Mot-clef : Stéphanie Romberg

5601e81a0000000000000000_BIG

20 danseurs pour le XXe siècle au cœur de l’Opéra Garnier

De la Rotonde des Abonnés au Salon du Glacier, 20 danseurs pour le 20ème siècle est une délicieuse et étonnante déambulation dans les espaces publics du palais Garnier, conçue par Boris Charmatz et le Musée de la danse. Au détour du Grand Escalier comme sur la Loggia en plein air ouvrant sur le Grand Foyer, le Palais Garnier prend un air de fête. Pour la (presque) première fois, les danseurs se ...
6740_anne-deniau-1840

Deux beaux portraits de femme au répertoire de Garnier

Le répertoire de ballet de l’Opéra de Paris s’enrichit des œuvres de deux femmes, chorégraphes pionnières dans les années 50, traduisant chacune à sa façon le « roman national ». Rapports de classe ou violences familiales, chacune raconte deux destins tragiques, deux beaux portraits de femme à la narration un peu datée. Agnès De Mille, comme l’écrivain Truman Capote avec « De Sang Froid », s’empare en 1948 d’un fait divers ...
belleauboisdormant_onp13

Paris : La Belle au Bois Dormant en grande forme

Pour Rudolph Noureev, La Belle au bois dormant constituait le « ballet des ballets ». Il en créa sa propre version en 1989 pour le ballet de l’Opéra de Paris : « Avec La Belle au bois dormant, j’ai fait un essai non dans la création mais dans la reconstitution chorégraphique. Car je suis resté fidèle au texte originel. Seulement, il m’a fallu l’adapter aux circonstances : nombre et virtuosité des interprètes à ma disposition. ...
6156_12-13-ois-061vign

Les héritiers des Ballets Russes réunis à Garnier

En hommage aux Ballets Russes, dont l’emblématique Sacre du Printemps fête ses cent ans cette année, Brigitte Lefèvre a articulé une soirée de ballets autour des héritiers de cette période féconde, tant sur le plan chorégraphique que musicale. Debussy, Ravel, Stravinsky, trois symboles de la modernité musicale au début du XXème ont laissé, chacun à leur manière, un terreau fertile sur lequel les chorégraphes d’aujourd’hui, comme Sidi Larbi Cherkaoui et ...
sous apparence opd2

Un chef d’œuvre de Cunningham éclipse Gillot à Garnier

Etonnant ce que des garçons peuvent faire sur des pointes ! C’est la première réflexion qui vient à l’esprit au lever de rideau de la création de Marie-Agnès Gillot pour le Ballet de l’Opéra de Paris. Pour répondre à cette commande de Brigitte Lefèvre, directrice du Ballet, qui souhaitait compléter la soirée en hommage à Merce Cunningham d’une œuvre d’un jeune créateur, la danseuse étoile a fait le choix périlleux d’un ...
Tout pour la musique

Hommage à Jerome Robbins : tout pour la musique

Autour du répertoire de Chopin et de Ravel, cet hommage à Jerome Robbins conjugue gaieté, nostalgie et humour dans une soirée très variée. Avec, en contrepoint, la reprise d’une création de Benjamin Millepied, ancien élève du chorégraphe américain. En Sol, chorégraphié dans les années 1970 par Jerome Robbins sur le magnifique Concerto pour piano et orchestre en sol majeur de Ravel est un ballet tonique et rafraîchissant. C’est une pièce joyeuse ...
A l’ombre des tourments

Proust ou les intermittences du cœur : à l’ombre des tourments

Le propos de Roland Petit lors de la création de Proust ou les intermittences du cœur en 1974 pour le Ballet de Marseille était de faire «danser les sentiments». Vingt cinq ans plus tard, la dimension érotique se fait plus évidente dans cette transposition chorégraphique du roman monde de Marcel Proust. Tout, dans Proust ou les intermittences du cœur nous ramène aux émois amoureux et aux tourments sexuels des personnages de ...
Lyrisme et austérité

Gat / Duato / Preljocaj : Lyrisme et austérité

Programme contemporain à Garnier, avec les reprises de White Darkness de Nacho Duato et du controversé MC 14/22 d’Angelin Preljocaj. Le chorégraphe israélien Emmanuel Gat, désormais installé à Istres avec sa compagnie, offre au Ballet de l’Opéra une création mondiale exclusivement féminine intitulée Hark ! C’est un groupe de femmes, austères et attentives les unes aux autres comme le suggère le titre Hark !, qui signifie «attention extrême» en anglais élisabéthain. Pour cette ...
Béjart célébré

Maurice Béjart célébré par l’Opéra de Paris

Un an après la mort du chorégraphe, l’Opéra national de Paris lui rend hommage dans ce programme en trois ballets, emblématiques de la symbolique béjartienne. Serait-ce la mort ? créé en 1970 par le Ballet du XXe siècle, mais entré au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris neuf années plus tard, n’est pas une œuvre majeure de Maurice Béjart, mais elle permet de mettre en valeur cinq très beaux interprètes. A ...
Une soirée exceptionnelle

Balanchine, Noureev, Forsythe : soirée exceptionnelle

Ce programme d’une exceptionnelle qualité permet de renouer avec l’ancienne tradition des soirées de ballet, autour de trois chorégraphes réunis par une même exigence du mouvement et de l’espace. Il offre aussi son lot de bonnes surprises et de révélations, comme l’incroyable aisance de Myriam Ould-Braham ou la fluidité d’Eleonora Abbagnato dans Artifact Suite. La soirée commence par Les Quatre Tempéraments de George Balanchine, un ballet entré au répertoire de la ...