Mot-clef : Nathan Gunn

BriefEcounter_dgg_vign

Brief Encounter d’André Previn

On lui connaissait son opéra Un tramway nommé Désir basé sur la pièce de Tennessee Williams créé au War Memorial Opera House de San Francisco en septembre 1998. On n’imaginait pas qu’André Previn s’engagerait à quatre-vingts ans à la composition d’une œuvre aussi prenante qu’un opéra. C’était sans compter sur l’imagination toujours extrêmement fertile du compositeur. Pour ce second opéra, André Previn et le librettiste John Caird ont adapté la pièce ...
DiDonato, Flórez en débuts locaux ... fracassants !!

DiDonato, Flórez en débuts à Los Angeles… fracassants !!

Il Barbiere di Siviglia Dès les premières mesures de ce Barbiere, nous voici «de fête» (et quelle fête !) car c’est tout au long de l’ouverture amoureusement dirigée par un Michele Mariotti hautement idiomatique que se bâtit devant nos yeux la superbe production (elle nous vient du Teatro Real de Madrid) noir et blanc (ce que Llorenç Corbella et Renata Schussheim savent obtenir de ce noir-et-blanc est tout simplement stupéfiant !), exception faite ...
Billy Bud par Daniel Harding

Billy Bud par Daniel Harding

Benjamin Britten trouva le sujet de Billy Bud dans l’ultime nouvelle d’Hermann Melville alors qu’il était en contact avec Eric Crozier et l’écrivain Edward Morgan Foster. Le travail du compositeur et de ses deux librettistes commença rapidement alors qu’il venait de recevoir une commande officielle de British Arts Council dans le cadre du Festival Of Britain de 1951 qui devait marquer la renaissance des îles britanniques après la seconde guerre ...
Les puristes feront la moue…

Les puristes feront la moue pour le Barbier à SF

Après l’énorme succès de ce Barbiere 2003 (DiDonato, Beuron, Ens et Gunn) il fallait, bien sûr, absolument, vite-vite, dare-dare, sans plus de retard, nous re-présenter cette superbe bâtisse pseudo-moderniste, ses salons, ses vestibules, propres et toujours aussi frais, si bien peinturés par Robert Hill, plus vrais que vrais, dans lesquels Johannes Schaaf avait situé son action et dans lesquels il la situe encore ce soir, et qui, véritables personnages, participent ...
Peter Grimes L’expérience et la rigueur

Peter Grimes par Colin Davis, l’expérience et la rigueur

Le label LSO live permet au chef d’orchestre Sir Colin Davis de remettre sur le métier différents opéras qu’il avait gravés au cours de sa longue carrière. Dans le cas de Peter Grimes, tout comme dans celui des Troyens d’Hector Berlioz, la situation était passablement compliquée car le maestro était déjà l’auteur de versions définitives de ces œuvres. Et tout comme le récent enregistrement des Troyens surpasse la précédente version, ...
Dans la solitude du porte-avion

Création munichoise de Billy Budd, dans la solitude du porte-avion

C'était le choix délibéré du chef de la maison, Sir Peter Jonas, de présenter le premier Billy Budd munichois dans la production d'un metteur en scène allemand, étranger aux traditions britanniques et à l'univers de Benjamin Britten et qui ne voit pas cette œuvre sous un angle historique. Et en effet, lorsque le rideau se lève, on ne découvre pas un vaisseau de guerre anglais de 1797 (l'année, nommée explicitement ...
Prokofiev « Guerre et Paix » - Demain ne meurt jamais

Prokofiev « Guerre et Paix » – Demain ne meurt jamais

« Il y a dans la musique de Prokoviev une dimension obsessionnelle, des mélodies hypnotiques, en apesanteur, qui tournoient, se télescopent, et s’emparent de l’inconscient de l’auditeur ». Ces propos du maestro Bertini synthétisent parfaitement le dessein de cet artiste fécond. Ce coffret-événement est le premier DVD de l’Opéra National de Paris : écho de l’une des représentations données en 2000. L’audace le dispute ici à l’originalité. Les opéras de Prokoviev pâtissent en ...
Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Tristan, Mimi et Idoménée font les beaux soirs des heureux festivaliers Britanniques

Festival de Glyndebourne 2003 Le Festival d'opéra de Glyndebourne a ouvert dans la sérénité son édition 2003 avec deux superbes nouvelles productions de Tristan und Isolde de Wagner, une première pour ce festival, et d'Idomeneo de Mozart, ainsi que la reprise d'une Bohème de Puccini très actualisée. Poignant Tristan C’est avec Tristan et Isolde que le Festival de Glyndebourne 2003 a ouvert, grande réussite du metteur en scène allemand Nikolaus Lehnhoff, artisan ...