisio



Foto: © Stuttgarter Ballett

Almost Blue
Chr.: Marco Goecke
Tänzer: Alessandro Giaquinto
© Stuttgarter Ballett

Créations faites maison par le Ballet de Stuttgart

Le talent et l'engagement des danseurs du Ballet de Stuttgart sont là, mais les chorégraphes n'ont guère de pistes nouvelles à proposer. La culture musicale, dans le monde de la danse, n'est pas le bien le mieux partagée. Pour terminer ses deux décennies de direction au Ballet de Stuttgart, Reid Anderson a choisi de consacrer une soirée à des chorégraphes éminemment liés à la compagnie : quatre d’entre eux sont danseurs dans ...
Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Le Lac des Cygnes enthousiasmant de John Cranko à Stuttgart

Des danseurs enthousiastes, une version cohérente et une unité de style : que demander de plus ? Dans une représentation de ballet classique, il y a, tout d’abord, les danseurs ; il y a aussi, tout aussi essentiel, le ou les chorégraphes qui, par strates successives ou d’un seul jet, ont composé la pièce telle que les danseurs l’interprètent ; mais il y a aussi, tout aussi importants, ceux que le ...
Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Brouillards, du pur Cranko à Stuttgart

Les pièces courtes de Cranko sont inégales, mais il s'y trouve des trésors, cette soirée le prouve encore. À sa mort accidentelle en 1973, John Cranko a laissé trois grands ballets narratifs, encore et toujours au répertoire de nombreuses troupes de par le monde ; il a aussi laissé de nombreux ballets plus courts, souvent abstraits, qui sont de nos jours rarement à l'affiche en dehors du Ballet de Stuttgart pour ...
Der Tod in Venedig

À Stuttgart, une Mort à Venise sans trouble

Dans une mise en scène un peu monotone, la danse et le chant se mêlent sur la scène de l'Opéra de Stuttgart. Mort à Venise, le dernier opéra de Britten, n'est pas le plus populaire, et il n'est pas sûr que ce soit une injustice majeure : l'Opéra de Stuttgart, peut-être pour tenter d'en éclairer les doubles fonds, a choisi de le confier à Demis Volpi, chorégraphe en résidence au Ballet ...