Mot-clef : Boris Charmatz

Maud Le Pladec, jeune chorégraphe française d’aujourd’hui

Maud Le Pladec, jeune chorégraphe française d’aujourd’hui

Maud Le Pladec fait partie des chorégraphes émergents déjà bien installés dans le paysage de la création contemporaine. Après un parcours d’interprète chez Mathilde Monnier, Loïc Touzé ou Boris Charmatz, elle a commencé à développer il y a neuf ans une écriture chorégraphique qui s'ancre dans une grande exigence musicale. ResMusica l’a rencontré alors que Twenty-seven perspectives, sa dernière création en juillet à Montpellier Danse part en tournée. "Danser est très naturel pour ...

Boris Charmatz fait 10 000 gestes pour la danse

Pour son nouveau spectacle, créé à Tempelhof à Berlin, Boris Charmatz bouscule une nouvelle fois le Landerneau de la danse contemporaine avec une bacchanale chorégraphique. 10000 gestes est-il une réponse au Gala de Jérôme Bel ? À la répétition d’un geste unique de ce faux gala d’amateurs, Boris Charmatz répond par la profusion, la débauche de 10 000 gestes singuliers, précipités dans un chaos sensoriel. En guise de dramaturgie, le chorégraphe ...
Dimitri Chamblas à l’assaut de la Californie

Dimitri Chamblas à l’assaut de la Californie

Dimitri Chamblas, danseur, chorégraphe du duo À bras le corps créé avec Boris Charmatz en 1992, mais aussi producteur et ancien directeur artistique de la 3ème Scène, prendra à la rentrée 2017 la direction de la Sharon Disney Lund School of Dance, au sein du California Institute of the Arts à Los Angeles. Il nous en dit plus sur son projet éducatif et artistique.  "Je suis aussi un enfant de la ...
À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À bras-le-corps dans la Rotonde du Glacier

À l’occasion de l’entrée au répertoire de l’Opéra national de Paris d’À bras-le-corps, duo brut et intense, ses créateurs Boris Charmatz et Dimitri Chamblas l’ont dansé lors d’une soirée exceptionnelle, en présence de la Ministre de la Culture Audrey Azoulay. Les 120 personnes serrées dans l’espace quadri-frontal de la Rotonde du Glacier de l’Opéra Garnier ont le sentiment de vivre un moment exceptionnel… et potentiellement dangereux ! 24 ans après sa création ...
dansecontemporainecouvbd

Un portrait de la danse contemporaine en images

Rosita Boisseau, critique de danse au Monde et à Télérama, et Laurent Philippe, éminent photographe de danse, cosignent une tentative de portrait de la danse contemporaine en 5 chapitres, 24 chorégraphes et 10 chocs visuels. Retraçant 35 ans d’un parcours de spectatrice professionnelle, Rosita Boisseau s’attache dans ce livre, entre guide et livre d’images, à construire des familles de cœur où se croisent les chorégraphes phares des années 80 et la ...

Le Quatuor Arditti et Jérôme Bel invités d’honneur du prochain Festival d’Automne

La prochaine édition du Festival d'Automne à Paris consacrera des Portraits au Quatuor Arditti et au chorégraphe Jérôme Bel avec un programme composé de huit spectacles dont deux créations dans plus de dix lieux partenaires. On retrouvera également les chorégraphes Boris Charmatz et Maguy Marin pour une création et les compositeurs Brian Ferneyhough et Salvatore Sciarrino pour une commande et une création. La 45e édition du Festival d’Automne à Paris se ...
boris charmatz

Boris Charmatz tel qu’en lui-même

En reprenant, avec Frank Willens, le solo culte de Tino Sehgal créé en 2000 à la Ménagerie de Verre, Boris Charmatz est un Mus(é)e de la danse à lui tout seul ! Pas besoin de compagnie, de cimaises, de costume, de décor, de musique, ni même de théâtre, le chorégraphe et danseur Boris Charmatz, interprète du solo (Sans titre) de Tino Sehgal en miroir avec Frank Willens est un Musée de ...
5601e81a0000000000000000_BIG

20 danseurs pour le XXe siècle au cœur de l’Opéra Garnier

De la Rotonde des Abonnés au Salon du Glacier, 20 danseurs pour le 20ème siècle est une délicieuse et étonnante déambulation dans les espaces publics du palais Garnier, conçue par Boris Charmatz et le Musée de la danse. Au détour du Grand Escalier comme sur la Loggia en plein air ouvrant sur le Grand Foyer, le Palais Garnier prend un air de fête. Pour la (presque) première fois, les danseurs se ...
Foto Ursula Kaufmann J09A6723

Chez Boris Charmatz, on chante la bouche pleine

Avec manger, Boris Charmatz partage avec ses 14 danseurs une expérience chorégraphique alimentaire et vocale au Théâtre de la Ville. C’est le danseur Nuno Bizarro qui entame le premier le geste de mordre et d’avaler la feuille de papier comestible qu’il tient à la main, bientôt suivi par tous les autres interprètes de ce nouveau spectacle de Boris Charmatz, créé au Théâtre National de Bretagne, à Rennes. Quatorze interprètes qui ne ...
Partita 2 -® Herman Sorgeloos 3

