Mot-clef : Jean-Yves Ossonce

Voix nouvelles 2018

Réjouissant concert des lauréats Voix Nouvelles au TCE

En réunissant trois lauréats du millésime 2018 et trois anciens lauréats de 2002, le concert du Concours Voix Nouvelles permet à l’auditeur de mesurer le talent de trois jeunes chanteurs pleins de promesses ainsi que le chemin qu’il leur reste à parcourir pour être à la hauteur de leurs trois ainés. Un beau passage de relais pour une réjouissante soirée. Avec une première partie italienne (à l’exception de Dvořák) et une ...

Jean-Yves Ossonce mis en examen pour harcèlement moral

D'après La Nouvelle République, le chef d'orchestre Jean-Yves Ossonce, directeur de l'Opéra de Tours de 1999 à 2016, a été mis en examen pour harcèlement moral dans le cadre de ses fonctions. Trois choristes femmes de l'Opéra de Tours l’accusent depuis plusieurs années d’avoir tenu des propos inappropriés et humiliants entre 2005 et 2006. Alors qu'un premier non-lieu avait été rendu, un magistrat de Tours a décidé de la mise ...
Faust.Lausanne.02

À Lausanne, Faust à l’étroit

Après la magnifique production d’Ariodante de Händel, l’Opéra de Lausanne ouvre à nouveau son plateau au metteur en scène, scénographe, costumier et chorégraphe Stefano Poda pour Faust, l’œuvre majeure de Charles Gounod, coproduit avec le Teatro Regio de Turin. Un événement attendu d’une part par la rareté des apparitions scéniques de cet opéra (le dernier Faust donné en Suisse Romande date d’avril 1995), par la beauté de la musique alliée avec ...
SAMTP et TROUBLE Opera de Tours, mars 2016 ©Fr Berthon 3001

La SADMP et Trouble in Tahiti, deux opéras du XXe siècle à Tours

L'opéra de Tours propose deux opéras en un acte de la première moitié du XXe siècle, bien différents dans leur conception, mais qui décrivent chacun une certaine idée de la femme. Que les choses ont changé en vingt ans ! Même si l'on est réfractaire à l'humour de Sacha Guitry, La SADMP est un ouvrage bien troussé, créé en 1931, racontant l'histoire de quatre messieurs qui montent une société, afin d'entretenir une ...
L’Aiglon trouve enfin sa place

L’Aiglon trouve enfin sa place

L'opéra à quatre mains d'Honegger et d'Ibert aura connu, depuis sa création en 1937, le même destin que son héros, condamné à la réévaluation puis au quasi-oubli à chacune des reprises. Et si la donne venait de changer enfin à Marseille ? L'Aiglon est le surnom donné au Duc de Reichstadt, au Roi de Rome, au fils de Napoléon premier, qu'on imagina un instant en Napoléon II, avant qu'il ne mourût de ...

Benjamin Pionnier à Tours par intérim

C'est le chef d'orchestre Benjamin Pionnier qui va succéder à Jean-Yves Ossonce qui a démissionné en septembre dernier de la direction musicale du Grand théâtre de Tours. Jean-Yves Ossonce quittera ses fonctions le 10 janvier et terminera la saison comme "chef invité" pour les spectacles prévus jusqu’à la fin de la saison. Benjamin Pionnier va assurer l'intérim du Grand Théâtre à Tours pour une durée de huit mois, jusqu'au mois d'août et programmer ...
Madame Butterfly Opéra de Tours - octobre 2015 @ Fr Berthon  8935

Début du jubilé de Jean-Yves Ossonce à Tours

Dix jours après l’annonce surprise de la démission de Jean-Yves Ossonce, directeur de l’opéra et de l’orchestre pour la fin de la saison 2015-2016, la musique reprend ses droits avec une reprise réussie de Madama Butterly. Au delà des qualités de sa présentation, pourquoi reprendre cette production datant de 2001 et déjà rejouée in loco en 2006 ? La présence d’Anne Sophie Duprels, cantatrice dont la carrière s’est essentiellement construite à l’étranger ...

