Mot-clef : Ensemble Intercontemporain

Hideki Nagano © Aymeric Warmé-Janville

La vague émergente de la création sonore

A l'initiative commune de l'IRCAM et de l'Ensemble Intercontemporain, les concerts Tremplin permettent à la jeune génération de compositeurs de faire entendre leurs travaux, sélectionnés en amont par un comité de lecture ou concrétisant l'aboutissement du Cursus II de l’IRCAM. Les compositeurs bénéficient à ce titre d'ateliers de travail préliminaire avec les instrumentistes pour leur permettre de tester et finaliser leur écriture au contact des interprètes. Huit compositeurs avaient été retenus, ...
Pierre Boulez et Barbara Hannigan en répétition © Franca Pedrazzetti

Pleyel pliée par Boulez

Affluence des (très) grands jours, standing ovation à la fin. Un récital de Roberto Alagna ? Un avatar de la tournée d’adieu d’Alfred Brendel ? Non, Pierre Boulez dirigeant son œuvre. Oui, Pli selon pli attire les foules et remplit la salle Pleyel. Evidemment, quand le Maître vient diriger, on peut se douter que tous les sièges seront occupés. Et quand bien même, entre l’Ensemble Intercontemporain, Barbara Hannigan, le soutien du Festival de ...
onp_macgregor

Wayne McGregor, très loin de Francis Bacon

Reportée pour cause de grève, l'unique création mondiale de la saison signée du Britannique Wayne McGregor déçoit. Une pluie d'étoiles ne suffit pas à compenser l'absence d'inspiration du chorégraphe. Au lendemain de la mort de Roland Petit, disparu le 10 juillet à Genève, auquel cette représentation était dédiée, on mesure avec d'autant plus de cruauté l'absence de créativité et d'inventivité du chorégraphe Wayne McGregor. L'affiche était pourtant alléchante : pas moins ...
susanna_malkki_agora2011_vign

Agora 2011, entre paroles et musique

Prima la musica, doppo le parole: c'est un débat qui animait secrètement le concert donné dans le cadre de la 5ème Biennale d'Art Vocal de la Cité de la Musique et du festival Agora de l'Ircam ; les Neue Vocalsolisten Stuttgart y rencontraient l'Ensemble Intercontemporain dans un programme où ces deux formations alternaient d'abord puis fusionnaient dans la Cantate n°1 de Bruno Mantovani. D'Ivan Fedele d'abord, nous entendions la pièce vocale ...
L’éloge de l’Imagination

L’éloge de l’Imagination

Les leçons du professeur Glaçon Ni raison, ni sens, ni logique (encore moins) dans Les Leçons du professeur Glaçon (alias François Sarhan) mais de l’imagination, essentiel ressort de l’apprentissage par l’humour (voire la dérision) que ce savant iconoclaste prodigue sur la base de son Encyclopédie : un précieux ouvrage qu’il a entre les mains - et dont Sarhan est l’unique concepteur ! - réunissant des textes en écriture automatique, de la musique, des ...
Lignes-Surfaces

Lignes-Surfaces

IRCAM / Ensemble intercontemporain Tout comme le Concerto pour violon de Schumann, Melodien (1971) ne se donne pas aisément à son auditoire. Certes on y retrouve les girations sonores et les migrations de hauteurs que Ligeti avait formulées depuis le début des années 1960 ; et le temps musical étal qui y règne est sous-tendu par une inquiétante tension. Mais ici le compositeur a conçu une texture opaque et lacérée de façons ...
Thank you Mister Nott

Thank you Mister Nott

Thank you Mister Nott : c’est le message de sympathie délivré par l’un des chanteurs à l’issue du troisième mouvement de la Sinfonia de Berio que l’on entendait ce samedi soir à la Cité de la Musique ; message adressé au chef en train de diriger dont Berio tenait à saluer la performance. Celle de Jonathan Nott était en effet de taille qui donnait à entendre les compositeurs italiens Nono et Berio ...
L’Intercontemporain au Cabaret

