Archives de l’auteur : Geneviève Allène-Dewulf

avatar

À propos de Geneviève Allène-Dewulf

Née en Provence, Geneviève Allène (plus tard épouse Dewulf) a été bercée par un environnement musical permanent : par France-Musique, fréquence pré-sélectionnée à la maison, ou par son père, violoniste dans l’orchestre amateur que dirigeait ce dernier. C’est donc un petit violon qui, tout naturellement, a « subi » ses premières gammes… Elle a ensuite mené dans diverses régions de France une carrière de professeur de Lettres Classiques, en collège, puis lycée, puis Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, littéraires et scientifiques. Son agrégation de grammaire et son doctorat en langue et littérature latines ont cultivé son goût pour l’écriture et pour les productions humaines en général, dont la littérature et l’expression artistique quelle qu’elle soit. En marge du temps scolaire, elle a également entraîné des générations d’élèves et d’étudiants à l’opéra, au théâtre, au musée… suscitant d’ailleurs au passage quelques vocations en ces domaines. Elle écrit maintenant - en particulier pour les pages culturelles - dans un journal régional à Avignon, et elle se régale à fréquenter les salles de spectacle, dans une région qui n’en manque guère. Sa collaboration à Resmusica date de mars 2007.
« La Flûte » : un enchantement !

« La Flûte » : un enchantement !

Festival d’Avignon 2007 « La Flûte »… enchanteresse ? Jeu de mots bien usé, certes, mais on en chercherait vainement un autre. Eh bien, oui, osons-le, puisque c’est vrai. Osons dire aussi que depuis sa reprise par Arthur Jugnot (le fils de… mais pas seulement), le théâtre des Béliers à Avignon (rue du Portail Magnanen) programme pour le festival des spectacles de qualité. Et le public ne s’y trompe pas, comme en témoignent les files ...
La musique d’aujourd’hui en train de s’écrire : on y était !

La musique d’aujourd’hui en train de s’écrire : on y était !

Musiques du XXe siècle On y était, quelle chance ! Les Debussy, Wagner, et autres Mahler de demain seraient-ils boudés à l’instar de leurs illustres aînés ? Le 28 juin à Avignon, il n’y avait guère que deux cents personnes (dont des parents et amis) pour applaudir, ou du moins écouter, des œuvres qui venaient juste de jaillir de la plume de leurs auteurs. Admettons que ces œuvres ne nous paraissent pas immédiatement familières, ni ...
Eric Sombret : la passion chevillée au … cor

Eric Sombret, la passion chevillée au cor

Oui, il ferait aimer le cor aux cerfs des chasses royales ! De l’ouverture de Mignon à Pierre et le Loup, le cor est devenu, grâce à Lully, un instrument incontournable de l’orchestre. Pour autant, il est si rarement sur le devant de la scène ! Mal connu peut-être, mal aimé sans doute, il mérite un défenseur infatigable comme Eric Sombret, professeur au Conservatoire d’Avignon, créateur et promoteur du Festival ...
Shakespeare à l’opéra

Shakespeare à l’opéra

Solistes du CNIPAL Shakespeare et Gounod à l’opéra : quel casting !… et quel dommage ! Quel dommage ? Qu’il ait été boudé... « Ce n’était que Molière », déplorait Musset dans une salle à demi-vide. Disons avec optimisme que l’Opéra-théâtre d’Avignon était à demi-plein. On avait initialement annoncé un concert symphonique, et le public a hésité jusqu’au dernier moment. Toujours est-il que les treize jeunes chanteurs, après avoir été applaudis dans le même programme par 1. 500 ...
Felicity-Lott-Trevor-Leighton-x-225x300

Dame Felicity Lott, soprano connue de tous

Son nom est connu de tous et partout. Felicity Lott s’est illustrée à la fois dans l’opéra et l’opérette, le concert et le récital, et sur toutes les scènes du monde, où son professionnalisme souriant et son élégance lui ont toujours assuré le succès. Elle revient de Riga, où elle a interprété La Voix humaine avec l’orchestre de l’opéra de Lettonie sous la baguette de Juraj Valcuha. Et, entre deux ...
Loreline Mione « Que du bonheur ! » Du bonheur à suivre…

