Mot-clef : Louis Lortie

Décès de Walter Homburger

Figure importante de la musique au Canada, Walter Homburger fut agent d’artistes, organisateur de concerts, directeur général de l’Orchestre Symphonique de Toronto (1962-1987), puis consultant. Il vient de mourir à l’âge de 95 ans. Homburger fut notamment le manager de Glenn Gould jusqu’en 1967, du Ballet national du Canada, du baryton Victor Braun, ou plus près de nous du pianiste Louis Lortie et du violoniste James Ehnes. (JBdLT)
5400439006119

Schumann et Kurtág en miroir sous l’archet d’Hélène Desaint

Cet album autour de l'alto et de la personnalité d'Hélène Desaint est le fruit de la résidence de l'altiste à la Chapelle musicale Reine Élisabeth en Belgique. Avec, au cœur du programme, l'Hommage à R. Sch. de György Kurtág, l'interprète tisse des liens subtils entre les deux compositeurs en s'entourant du piano et de la clarinette. Le duo Hélène Desaint et Louis Lortie dans les quatre Märchenlieder op.113 est un réel ...
Augustin Dumay

Augustin Dumay and Friends referment le salon Brahms à la Philharmonie

Pour clore cette série de trois concerts consacrée à la musique de chambre de Johannes Brahms, intitulée « Salon Brahms », le violoniste Augustin Dumay propose un programme s’appuyant sur des œuvres de la maturité, dans un portrait en clair-obscur du compositeur, entre passion et nostalgie. Le Trio pour alto, violoncelle et piano ouvre de manière assez fade cette soirée dans le cadre intime de l’Amphithéâtre de la Philharmonie. Non pas du ...
lille bianconi

Lille piano(s) Festival 2017, un grand cru

Comme chaque année depuis treize ans, Lille piano(s) Festival concentre en deux jours et demi une formidable variété de pianistes représentatifs de l'état de l'art actuel, avec parfois plusieurs concerts à la même heure en des lieux différents, ce qui contraint le critique à faire des choix cornéliens, quitte à prendre le risque de les regretter…. Pour cette édition, la programmation a fait la part belle à Prokofiev et Rachmaninov, ...
Fabio Battistelli (clarinettiste de l’Ensemble Suono Giallo), Sandro Cappelletto et Pierre Thilloy ©Monica Ramaccioni.

La France au Festival des Nations, à Città di Castello

Au Festival des Nations, cette année, Debussy, Ravel, Fauré, Vieuxtemps, Vierne, Thilloy, des œuvres françaises connues ou secrètes et quelques créations jouées par des virtuoses français et italiens. La 49e édition du Festival des Nations, qui s’est tenue du 23 août au 3 septembre à Città di Castello, en Ombrie, était dédiée à la France. Seize concerts qui ont animé non seulement la ville ombrienne, mais aussi quelques-uns des endroits les ...
Cover_Brahms_Dumay_Lortie

Brahms aux couleurs de l’automne par Augustin Dumay

Augustin Dumay est devenu un artiste plutôt rare au disque comme au concert ; on n’en salue qu’avec plus de plaisir cette nouvelle gravure des trois sonates de Brahms, heureusement complétée par le bref scherzo de la fameuse sonate F.A.E. (Frei Aber Einsam) écrite pour Joachim par Brahms,  Schumann et Dietrich . D’emblée on est saisi par l’ampleur inusuelle que les deux musiciens donnent à ces pages ; les tempos sont plus que modérés, ...
charles dutoit 2014 5

Charles Dutoit, un portrait discographique

Charles Dutoit est l’un des chefs d’orchestres dont la carrière est intimement liée à l’essor du disque. A l’occasion de son prix pour l’ensemble de la carrière décerné par le jury des International Classical Music Awards 2014, ResMusica dresse un portrait discographique du chef. Charles Dutoit est né à Lausanne, en Suisse, en 1936. Musicien accompli, il étudie  le violon, l’alto, les percussions, mais aussi les mathématiques, la sociologie et ...
chandos_lutoslawski_vol3

Lutoslawski en classique

Pas de répit pour le brillant Edward Gardner. Il sur tous les fronts publiant presque simultanément un album Berio et il poursuit son intégrale des œuvres de Lutoslawski. Ce nouveau volume est consacré à des pièces de jeunesses (courtes Variations symphoniques ou orchestration des Variations sur un thème de Paganini) et de deux grosses pièces de la fin des années 1980, pierres angulaires de l’œuvre du compositeur : le Concerto pour ...
Louis Lortie et Hélène Mercier en duo franco-russe

Louis Lortie et Hélène Mercier en duo franco-russe

Festival de Colmar La suite de la double affiche Ravel-Rachmaninov du festival de Colmar proposait un concert de grand intérêt. L’intérêt est d’abord musical avec le bonheur de retrouver, accompagné d’Hélène Mercier, le pianiste Louis Lortie auteur d’enregistrements remarquables chez Chandos (dont un magnifique intégrale de la musique pour piano de Ravel) et intérêt de la programmation en confrontant, au piano, des pièces données la veille par l’Orchestre du Capitole de ...
Le retour du maître

Le retour du maître Masur

Kurt Masur, de retour à la tête de l’Orchestre National de France en cette fin d’année, a mis ce soir Liszt et Bruckner face à face. Un dialogue qui tient une place de choix dans la programmation de l’Orchestre National de France. Dirigé par le maestro dans un excellent Mozart l’année dernière, le pianiste canadien Louis Lortie a confirmé son intimité avec la verve poétique et malicieuse de Liszt. La richesse ...
Les choses sérieuses commencent

ONF-Masur : Intégrale Beethoven III et IV, les choses sérieuses commencent

Suite de l’intégrale Beethoven en cours, avec les concerts III et IV consacrés, comme il se doit, aux œuvres portant les « n°3 » et « n°4 ». Si on pouvait, à la rigueur, considérer les deux premiers concerts comme des entrées en matière beethovénienne, cette fois-ci les choses sérieuses commençaient vraiment, chef et orchestre étaient à l’épreuve du feu, les qualités et limites de leur interprétation se dessinaient plus ...
La quête du sublime

La quête du sublime par Louis Lortie et Kurt Masur

Orchestre National de France Il y a foule ce samedi soir salle Pleyel et pour cause : Kurt Masur dirige Bruckner et le pianiste canadien Louis Lortie, dans le Concerto en la majeur de Mozart, est précédé par une réputation méritée : il a dernièrement donné en concert l’intégrale des concertos avec l’Orchestre Symphonique de Montréal. Est-ce l’effectif trop important, la sonorité si « personnelle » du National, veloutée et enveloppante, ou le romantisme de l’approche ...