Mot-clef : Simon McBurney

LA FLUTE ENCHANTEE, DIE ZAUBERFLOTE, Amadeus Mozart, Livret d’Emmanuel Schikaneder, direction musicale Raphael Pichon, mise en scene Simon McBurney, decors Michael Levine, costumes Nicky Gillibrand, lumiere Jean Kalman, Video Finn Ross, Son Gareth Fry, Drei Knaben Knabenchor der Chorakademie Dortmund, Chœur English Voices, Orchestre Freiburger Barockorchester, Festival d'Aix en Provence, du 6 au 24 juillet  2018 au Grand Theatre de Provence
Avec : Stanislas de Barbeyrac (Tamino), Mari Eriksmoen (Pamina), Olga Pudova  (Die Konigin der Nacht),  Thomas Oliemans (Papageno), Regula Mühlemann (Papagena), Christof Fischesser (Sarastro), Andreas Conrad (Monostatos), les Dames Ana-Maria Labin, Silvia de La Muela, Claudia Huckle
(photo by Pascal Victor/ArtComArt)

La Flûte de Simon McBurney ré-enchante Aix-en-Provence

Ainsi qu’il l’avait fait pour Le Songe d’une nuit d’été par Robert Carsen, Bernard Foccroulle, pour sa dernière programmation à la tête du Festival d'Aix-en-Provence, ré-inscrit un de ses plus grands succès, cette Flûte enchantée de 2014 réinventée par Simon McBurney, et dont la distribution quasi-fidèle est magnifiée par la direction bouleversante de Raphaël Pichon. Le plus grand mérite du travail du metteur en scène britannique est de parvenir à unifier ...
TRP2

The Rake’s Progress à Bâle, un bijou signé Lydia Steier

Les réserves que nous avions exprimées à l’encontre de l’Alcina imaginé à Bâle par Lydia Steier fondent devant son éblouissant Rake’Progress. Créé en 1951 à la Fenice, ultime tribut néo-classique à ses aînés en musique, et forcément, pour l’époque, idéale machine à invectives à l’adresse d’un compositeur qui ne voulut jamais s’enfermer dans un système, l’unique opéra de Stravinsky a fini par imposer la singularité de son sec lyrisme, l’ingéniosité de ...
therakesprogressrepetition7028-2720pxl

The Rake’s Progress à Aix, une carrière en demi-teinte

Après Œdipus Rex en 2016 par Peter Sellars et Esa-Pekka Salonen présenté au Grand Théâtre de Provence, le Festival d’Aix reprogramme un opéra de Stravinsky dans son théâtre en plein air, avec The Rake’s Progress. Bien que la partition présente peu de difficultés pour l’orchestre comme pour les chanteurs alors qu’il est plus délicat de le représenter sur scène - le compositeur lui-même l’avait souligné quelques années après sa création ...
coeurdechienraskatov

Alexander Raskatov’s A Dog’s Heart in Lyon

In the interview he gave to ResMusica about his opera A Dog's Heart, Alexander Raskatov insisted on two things: its (pessimistic) message about our civilization's evolution, and its refusal—unusual in France—of working on musical language as an end in itself. The choice of a fantastic, satirical short story by Mikhail Bulgakov and of the atmosphere of 1920s USSR immediately relates Cœur de chien to Shostakovich’s The Nose, but this is ...
Lyon_Coeur_de_chien

Cœur de chien d’Alexander Raskatov à Lyon

Dans l’entretien accordé à ResMusica à propos de son opéra Cœur de chien, Alexander Raskatov insistait sur deux éléments : le message - pessimiste - sur l’évolution de notre civilisation et le refus - décalé en France - que le travail sur le langage musical soit un but en soi. Alors que le choix d’une nouvelle fantastique et satirique de Mikhaïl Boulgakov et l’ambiance soviétique des années 1920 fait immédiatement s'apparenter ...
flutelondres1

La Flûte enchantée à Londres, théâtre, musique et magie

Dans le texte du programme de la première londonienne de La Flûte enchantée, le metteur en scène Simon McBurney raconte une répétition du spectacle et révèle, par la même occasion, les idées qui ont guidé son travail de mise en scène : « et soudain je sais (…) que si je suis perdu dans l’imprévisible turbulence de cet opéra qui n’est pas vraiment un opéra, mais une pièce de théâtre, qu’alors je ...