Jean-Yves Ossonce quittera Tours en 2016

Le chef d'orchestre Jean-Yves Ossonce a annoncé son départ de la direction musicale du Grand théâtre de Tours  au terme de la saison 2015-2016. Jean-Yves Ossonce est en poste depuis 16 ans.
GP1506218093

Grands moments avec Till Fellner et Stephen Hough à la Grange de Meslay

Au cours de la 51e édition des Fêtes Musicales en Touraine, la Grange de Meslay, si chère à Sviatoslav Richter, a été marquée par deux récitals magistraux de Till Fellner et de Stephen Hough. Cette année, tout au long du festival (du 19 au 28 juin), le programme offrait Bach, Mozart, Schubert, Schumann et Brahms, parmi lesquels Chopin trouvait sa part légitime, ainsi que Debussy dont la présence était plus ...
COSI FAN TUTTE Opéra de Tours

L’évidence de Cosi fan tutte par Gilles Bouillon et Jean-Yves Ossonce

Pour cette nouvelle production de Cosi fan tutte à l’Opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce a fait appel à son fidèle complice, Gilles Bouillon. Il en a résulté, comme souvent avec ces deux maîtres d’œuvre, un spectacle abouti avec, pour le spectateur, le sentiment d’un réel travail d’équipe. Gilles Bouillon ne vise pas la relecture mais s’efforce de fluidifier le déroulement de l’ouvrage et de mettre en évidence les sentiments des personnages. ...

Légions d’honneur du 14 juillet : un peu de musique et danse

Le 14 juillet est toujours synonyme d’une nouvelle distribution de Légions d’honneur. Outre les hochets de l’entre-soi et du copinage franco-français, on pointe tout de même dans la section culture des noms talentueux : les chefs d’orchestre Louis Langrée et Jean-Yves Ossonce et  la chorégraphe Blanca Li, élevés au rang de Chevalier.
FALSTAFF Opéra de Tours - mai 2014 © François Berthon

Lionel Lhote, Pancione de grande classe à Tours

A la grandeur tragique de Bérénice succède la fantaisie douce-amère de Falstaff, point final d’une saison d’opéra tourangelle particulièrement éclectique. La production, signée par l’inévitable Gilles Bouillon, a été créée en mars 2007. Avouons-le, le metteur en scène nous a offert des partitions plus abouties ; ici, il se contente d’illustrer l’ouvrage, dans un cadre épuré, en ne reculant pas devant certains effets faciles. Il en résulte toutefois un spectacle ...
BERENICE Opéra de Tours avril 2014 © François Berthon  6018

Enthousiasmante Bérénice à Tours

Grand promoteur du répertoire français, Jean-Yves Ossonce nous présente la rare Bérénice de Magnard qui, depuis sa création à l’Opéra Comique en 1911, n’avait encore connu qu’une seule reprise scénique à Marseille en 2001. Cette « tragédie en musique » ne manque pourtant pas d’attraits, dès l’ouverture qui constitue une très belle pièce de concert. La partition de Magnard, subtile et raffinée, témoigne d’une grande habileté instrumentale et harmonique ainsi ...
ossonce

Bérénice, opéra en 3 actes d’Albéric Magnard : entretien avec Jean-Yves Ossonce

Directeur de l'Opéra de Tours, Jean-Yves Ossonce a mis à l'affiche la trop rare Bérénice de Magnard ; chef d'orchestre, il aura la lourde charge de défendre cette partition exigeante et passionnante. Retour sur un compositeur méconnu et un ouvrage atypique. ResMusica : Jean-Yves Ossonce, quatre ans après Le Pays de Ropartz - désigné en 2008 par le Syndicat professionnel de la critique comme meilleure production lyrique créée en province – et ...
andrea hill carmen tours14

Carmen à Tours, Andrea Hill mezzo à suivre

Nul n’ignore les affinités de Jean-Yves Ossonce et de sa phalange avec le répertoire français de la seconde moitié du XIXe siècle et des deux premières décennies du XXe. Cette reprise de Carmen en administre une nouvelle preuve flagrante. La lecture orchestrale s’inscrit dans la grande tradition française combinant une parfaite maîtrise rythmique, un sens aigu de la dynamique et un souci permanent de la couleur instrumentale. Nous retiendrons en particulier ...
Don Giovanni Opéra de Tours  10 oct 2013  Fr Berthon  8835 (3)

