Mot-clef : Gérard Condé

41YLUGAVnZL

Charles Gounod par lui-même

Quelle excellente idée, à l'occasion du bicentenaire de la naissance de Charles Gounod, que la republication de son autobiographie, dans une édition revue et augmentée, sous la supervision de Gérard Condé ! Ces Mémoires sont en fait le fruit d'une édition posthume de la compilation de trois sources différentes : Mémoires d'un artiste (1876) et À ma mère (1884), plus un manuscrit non-autographe, intitulé Mes souvenirs de pensionnaire de l'Académie de France à ...
Vous avez dit glauque ?

Oeuvre pour piano de la Seconde Ecole de Vienne, vous avez dit glauque ?

Les éditions Actes Sud, que l’on connaît pour l’intérêt et l’originalité de leurs publications concernant le domaine musical, nous proposent un curieux livre-cd autour de l’intégrale de l’œuvre pour piano de la Seconde Ecole de Vienne. «Intégrale» est un bien grand mot ; n’était l’apport substantiel de Schoenberg en la matière, il n’y aurait pas grand chose à enregistrer : l’œuvre de ses deux disciples se résume en effet à un numéro ...
Que l’ouragan de la jeunesse nous emporte...

Que l’ouragan de la jeunesse nous emporte…

Les orages désirés Voilà une œuvre qui, avec des moyens a minima, vous emporte dans un ouragan intérieur ! A minima pour les décors - une simple estrade -, pour l’orchestre - 14 musiciens en 12 pupitres -, pour la distribution - 7 personnages, pour la composition - d’un classicisme absolu : 4 tableaux représentant chacun une saison dans une année -, pour l’argument - le jeune Hector aime Estelle en silence et ...
Bacri dans la nuit

Bacri dans la nuit

La rétrospective que consacre le label Triton à la musique de chambre de Nicolas Bacri ressemble à une fête : notice détaillée de Gérard Condé, présentation individuelle de tous les interprètes, boitier cartonné. Le disque couvre dix ans de la production du compositeur alors dans sa trentaine, interprétée par des musiciens dans leur vingtaine. L’illustration grisaillante de la jaquette constituée d’un arbre en hiver se découpant sur un ciel comme un ...
Le Printemps de la mélodie

Le Printemps de la mélodie

Organisé chaque année depuis 2002 à la Péniche Opéra, sous la direction artistique de Mireille Laroche, « le Printemps de la Mélodie » met à l’honneur un genre quelque peu délaissé aujourd’hui par des compositeurs qui n’accordent plus le primat aux paroles (c’est le cas d’Aperghis par exemple) ou préfèrent reporter le débat dans le genre opératique (comme Dusapin qui se lance dans un sixième ouvrage lyrique !). Cet enregistrement live souffrant inévitablement ...
Triomphale Résurrection

Triomphale Résurrection de Polyeucte

« Je n’ai jamais rien entendu de pire que cet opéra ; il comporte cinq actes assommants dont aucun passage ne réussit à s’élever au-dessus d’un fond mortellement plat et incolore ». Voilà ce qu’écrivait un fervent admirateur de Faust, Piotr Illich Tchaïkovski, à son ami Tanéiev. Nous sommes en 1878, et Polyeucte, dernier ouvrage en date de Gounod, vient d’être mal reçu par le public du Palais Garnier. En dépit de nombreuses ...
I. Au commencement était la voix (1)

Les femmes bibliques de Massenet : au commencement était la voix

« En amour, les deux sexes sont égaux et le plaisir doit être équitablement réparti. Si les partenaires ne ressentent pas la même jouissance une fois l’acte accompli, il n’est pas juste de prétendre qu’ils ont fait l’amour. » L’Art d’aimer, Ovide. « Je voyais près de moi un ange en forme corporelle… qui tenait à la main un long dard d’or, dont la pointe de fer portait un peu de feu. Je crus ...
tomasi-275x4751

Un événement peut en cacher un autre

Figure Méditerranée II à Radio-France Curieux concert des « Figures Méditerranée II » puisque les œuvres de deux compositeurs élevés auprès de la Mare Nostrum (Rossini et Tomasi) étaient suivies de la création mondiale du dernier opéra contant l’adolescence dauphinoise de Berlioz écrit par le compositeur messin Gérard Condé et le journaliste lillois Christian Wasselin… Les sonate a quattro de Gioachino Rossini sont à l’origine prévues pour 4 cordes solistes dans la disposition particulière de ...
De l’exil à la mort, les Bannis.

De l’exil à la mort, les Bannis

Festival des Voix Étouffées, Un bouquet d’ « Entartete Musik » Paris Festival des Voix Étouffées. 02 et 03.X.2003 & 03.XI.2003. Maison des Cultures du Monde : Oeuvres de Weigl, Rathaus, Korngold , Wellesz , Schreker, Schulhoff , Toch. Daniel Goiti, Melinda Beres, Cyprian Campea ; Camerata Nomade. Amaury du Closel (direction) - Théâtre Dejazet : Au carrefour de l’ethnologie, de l’archéologie et de la géopolitique musicales, ce florilège de partitions « dégénérées » s’avère ...