L’Intercontemporain au Cabaret

Faire se côtoyer voire même fusionner deux univers aussi distincts que celui des Dj et de l’Ensemble Intercontemporain, tel est le risque totalement assumé qu’avait pris le Cabaret Contemporain dans ce haut lieu de la musique improvisée qu’est le Studio de l’Ermitage où, grâce à Laurent Jacquier, le public peut désormais découvrir aussi le répertoire écrit d’aujourd’hui. Autodidactes et passionnés de musique et de peinture, Gregory Cervello et Guillaume Dorson sont ...
Entre Graal et Paradis

Entre Graal et Paradis

Reliées à la thématique porteuse du Paradis déclinée en trois concerts par la Cité de la Musique du 11 au 15 Février, les trois pièces d’envergure données par l’Ensemble Intercontemporain sous le geste magnétique de Ludovic Morlot empruntaient des voies singulières dictées par autant de sollicitations diverses. Ainsi le britannique Julian Anderson fait-il référence à la théorie de l’évolution de Charles Darwin dans The Comedy of Change pour douze musiciens ; une ...
emio_greco

Odyssée contemporaine avec Double Points

Hanspeter Kyburz présente avec le danseur Emio Greco une version augmentée de Double Points : + pour l’Ensemble Intercontemporain. Un dialogue fertile entre la danse et la musique autour de l’Odyssée et du retour d’Ulysse. Troisième phase du projet auquel collaborent depuis 2004 les chorégraphes Emio Greco et Pieter C. Scholten et le compositeur Hanspeter Kyburz, Double Points : OYTIΣ ajoute au dispositif de capteurs posés sur le corps du danseur et aux ...
Les forces vives du grand orchestre

Les forces vives du grand orchestre

Salle comble et ambiance chaleureuse à la Cité de la Musique ce mercredi 12 janvier où bon nombre d’étudiants du CNSM et du CRR étaient venus soutenir leurs petits camarades qui côtoyaient ce soir les solistes de l’Ensemble Intercontemporain dans un très beau programme d’orchestre. Deux des œuvres à l’affiche avaient été préparées en amont par les membres de l’Ensemble qui poursuivent leur mission pédagogique auprès des jeunes interprètes professionnels. L’Octuor ...
L’Intercontemporain et ses héros

L’Intercontemporain et ses héros

Ensemble Intercontemporain Relayant la cohorte des héros que la Cité de la Musique célèbrait du 7 au 16 décembre, le concert de l’Ensemble Intercontemporain invoquait directement les dieux : ceux de l’Antiquité égyptienne d’abord avec Râ, le dieu-soleil dans la pièce de Gérard Grisey puis Vulcain, le dieu grec de la forge dans la pièce commandée à Yann Robin par l’Ensemble et dont nous entendions ce soir la création parisienne. Flag (1987), une ...
Le festival de Dinard 2010

Le festival de Dinard 2010

Le 21e festival international de musique de Dinard a pour thème «Miroirs du temps». La considérant comme une continuité des œuvres du passé, son directeur artistique, Kun-Woo Paik, présente la musique contemporaine dans le cadre global de la musique dite «classique». Les morceaux choisis pour ce soir reflètent cet esprit, surtout dans leur forme : Webern et Bach en quatre mouvements dans une alternance lent-rapide, Szymanovsky et Brahms en trois mouvements ...
L’Intercontemporain à l’heure suisse

L’Intercontemporain à l’heure suisse

Encore peu connu en France, le compositeur suisse Dieter Ammann est cette année en résidence au Festival de Lucerne qui lui consacre trois concerts dont une soirée avec l’Orchestre de l’Académie de Lucerne sous la direction de Pierre Boulez qui assurera la création mondiale de Turn, commande du Festival. C’est Susanna Mälkki qui dirigeait ce dimanche matin 15 Août l’Ensemble Intercontemporain lors d’un concert qui faisait l’ouverture de l’Académie (120 jeunes ...
Des hauteurs de lumière

Messiaen au Pays de la Meije, des hauteurs de lumière

A la faveur d'une thématique très porteuse, la filiation Boulez / Messiaen, cette treizième édition hissait le Festival à des hauteurs de lumière ; tant par l'exigence de la programmation et l'excellence des interprètes que par la présence rayonnante de Pierre Boulez, notamment lors de cette passionnante journée d'étude qu'animait Claude Samuel où le compositeur rebondissait avec sa verve habituelle sur les interventions brillantes autant qu'éclairantes d'éminents musicologues tels que Philippe ...
Portrait Tristan Murail I & III

