Mot-clef : Jean Gilles

Jean-Marc Andrieu œuvre à la renaissance des maîtres baroques méridionaux

Jean-Marc Andrieu œuvre à la renaissance des maîtres baroques méridionaux

Flûtiste à bec, chef et créateur des Passions, Orchestre baroque de Montauban fondé il y a 32 ans, directeur du conservatoire de musique et danse de Montauban, Jean-Marc Andrieu est aussi un chercheur infatigable qui sonde le patrimoine musical ancien et retourne aux sources des partitions qu’il travaille en reconstituant les parties et en les éditant. Le répertoire baroque est large et peut être considéré comme inépuisable. Jean-Marc Andrieu aime ...
warner_louis_fremaux_cbso

Louis Frémaux et le City of Birmingham Symphony Orchestra

Ce magnifique coffret consacré aux gravures du City of Birmingham Symphony Orchestra sous la direction de Louis Frémaux (1921-2017), n’aura hélas pas pu combler de joie le grand chef d’orchestre français, décédé le 20 mars dernier à l’âge de 95 ans. C’est à la firme de disques française Erato et son excellent directeur artistique Michel Garcin (1923-1995), que nous devons tant de révélations de personnalités musicales du plus haut niveau dans ...
les-passions-blanchard

Deux maîtres du baroque méridional ouvrent Toulouse les Orgues

Les Passions, la formation montalbanaise, dirigée avec un enthousiasme communicatif par Jean-Marc Andrieu, qui est également un infatigable chercheur de partitions oubliées, fête cette année ses trente ans. L’occasion était belle pour le festival Toulouse les Orgues, qui célébrait son vingtième anniversaire, de mettre en valeur des œuvres méconnues du baroque méridional. Depuis son enregistrement fameux du Requiem du maître toulousain trop tôt disparu, suivi de motets, de lamentations et ...
rameau_lecot_bayard

Jean-Paul Lécot à Monein, fidèle à Rameau

Spécialiste en la matière, Jean-Paul Lécot nous émerveille une nouvelle fois dans de nouvelles transcriptions pour orgue d'œuvres opératiques de Rameau, tout en nous faisant découvrir le magnifique instrument historique pyrénéen de Monein. Pour la troisième fois, l'organiste des basiliques de Lourdes, Jean-Paul Lécot, propose un disque consacré à des transcriptions d'opéras de Rameau. Lui-même organiste, ce compositeur n'a laissé aucune œuvre originale pour son instrument, sans doute occupé à d'autres ...
Mise en page 1

Le chemin spirituel de Jean Gilles

Par ce troisième opus, le chef Montalbanais Jean-Marc Andrieu achève un triptyque entamé en 2008 consacré à la musique religieuse de Jean Gilles avec son orchestre Les Passions et le chœur Les Éléments. Il se fait le champion de la redécouverte de ce maître trop tôt disparu à tel point qu’un confrère a pu écrire : « Gilles est grand, Andrieu est son prophète ! »… Après un Requiem de référence, puis de prenantes ...
Trio Tu sanctus altissimus_vign

Renaissance fervente de la messe de Jean Gilles à Toulouse

Pour conclure un triptyque entamé en 2008 à la gloire de Jean Gilles, ce jeune maître de chapelle toulousain trop tôt disparu à l’âge de 37 ans, Jean-Marc Andrieu et son orchestre Les Passions, soutenu par le chœur de chambre Les Éléments, a choisi sa Messe en ré, inédite et le Te Deum. C’est une émotion certaine d’entendre résonner à nouveau la musique de cet éphémère maître de chapelle, dans la ...
Eric Baratin@JB Millot

Eric Baratin, fondateur du label Ligia

Le label Ligia fête ses vingt ans. Depuis 1992, ce label, au sens noble du terme, accompagne les jeunes artistes et les répertoires rares. Près de 250 disques composent un catalogue unique en France. Eric Baratin, fondateur du label s’explique sur le présent et l’avenir de son entreprise, alors que le marché du disque est en plein bouleversements. ResMusica : Pouvez-nous nous expliquer les débuts de Ligia et les ambitions qui étaient ...
Délectable douleur

Délectable douleur par Les Passions

Passionné par ce compositeur qui a su allier la verve mélodique italienne au sérieux de l’harmonie française à la fin du XVIIe siècle, Jean-Marc Andrieu poursuit avec son orchestre Les Passions le triptyque consacré à Jean Gilles, qu’il avait entamé l’an dernier avec un mémorable Requiem. À la veille d’enregistrer ce programme, ce concert proposait un motet de circonstance «Diligam te Domine» avec les trois premières lamentations pour le mercredi, ...
Jean Gilles : Une pulsation incantatoire

Jean Gilles: Une pulsation incantatoire

Jean-Marc Andrieu et son ensemble Les Passions, ont en 2007 recréé en version de concert, le Requiem de Jean Gilles bien connu des mélomanes et dont il existe de très nombreuses versions discographiques. La nouveauté vient ici du choix artistique de revenir à la version la plus proche de la composition et de l’orchestration du compositeur lui-même. L’histoire de ce Requiem et ses anecdotes ne sont pas inconnues et en particulier ...
Un festival de Requiems …

Un festival de Requiems …

Festival de La Chaise-Dieu 2008 Pour sa quarante deuxième édition, le Festival de La Chaise-Dieu ne perd rien de son merveilleux en associant cette année encore les traditionnels ingrédients qui font sa qualité et son succès : cadre magnifique, interprètes prestigieux, programmation fascinante. L’une des originalités de cette édition ce sont les cinq Requiem proposés dans le cadre de la thématique «Lux Aeterna» (Mozart, Berlioz, Bruckner, Campra et Gilles). Après l’éblouissante et énergique ...
Le Requiem de Jean Gilles des origines

Le Requiem de Jean Gilles des origines

Les Passions de Montauban Après une version européenne de ce superbe Requiem, les Toulousains ont eu le privilège de découvrir dans le lieu même de sa création, une version au fait des recherches musicologiques, les plus récentes. Jean Marc Andrieu qui dirige les Passions de Montauban depuis toujours a beaucoup travaillé les deux versions connues de ce requiem, a étudié avec soins les registres des églises de la région et nous ...
Jean Gilles : un musicien français baroque à redécouvrir

Jean Gilles : un musicien français baroque à redécouvrir

Le nom de Gilles – à défaut de sa musique – est connu des mélomanes grâce à la célèbre Messe des morts qui a survécu à son auteur dès le XVIIIe siècle puisqu’elle fut notamment jouée aux obsèques de Rameau et de Louis XV, c’est dire toute la valeur qui était déjà attachée à cette partition. Mais ce Provençal à la courte existence (37 ans), qui a travaillé à Aix, ...