Gardiner, la valeur sûre

Concerts, La Scène, Musique symphonique

Paris. Salle Pleyel. 12-II-2011. Hector Berlioz (1803-1869) : Le Roi Lear, ouverture ; Cléopâtre, scène lyrique pour soprano et orchestre ; Marche funèbre pour la dernière scène d’Hamlet (extrait de Tristia). Igor Stravinsky (1882-1971) : Pétrouchka. Anna Caterina Antonacci, soprano. Chœur de Radio France (chef de chœur : Matthias Brauer). Orchestre National de France, direction : Sir John Eliot Gardiner

C’étaient principalement des œuvres de jeunesse que nous proposait l’Orchestre National de France, dirigé par Sir , lors de cette soirée à la Salle Pleyel. Tout d’abord, l’ouverture du Roi Lear d’, qui, même si parfaitement maîtrisé par l’orchestre, n’est pas un morceau qui transporte l’auditeur : les longs unissons des cordes, au début du morceau, apparaissent assez rébarbatifs. Puis, Cléopâtre, pour soprano et orchestre, dans laquelle la soprano , toute de noire vêtue, se laisse légèrement emporter par le tragique de la scène, qui nous dépeint la mort par suicide de la reine d’Egypte. Le rôle lui convient bien, et on lui pardonnera bien volontiers ses quelques trémolos un peu trop marqués, car elle possède un superbe timbre. De plus, sa diction est parfaite : aucun besoin du texte pour comprendre son chant. Le début, ainsi que la douloureuse fin du morceau, furent les plus réussis. La Marche funèbre qui suivait, plus intéressante et riche harmoniquement, fait état d’un Berlioz plus mature. Dans cet extrait de Tristia, le très bon Chœur de Radio France n’a qu’un rôle malheureusement minime. L’orchestre fut également irréprochable durant cette première partie, les cordes en particulier faisant preuve d’une unité sans pareil.

Et ce fut également le cas dans Pétrouchka, de Stravinsky, présenté en deuxième partie de soirée. Le charisme, la précision, et l’émotion présents tout au long du concert dans la direction de Sir se sont fait pleinement sentir dans l’interprétation lumineuse qu’il nous proposa.

Crédit photographique : Sir John Eliot Gardiner © Maciej Goździelewski

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.