Portrait Tristan Murail I & III

Festival Agora 2010 Alors que l’on annonce son retour sur Paris après douze années de vie new-yorkaise où il a enseigné à l’Université de Columbia, Tristan Murail est l’invité d’honneur du Festival Agora qui consacre trois soirées consécutives à cette personnalité majeure du mouvement spectral français. Dans la Salle des concerts de la Cité de la Musique d’abord, l’Ensemble Intercontemporain mettait au programme deux œuvres dont il avait assuré la création il ...
Les certitudes d’un parcours

85 ans de Pierre Boulez, les certitudes d’un parcours

C’est en deux concerts, et deux mois après la date prévue, que l’Orchestre de Paris et l’Ensemble Intercontemporain rendent hommage au Maître pour ses 85 ans. Double célébration qui voit les jalons majeurs, selon Boulez, de la création musicale tout au long du XXe siècle, pour se terminer sur trois œuvres qui ouvrent ce nouveau millénaire. Curieusement le concept de l’extrait est opposé à cette perfection de la forme caractéristique de ...
Et la lumière fut

Et la lumière fut

Cycle Planète Terre La Cité de la Musique, dans le cadre du cycle Planète Terre, proposait lors de cette soirée des morceaux contemporains ayant pour source d’inspiration la lumière, sous quelque forme que ce soit. L’Ensemble intercontemporain interprétait donc les œuvres de trois compositeurs de la deuxième moitié du XXème siècle. Solar, la première pièce présentée, est un morceau principalement harmonique, aux appuis rythmiques simples, dans lequel la recherche a été ...
Double Répons

Double Répons

Ensemble Intercontemporain Après avoir fêté ses 85 ans le jour de son anniversaire avec l’Orchestre Philharmonique de Vienne, après un concert Messiaen avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris, Pierre Boulez est une de fois de plus à l’honneur dans la capitale par les trois forces musicales qu’il a créé ou dont il a contribué à l’élaboration : l’Ircam, l’Ensemble Intercontemporain et la Cité de la Musique. Une exécution du monumental Répons – ...
Nous aimons le Printemps ! I

Nous aimons le Printemps ! I

Printemps des Arts de Monte-Carlo A la question - Aimez-vous le Printemps ? - largement diffusée dans les rues de Monaco en ces temps de Festival, notre réponse est oui ; et même sous l’humidité des embruns marins qui ternissaient un peu l’atmosphère de ce premier week-end du Printemps des Arts. Durant trois semaines (du 15 mars au 6 avril) d’une intense activité festivalière, Marc Monnet qui boucle sa septième saison de directeur artistique ...
Du sollst nicht, du müsst !

Schoenberg par Boulez, Du sollst nicht, du müsst !

Un concert de Pierre Boulez est un événement qui attire toujours les musiciens, les mélomanes autant que la bonne société et c’est un véritable spectacle que de voir des publics si divers déambuler côte-à-côte dans le foyer et se mêler dans la salle de concert – visiblement sans heurt. Est-ce l’interprète ou le compositeur qu’on est venu voir ? Le monstre sacré, sans aucun doute. Boulez propose en introduction une œuvre méconnue de ...
Au cœur du rituel

Au cœur du rituel

Ce n’est pas la première fois que le toujours jeune compositeur Bruno Mantovani (à peine 35 ans !) tient le haut de l’affiche au côté de son aîné Pierre Boulez dont la musique était jouée ce soir par la génération émergente du Conservatoire Supérieur de Paris encadrée par les solistes de l’Intercontemporain. Ces derniers assuraient seuls la première partie du concert avec Le sette chiese de Mantovani, une pièce désormais inscrite à ...
Le Boulez de poche

Le Boulez de poche

Les festivités autour des 85 ans de Pierre Boulez, en mars prochain, stimulent ses deux éditeurs officiels : Universal et Sony, qui remettent sur le marché, sous forme très économique, la presque totalité de son legs. Venant après un indispensable coffret Bartók, ce box Stravinsky/DGG reprend l’intégralité des enregistrements du compositeur russe sous la baguette du compositeur et chef français. Il est intéressant de comparer Boulez au fur et à mesure des ...
gyorgy_ligeti_2003

