Mot-clef : Hans Rott

constantin trinks

Berezovsky diabolise Franz Liszt, Trinks massifie Hans Rott

Après l’avoir dirigée et enregistrée au Mozarteum de Salzbourg, Constantin Trinks revient à la Symphonie de Hans Rott à Paris en imposant une pâte trop appuyée au Philharmonique de Radio France, au risque de le retrancher dans des sonorités ingrates plutôt que de se servir de sa souplesse. Auparavant, Boris Berezovsky expose son jeu diabolique dans le Concerto n° 1 pour piano puis la Totentanz de Liszt. Assistant de Thielemann en ...
bruckner

Bruckner et le finale de sa Neuvième Symphonie

Le 11 octobre 1896, Anton Bruckner disparaissait. Raillé de son vivant pour son apparence assez rustre, son accent paysan et ses manières mal dégrossies, Bruckner devait cependant ériger un monument symphonique sans précédent dans l’Histoire de la musique. A sa mort, dans les communs du palais du Haut Belvédère de Vienne où il occupait un appartement mis à sa disposition grâce à la bienveillance de l’Empereur François Joseph, ce solitaire ...
mailing-rott-mai-2016

Constantin Trinks vivifie la Symphonie n°1 de Hans Rott

Le jeune Constantin Trinks livre une nouvelle version de la Symphonie n° 1 de Hans Rott emplie de fraicheur.  Sa direction musicale, inventive, permet d’estomper les quelques erreurs de jeunesse qui marquent cette partition précoce du musicien.  Composée en 1880 alors que Gustav Mahler a tout juste écrit Das Klagende Lied, l’unique symphonie achevée d’Hans Rott revient régulièrement sur le devant de la scène depuis sa redécouverte en 1989. Pour ...
cc77ee08e6

Brahms, Rott et Bruckner sous la baguette de Simon Rattle

L’Orchestre of the Age of Enlightenment a choisi pour ce programme dirigé par Sir Simon Rattle trois œuvres composées au même moment, autour de 1880. Un rapprochement intelligent et passionnant. Au moment de la composition des trois œuvres, vers 1880, le monde musical viennois se déchire entre les tenants de Wagner, dont Bruckner, et les autres, menés par Brahms et Hanslick. Hans Rott eut lui une vie trop éphémère pour participer ...
rca rott jarvi

Paavo Järvi et Hans Rott le génie fauché

Peu à peu, les œuvres de Hans Rott sortent du purgatoire de l’oubli. Fauché à 26 ans dans le fond miteux et moisi d’un asile psychiatrique, le génial jeune homme laisse une poignée d’œuvres très personnelles et marquées du sceau du génie. Admiré par Mahler et encouragé par Bruckner, Rott s’était heurté au mur  du refus.  Même Brahms, de sa haute stature avait balayé, d’un sévère revers de la main, ...
leonidas_kavrakos_2010

Leonidas Kavakos, la consécration parisienne

C'est un violoniste grec, Leonidas Kavakos, qui a rempli la salle Pleyel ce soir. Directeur musical de la Camerata Salzburg,  ses fulgurances sont celles d'un Paganini et son intériorité, celle d'un ascète. Résultat? Un Concerto de Tchaïkovski magistral. Les confidentielles symphonies de Tubin et Rott n'ont toutefois pas été moins captivantes. Parce que, ce que le chef Paavo Järvi touche, semble gagner en noblesse. Dans la Symphonie n°11 de Tubin c'est ...
Orchestre Philharmonique de Hagen

Orchestre Philharmonique de Hagen

Nous n’avons que rarement l’occasion de nous souvenir ou d’apprendre que la ville allemande de Hagen, centre industriel de la Ruhr, de 200 000 habitants, dispose d’un orchestre philharmonique de grande qualité. C’est maintenant chose faite ! Et avec un répertoire plus qu’ambitieux puisqu’il s’agit de la puissante Symphonie n°1 de Gustav Mahler. Non pas dans sa version la plus connue et habituellement enregistrée, à savoir la version dite de Budapest (initialement ...