Don Giovanni à Tours : Tassis Christoyannis, libertin magnifique

Quelques mois après un impressionnant Germont à Nantes, Tassis Christoyannis signe une nouvelle prestation de haut vol en incarnant Don Giovanni dans la nouvelle production proposée par les Opéras de Tours et de Reims. Vocalement irréprochable, titulaire d’un diplôme supérieur ès mezza voce, il dévore Finch'han del vino avec une facilité déconcertante (quel souffle !)  avant d’aborder la sérénade avec un luxe de nuances qui la rendra mémorable. Scéniquement, il domine ...
L'Aiglon -Carine Séchaye (Duc de Reichstadt) ©  François Berthon

Tours : l’Aiglon royal

En 2004, Renée Auphan, alors directrice de l’Opéra de Marseille, avait remis à l’affiche L’Aiglon de Honegger et Ibert dans une remarquable mise en scène de Patrice Caurier et Moshe Leiser, qui n’avait malheureusement pas connu de reprises jusqu’à cette année. Les Opéras de Lausanne et de Tours ont eu l’excellente idée de s’associer pour donner une nouvelle vie à ce spectacle, Renée Auphan en assurant désormais la régie. On ne ...
Aiglon 012w

Lausanne : Sublime envol de L’Aiglon avec Carine Séchaye

En 1831, Napoléon est mort depuis dix ans. Son fils, le Duc de Reichstadt, roi de Rome, avait trois ans quand, suite à l’abdication de Napoléon 1er, il part pour Vienne avec sa mère, l’Archiduchesse Marie-Louise d’Autriche. Au château de Schönbrunn, il reçoit l’éducation réservée à son rang. Le chancelier Metternich déteste l’enfant. A l’adolescence, le jeune homme entretient la légende du glorieux passé de son père grâce à l’environnement ...
karoui photo Marc Roger

Folle journée de Nantes : l’heure exquise de la musique française et espagnole

Cette année, sous le thème de « L’heure exquise », la musique française et espagnole de 1850 à nos jours étaient à l’honneur. Dans ce cadre, un grand hommage a été rendu à l’âge d’or de la musique française des années 1870 aux années 1940. Aux côtés des grands noms, tels que Debussy, Ravel, Bizet, Albéniz, de Falla, ou encore Messiaen, le public a pu découvrir des compositeurs jusqu’à maintenant ...
ac gillet-tours

Anne-Catherine Gillet, magnifique Juliette à Tours

L’un des principaux attraits de cette nouvelle production tourangelle de Roméo et Juliette était la prise de rôle en Juliette d’Anne-Catherine Gillet. Depuis ses premiers pas dans la troupe de l’Opéra Royal de Wallonie à la fin des années 90, la soprano belge a en effet construit sa carrière avec une grande sagesse et un succès certain. Après une entrée en scène légèrement tendue, elle nous impressionne au fil des ...
MACBETH Opéra de Tours 11 mai 2012 © Fr Berthon  6517

Macbeth à Tours : brillante fin de saison

Pour cette nouvelle production de Macbeth présentée en conclusion de la saison tourangelle, Gilles Bouillon reste fidéle à ses principes : un cadre scénique épuré auquel quelques accessoires donnent sens, un souci d’intemporalité en convouant toutes les époques pour n’en caractériser aucune, un travail minutieux de mise en évidence des ressorts dramatiques de l’ouvrage, une direction d’acteurs assez conventionnelle mais toujours précise. Il souligne en particulier le caractère profondément nocturne ...
timpani_ropartz_symphonie3_ossonce

Intégrale des cinq grandes Symphonies de Joseph-Guy Ropartz

Grâce à la volonté tenace et la persévérance de l’incomparable label français Timpani, voici enfin l’ultime jalon et couronnement de l’intégrale des cinq grandes Symphonies de Joseph-Guy Ropartz (1864-1955), avec cette magnifique interprétation de la Symphonie n°3 en mi majeur pour soli, chœurs et orchestre, sous la baguette inspirée de Jean-Yves Ossonce. Ce dernier était tout désigné pour mener à bien cet enregistrement, lui qui nous avait déjà offert une ...
Sophie Marin-Degor (Thaïs) © François Berthon