Ensor, Ligeti et l’Intercontemporain au Musée d’Orsay

Après la soirée Kagel du 8 décembre confrontant l’univers singulier du compositeur argentin à celui du peintre belge James Ensor (exposition à voir dans les galeries du Musée d’Orsay jusqu’au 4 février prochain), les solistes de l’Ensemble Intercontemporain revenaient sur la scène de l’Auditorium pour brosser cette fois un portrait de György Ligeti dont l’itinéraire fascinant ne se dépare jamais d’un humour révélateur. Des Six Bagatelles de jeunesse (1953) au ...
Boulez par lui même

Pierre Boulez par lui même

A défaut de nouvelles gravures, les sept œuvres présentées dans cet album connaissent de régulières rééditions. Au delà de l’anecdotique, nous retrouvons toujours avec joie Boulez dirigeant Boulez. Et avec le recul, de constater combien le langage de certaines pièces est devenu maintenant classique, tandis que d’autres ont plutôt mal vieilli. Du temps l’irréparable outrage concerne Structures (dont seul le Livre II a été gravé ici) et le Livre pour cordes. ...
Christophe Desjardins

Christophe Desjardins, altiste

ResMusica : Christophe Desjardins, bonjour. Pouvez-vous, pour commencer, nous parler de vos débuts dans la musique ? Christophe Desjardins : J’ai commencé la musique très tôt. Mon premier instrument a été le piano. A l’âge de 10 ans, j’ai voulu avoir mon propre instrument et je voulais absolument jouer d’un instrument à cordes. J’ai été attiré par l’alto. RM : Pouvez-vous nous expliquer pourquoi votre choix s’est tourné vers l’alto qui est un instrument plutôt caché, ...
Flamboyant ! Enno Poppe

Flamboyant ! Enno Poppe

La conception plastique imaginée par les deux artistes de la soirée dans l’espace modulable de la Cité de la musique était déjà un spectacle en soi ; dans Interzone. Lieder und Bilder, fruit d’une collaboration entre la vidéaste Anne Quirynen et le compositeur allemand Enno Poppe, les sons vont agir en interaction avec l’image grâce à l’installation de huit écrans vidéo formant un cercle lumineux au-dessus de l’ensemble instrumental. Enno Poppe ...
Des hongrois quelque peu frustrants

Des Hongrois quelque peu frustrants

Cycle Identités Hongroises Quatre compositeurs hongrois contemporains, dont trois encore en vie, pour cette soirée à la Cité de la Musique, dans le cadre du cycle Identités Hongroises : deux œuvres pour ensemble, et deux pour ensemble et soliste. Le premier morceau présenté, Séquences du vent, de Peter Eötvös, ne met pas spécialement dans de bonnes conditions pour la suite du concert. En effet, la plus grande partie du morceau, constituée de ...
fx_roth_liege0909

Cycle Xenakis / Stravinsky : addictif Xenakis

Le concert de clôture du cycle proposé par la Cité de la Musique autour de Stravinsky et Xenakis nous laisse un goût d’inachevé. Ce n’est pas que l’intérêt des programmes s’essouffle, loin de là ; on en redemande, voilà tout ! Surtout du Xenakis, aussi curieux que cela puisse sembler. L’œuvre de Stravinsky, pour novatrice et de qualité qu’elle soit, nous est familière, on croit la connaître, cependant que notre esprit est ...
Signé Pierre Boulez !

Signé Pierre Boulez !

Festival d'Automne à Paris Si les relations amicales des jeunes Boulez et Stockhausen devinrent plus distantes voire houleuses au fil des années, c’est «l’un des compositeurs les plus inventifs de sa génération» (sic) que Pierre Boulez célébrait ce soir : Karlheinz de K à Z, puisque les œuvres choisies se situaient aux extrêmes de sa vie créatrice, donnant une vision vertigineuse du chemin accompli par cet esprit harcelé par l’invention continuelle. Encadrant ...