Loreline Mione « Que du bonheur ! » Du bonheur à suivre…

« La musique, toute la musique, c’est que du bonheur ! », dit-elle dans un éclat de rire gourmand, de toute la belle spontanéité de ses 19 printemps. Pianiste et chanteuse, elle est encore toute étonnée de la réussite de sa jeune carrière. « Des projets ?... des envies, j’en ai beaucoup. » ResMusica : Loreline, vous avez commencé musique et chant très jeune ; sans doute avez-vous été « poussée » par votre famille ? Loreline Mione : Poussée, non, ...
Raymond Duffaut : Les tribulations d’une « Carmen » en Chine

Raymond Duffaut: Les tribulations d’une « Carmen » en Chine

Directeur général des Chorégies d’Orange depuis 1981 ; directeur général de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse, de 1974 à 1985 et de 1989 à 2002 ; conseiller artistique de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse, depuis 2002 ; directeur général de l’Auditorium de Vaucluse-Jean Moulin, depuis 1984 ; conseiller artistique pour l’opéra de Massy, depuis octobre 2005. Quant à ses responsabilités associatives, elles sont également importantes : ...
Une audace gagnante

Une audace gagnante

Fidelio On eût pu craindre le pire. On eut le meilleur. Faire le pari de Fidelio, seul opéra de Beethoven, est à bien des titres une gageure, une audace qui ne peut que se désigner à la vindicte céleste. Or, de vindicte céleste, en ce mois d’avril 2007 à l’Opéra-Théâtre d’Avignon il n’y eut point. De vindicte des spectateurs, si. Du moins lors de la première représentation, le dimanche 15 avril. ...
A pas de velours… Pour faire dodo ?

A pas de velours… Pour faire dodo ?

Didier Jeunesse « À pas de velours, 28 berceuses d’hier et d’aujourd’hui ». Berceuses ? Pas vraiment, mais plutôt comptines ou chansons enfantines. La première impression est loin d’être déplaisante. On aime, certes, retrouver Anne Sylvestre, qui a concocté deux jolies vraies berceuses. On se régale aussi de réécouter pour la millième fois des titres éternels, de diverses origines, que l’on se transmet précieusement, de génération en génération, comme un trésor à mi-voix. Et l’on ...
Une grande Dame

Felicity Lott : une grande Dame

L’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse accueillait pour la première fois Felicity Lott mardi 3 avril 2007. Elle était accompagnée de son partenaire de (presque) toujours, le pianiste Graham Johnson, condisciple et complice. De la voix de Felicity Lott, on a déjà tout dit : pureté, fraîcheur, légèreté. Le public avignonnais a pu effectivement, dans ce récital, apprécier sa tessiture, régulière et efficace dans tous les registres. Pour la première partie, dans ...
Une découverte fascinante pour le public avignonnais

Lang Lang, une découverte fascinante pour le public avignonnais

A quoi reconnaît-on un artiste de génie ? A la qualité de l’écoute durant les premières minutes… Dès les premières secondes, tout l’opéra d’Avignon a été sous le charme : magique ! Lang Lang a été éblouissant dans Mozart, étourdissant dans Rachmaninov, sublime dans Liszt… Une seule voix discordante, et non des moindres, puisqu’il s’agit d’un conférencier de l’opéra, l’a taxé de « mécanique froide ». Certes, on peut trouver quelque emphase dans la gestuelle pour le ...
Turqueries mozartiennes à la française

Turqueries mozartiennes à la française

Festival de Saint-Céré et du Haut Quercy Durant les célébrations de cette année Mozart, des dizaines de Don Giovanni et de Noces de Figaro ingurgitées avec plus ou moins de bonheur, des raretés de jeunesse exhumées du placard pour l’occasion, c’est peut-être l’Enlèvement au sérail qu’on a le moins entendu. La négligence est réparée par le Festival de Saint-Céré. Cependant, dans un but didactique, c’est une version de l’œuvre en français ...