Mot-clef : Felicity Palmer

A Child of Our Time de Tippett par Mirga Gražinytė-Tyla à Saint-Denis

Après une adaptation de Funeral Music for Queen Mary de Purcell par Steven Stucky, la cheffe Mirga Gražinytė-Tyla s’attelle à l’ample oratorio de Michael Tippett, A Child of Our Time. Le concert ...

Concours Nadia et Lili Boulanger : de réels jeunes talents

Le Concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger récompense le meilleur duo dans le domaine de la mélodie et du lied. Des candidats de très bonne qualité étaient en lice pour  ...

Felicity Palmer ne chantera pas dans Jenůfa

Selon Slipped Disc, la mezzo-soprano Felicity Palmer a dû renoncer, pour raisons médicales,  à participer à la prochaine production de Jenůfa de Leoš Janáček à l’English National Opera (ENO). Elle ...

Peter Grimes au Coliseum de Londres, le sans-faute d’Edward Gardner et de David Alden

L’English National Opera entamait à la fin de ce mois de janvier la reprise de l’opéra Peter Grimes : à la baguette, le chef Edward Gardner, dont on vient d’annoncer ...

Vladimir Jurowski s’encanaille dans Weill

Il est toujours piquant de voir donnée une œuvre de  Bertolt Brecht et Kurt Weill, en particulier L’Opéra de quat’sous, dans le cadre huppé du Théâtre des Champs-Elysées, et même ...

Elektra, l’incendie Gergiev

Valery Gergiev n’a de plaisir que dans les musiques les plus torturées, les plus complexes, les plus proches du drame. Il s’y complaît, il s’y plonge, s’en submerge. Jusqu’à l’excès. Bien ...

Albert Herring, le péril jeune

Derrière ce nom un peu curieux (Albert Le Hareng... ) se cache une célèbre nouvelle de Maupassant, Le rosier de Madame Husson, transposée par Britten dans son Suffolk natal. Dans son ...

La Fille du régiment avec Natalie Dessay et Juan Diego Flórez

Quarante ans après Joan Sutherland et Luciano Pavarotti, ce sont Natalie Dessay et Juan Diego Flórez qui s’emparent de La Fille du régiment, opéra-comique de Donizetti, lors d’une une coproduction ...

Enfants terribles

Avec Der Zwerg et L’Enfant et les sortilèges, l’Opéra Garnier propose un diptyque voué à l’enfance, une enfance fondamentalement cruelle, dont l’innocence ne peut excuser ni même expliquer le comportement. ...