A Tours le theatre est dans la fosse

Cette nouvelle production de Thaïs, donnée en ouverture de la saison tourangelle, met en évidence la profonde panne d’inspiration de Nadine Duffaut. Que retenir de cette mise en scène, sinon une transposition temporelle dont le sens nous échappe, Alexandrie faisant place au New York branché des années psychédéliques ? La régie oscille entre convenu et déplacé, et la fête chez Nicias tourne à la confusion, peu favorisée il est vrai par ...
Une distribution parfaite

Distribution parfaite pour Les Dialogues des Carmélites

Son nom n’apparaît pas dans le programme. Et pourtant, Raymond Duffaut est l’acteur principal de la réussite de cette production des Dialogues des Carmélites. Conseiller artistique de l’Opéra-Théâtre d’Avignon depuis de nombreuses années, sa connaissance de l’opéra est indiscutable. Son expérience de la chose lyrique, son goût et sa perception des voix, son autorité en la matière ont trouvé ici son à-propos. En s’imposant un choix de solistes de langue ...
Comédie à l’italienne

Don Pasquale à Tours, comédie à l’italienne

Sandro Pasqualetto a choisi de s’inspirer du cinéma italien des années 1950 pour construire cette nouvelle production de Don Pasquale. Valentina Bressan, directrice technique de l’Opéra de Tours, a, dans le même esprit, conçu un dispositif unique original, assemblage de portes et de fenêtres s’ouvrant à vue pour révéler la collection de tableaux d’un intérieur bourgeois. Au troisième acte, la fausse Sofronia a substitué aux paysages académiques un condensé des ...
Ein Engel, Leonoren

Fidelio à Tours : Ein Engel, Leonoren

L’Opéra de Tours inaugure sa saison avec une production de Fidelio coproduite avec l’Opéra Théâtre de Limoges où elle a été créée en janvier dernier. Marion Wassermann y fait preuve d’un métier certain et d’une originalité indéniable. Pour autant, ses partis pris ne se révèlent pas pleinement convaincants. L’omniprésence des prisonniers au premier acte retire ainsi son impact à leur sortie, malgré un bel effet de lumière. De même, comment ...
Le syndrome Cendrillon revisité

Montréal revisite le syndrome Cendrillon

Deux heures et demie d’enchantement ! L’Opéra de Montréal clôt de façon éclatante la saison lyrique, avec Cendrillon de Jules Massenet, qui a ravi le cœur d’un public de tous âges, venu nombreux à la première. L’opéra, boudé trop longtemps par les scènes lyriques, mérite à être mieux connu pour ses qualités intrinsèques. La transposition de Cendrillon dans les années 50, aurait pu facilement détruire la magie du conte original. La mise ...
Tiercé gagnant

Tiercé gagnant pour la Tosca de Tours

L’Opéra de Tours conclut sa saison en fanfare avec cette nouvelle production de Tosca, soutenue par le Conseil général d’Indre-et-Loire. Gilles Bouillon s’applique à souligner les lumières comme les noirceurs d’un ouvrage dont l’évidence dramatique s’impose à chaque instant. Sans renouveler notre perception de l’ouvrage, ce travail très professionnel séduit par la minutie de la direction d’acteurs et un goût infaillible, que l’on retrouve dans le décor sobre mais chargé ...
La lumière du martyre

Dialogues des carmélites, la lumière du martyre

Pour Gilles Bouillon et son dramaturge Bernard Pico, la Révolution française n’est, dans Dialogues des Carmélites, qu’une toile de fond. Décapitées à l’été 1794, les Carmélites martyres de Compiègne sont les victimes d’un crime commis au nom d’une idéologie, d’un jugement sommaire et d’une exécution arbitraire, qui pourraient prendre place dans de nombreux autres contextes historiques et politiques. Il est vrai que l’essentiel de l’action se passe dans l’espace clos ...
Un Roméo de très grande classe

Un Roméo de très grande classe à Tours

I Capuleti e i Montecchi Ouvrage délicat que ce Roméo et Juliette revisité par Romani et Vincenzo Bellini: un livret peu vraisemblable, une action statique, et pourtant de telles grâces musicales que tout mélomane finit par rendre les armes. Encore faut-il disposer de forces vocales, orchestrales et théâtrales, à la hauteur de l’enjeu, ce qui est le cas ce dimanche à Tours. Nadine Duffaut a le bon goût de s’effacer devant ...