Flash info

Châtelet 2020-2021 : une programmation très éclectique

 

Les deux directeurs du Théâtre du Châtelet, et Thomas Lauriot dit Prévost, avaient choisi le nouvel espace des Magasins généraux à Pantin pour présenter leur saison 2020-2021, en présence de Stéphane Troussel, président du département de la Seine-St-Denis et de Christophe Girard, adjoint à la Culture de la Mairie de Paris.

Au sein d’une programmation très éclectique, allant de (avec la reprise de son troisième opéra Lessons in love and violence) à (Perle noire : Méditations sur Joséphine dans la mise en scène de ) en passant par la Comédie musicale 42nd Street, la danse sera particulièrement valorisée, avec la participation des chorégraphes (20 Danseurs pour le XXᵉ siècle, et plus encore), Lucinda Child (avec le Ballet national de Marseille) et qui dansera sur Les Variations Goldberg de Bach. Côté musique, Les Talens lyriques reviendront sur la scène du Châtelet avec La Passion selon Saint Jean mise en scène par . L’ sera dans la fosse pour la nouvelle production de Mort à Venise d’après Thomas Mann, mise en scène par . Musique originale (Damon Albarn), mise en scène et écriture (Abderrahmane Sissako) se conjugueront enfin dans Le vol du Boli, une histoire de l’Afrique donnée en création, mêlant artistes africains et européens. Notons également que la formule des Déjeuners-concerts de 12h30, en partenariat avec l’, se poursuivra en faisant dialoguer la création sonore avec les œuvres du répertoire. (MT)

(Visited 685 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.