Bach rejoué par Anne Teresa De Keersmaeker et Boris Charmatz

Entre ciel et terre, la Partita N°2 de Johann Sebastian Bach résonne longuement sur le plateau nu du Théâtre de la Ville. Par ce duo inédit, Anne Teresa De Keersmaeker et Boris Charmatz nous proposent une triple relecture de la partition : dans le noir, la musique seule ; dans la lumière, la danse seule – du moins les premières tentatives de rencontre entre les deux interprètes – enfin, musique ...
borisandthemachines1

Paris, Boris et les machines

Boris Charmatz aime les machines. Il l’a prouvé par ses collaborations avec Raimund Hogue dans Régi, en 2006 ou le plasticien Gilles Touyard pour Programme court avec essorage, en 1999. Le dispositif scénique qui ouvre enfant met en œuvre le poids de corps inertes, par l’intermédiaire d’une grue télécommandée qui pose et repose son chargement. On repère aussi un tapis roulant ascendant, sous exploité dans le spectacle, ou un plateau ...
Expérimentation plastique

Boris Charmatz, expérimentation plastique

Un même solo, répété comme en canon à quelques minutes d’intervalles, par autant de danseurs que le plateau pouvait en contenir, c’est le défi lancé par Boris Charmatz dans Levée des conflits. Un seul solo, en vingt-cinq mouvements, est repris en canon avec d’infinies variations d’interprétation, de nuances, d’incarnation par vingt-quatre danseurs dont le parcours fait aussi sens. Certains, très jeunes, viennent à peine d’achever leur formation, quelques autres incarnent un ...
Musique incarnée

Maud Le Pladec, musique incarnée

Pénétrer au cœur de la musique, la toucher, la fendre, l’éprouver physiquement, c’est ce que propose Maud Le Pladec dans cet objet chorégraphique non identifié. Des poses de la rock star mimant les riffs de guitare au mystère d’un jeu de cache-cache expressionniste derrière les rideaux et les pendrillons, tous les registres du spectacle cœxistent dans Professor. Découpée en trois leçons, cette création chorégraphique puise presque entièrement sa matière dans la ...
Un hommage vivant à Cunningham

Un hommage vivant à Cunningham

50 ans de danse Etonnant et facétieux travail sur la danse et l’image, 50 ans de danse de Boris Charmatz est un événement «méta-cunninghamien». Au départ de ce projet, il y a un beau livre que le chorégraphe Boris Charmatz a reçu en cadeau à Noël : Un demi-siècle de danse, livre de photos sur l’œuvre de Merce Cunningham signé David Vaughan en 1997 (éditions Plume). Le livre est toujours là, annoté, couvert ...
nomansland

Cornucopiae de Régine Chopinot : No man’s land

Cornucopiae marque à la fois la fin d’un cycle et le début d’une histoire nouvelle pour Régine Chopinot. Dernière pièce créée par la chorégraphe en tant que directrice du Centre chorégraphique de La Rochelle, dont l’œuvre des années 2000 marquait un goût pour le sombre et l’obscur, c’est aussi la première pièce coproduite par sa nouvelle compagnie indépendante, Cornucopiae. Dans un décor blanchâtre, une masse de corps masqués et encapuchonnés se ...
Jeanne Balibar et le camion

Jeanne Balibar et le camion

La Danseuse malade Ultra-conceptuel, un étrange et fascinant duo véhiculé par le chorégraphe Boris Charmatz et la comédienne Jeanne Balibar, qui dit un texte de Tatsumi Hijikata, père fondateur du butô. Pompier pyromane, Boris Charmatz fait éclater un pétard, protégé des pieds à la tête. Se dévêtant, il révèle un corps recouvert de cendres, nu sous un tablier de cuir gris, discrète allusion aux codes du butô, cette danse des ténèbres née ...
its not funny Meg Stuart

It’s not funny de Meg Stuart : Talent comique

Perruques blondes et sourires Ultra Brite, tous les ingrédients du show à l’américaine sont réunis sur le plateau d’It’s not funny, le dernier spectacle de la chorégraphe Meg Stuart, installée à Bruxelles avec sa compagnie. Mais en y regardant de plus près, quelque chose cloche dans cette « chorus line » digne de Broadway. Hésitants, embarrassés, mal fagotés, les six interprètes provoquent les éclats de rire du spectateur, toujours prompts à se ...
Fantaisie en bleu

Quintette cercle de Boris Charmatz : Fantaisie en bleu

Boris Charmatz livre avec Quintette cercle une courte et étrange fantaisie chorégraphique. Après l’expérimental Régi, avec et autour de la figure de Raimund Hogue, il y retrouve le plaisir de danser aux côtés de ses quatre interprètes. On se souvient en 2002 d’Héâtre-élévision, spectacle télévisé diffusé dans ce même Centre Georges Pompidou à l’attention d’un seul spectateur par séance. Une aventure sensorielle pour le public, concentré sur les mouvements captés ...