Mot-clef : Thom Willems

Les Étoiles de retour à l’Opéra de Paris

Pour débuter la saison et après de longs mois d'absence, ce programme met en lumière les Étoiles et premiers danseurs de l’Opéra de Paris dans des pièces de format court. ...

Le Boston Ballet au Théâtre des Champs-Élysées

Un double Forsythe et un rare Kylián pour cette exceptionnelle tournée du Boston Ballet en France. L’excellence des danseurs fait oublier le grand écart chorégraphique entre la rigueur jubilatoire des ...

Danse en majesté à l’Opéra de Lyon

La soirée d’ouverture de la saison danse, 2017-2018, de l’Opéra de Lyon est une « carte blanche » à Jérôme Bel, lancée par le bel opus, The second detail de ...

Avec Impressing the Czar, William Forsythe surprend encore

Invité pour la première fois à l’Opéra national de Paris, le Ballet du Semperoper de Dresde donne une interprétation vive et spirituelle d’Impressing the Czar de William Forsythe, entré au ...

William Forsythe : nouvelle pièce pour le Ballet de l’Opéra de Paris

William Forsythe donne deux nouvelles pièces au Ballet de l’Opéra de Paris, en complément d’Approximate Sonata. Ce programme est porté avec jubilation par une nouvelle génération de solistes. William Forsythe a ...

Soirée Harald Lander / William Forsythe : Monotones variations

Une soirée Lander/Forsythe disparate à l'Opéra de Paris. L’Opéra national de Paris tend malheureusement, de plus en plus, à privilégier les soirées présentant de courtes pièces disparates rassemblées artificiellement autour d’un ...

William Forsythe se perd dans Sider

Malgré de très nombreuses années passées en Allemagne, William Forsythe n’a jamais perdu son intérêt pour la langue anglaise et la théâtralité. Il illustre ici cet intérêt renouvelé par des ...

Le temps des cerises pour Impressing the Czar

Ce que William Forsythe ne peut plus faire depuis qu’il a quitté le Ballet Frankfurt, le Ballet de Flandres l’a fait ! Reprenant le foisonnant Impressing the Czar, ballet fleuve créé ...

Impressing the Czar par le Ballet Royal de Flandres

Malgré ses vingt ans d’âge, ce ballet foisonnant provoque encore l’étonnement, l’admiration, mais aussi la perplexité chez le spectateur. Il dure plus de deux heures et requiert de la part ...