Archives de l’auteur : Maxime Kaprielian

avatar

À propos de Maxime Kaprielian

Professeur agrégé de musique, diplômé de l’Université de Provence, Maxime Kapriélian a étudié la clarinette et le chant avant de se lancer dans un cursus d’écriture et de direction de chœur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Marseille. Après 12 ans d’enseignement de la musique en collège et lycée, à Marseille, Gennevilliers et Paris (Lycée Carnot), faisant profiter ses élèves de nombreux projets pédagogiques avec les formations symphoniques parisiennes, il a été de 2010 à 2014 chargé de mission pour la musique dans le réseau SCEREN (Service Culture Editions Ressources pour l’Education nationale) au CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique). Il est depuis Assistant artistique de l'ensemble Musicatreize. Il a consacré l’essentiel de ses écrits à ResMusica, dont il a été successivement simple rédacteur, puis rédacteur en chef et de 2005 à 2014 directeur de la publication.

La compositrice et cheffe d’orchestre Odile et le projet Fondamentus 2013

Fondamentus 2013, piloté par le Khloros Concert, est un projet culturel entre la France, le Myanmar et le Cambodge. Rencontre avec l’initiatrice de cette ambitieuse entreprise, la chef d’orchestre et ...

Philippe Fanjas, directeur de l’Association française des orchestres

Ancien administrateur de l’Orchestre national de Lyon et de l’Orchestre national d’Ile-de-France, Philippe Fanjas est depuis 1999 directeur de l’Association française des orchestres (AFO), qui organise l’action « Orchestres en ...

Brahms, Gewandhaus Leipzig et Riccardo Chailly, délicieusement classique à Paris

Affluence des grands jours à Pleyel pour cette série de concerts du mythique Orchestre du Gewandhaus de Leipzig avec son chef depuis 2005 (prolongé jusqu'en 2020) Riccardo Chailly. Programme on-ne-peut-plus ...

Paul Daniel, retour de l’Angleterre à Bordeaux

Paradoxe de l’histoire, c’est un britannique, 550 ans après le rattachement de Bordeaux (alors ville anglaise) à la France, qui succède à Kwamé Ryan à la tête de l’Orchestre national ...

Tribute to Patrice Chéreau (1944-2013)

No one could have guessed, attending Elektra last summer at the Aix-en-Provence festival, that it would be Patrice Chéreau’s swan song. Lung cancer finally took him from us on Monday, ...

Paul Daniel takes the reins in Bordeaux

Paul Daniel made a curious choice for his first concert as musical director of the Orchestre National Bordeaux-Aquitaine: a Purcell–Mahler pairing, which started with a funeral service and ended with ...

Hommage à Patrice Chéreau

De L'Italienne à Alger en 1969 à Elektra en 2013 les apparitions de Patrice Chéreau dans le domaine de l'art lyrique furent rares mais toutes ont marqué l'histoire de la ...

Classiques du XXe par un Orchestre de Paris triomphant

Salle comble pour cette série de pièces du XXe siècle (sauf celle de Debussy) devenues des classiques. Salle comble aussi en raison de la présence du pianiste Piotr Anderszewski. Et ...

Pierre Boulez Opera Omnia

Enfin la voila, l'intégrale raisonnée de l'oeuvre de Pierre Boulez. Symboliquement rassemblées en douze CD (plus un treizième riche d'une heure d'entretien avec Claude Samuel, le complice de toujours) toute ...

Renouveau, renouveau, où es-tu, renouveau ?

On savait globalement le milieu de la musique classique plutôt frileux. En temps budgétaire de plus en plus contraint, soit on fait exploser les cadres et on se renouvelle, soit ...

Paul Daniel prend les rênes de Bordeaux

Curieux choix, pour son premier concert en tant que directeur musical de l’Orchestre national Bordeaux-Aquitaine, que ce doublé Purcell / Mahler, qui commence par un service funèbre et se termine ...

Viva Verdi pour l’ouverture du National à Paris

Daniele Gatti nous le confirme : il n'est jamais meilleur que dans Verdi. Et il nous propose enfin, après "les grands choeurs que vous aimez" et le sempiternel Requiem, une ...

Joseph Calleja, ténor de tradition nouvelle génération

De La Vie en rose aux rares Huit romances de Verdi orchestrées par Luciano Berio en passant par la zarzuela, le ténor maltais Joseph Calleja ne craint pas les chemins ...

Roland Hayrabedian, chef de chœur en Méditerranée

Pour l’année « Marseille Provence 2013 capitale européenne de la culture » ResMusica donne la parole aux acteurs locaux de la création contemporaine. Rencontre avec Roland Hayrabédian, directeur musical de ...

Francesco Cavalli’s Elena, the lyrical discovery of Aix

At last! After a remarkable - albeit not very lyrical - premiere (The House Taken Over), a poor Rigoletto, a Don Giovanni with a dubious cast, the Aix festival eventually ...

The Elektra-shock in Aix

The shock begins with the opening chords. The Orchestre de Paris, conducted by Esa-Pekka Salonen, explodes. Tonight, the violence contained in Strauss’ work is magnified, the orchestra gives its best, ...

Mathieu Romano, chef de chœur

« Faire du Britten ou du Poulenc est plus compliqué que de faire de la musique contemporaine » ResMusica : L’ensemble Aedes a été créé en 2005, professionnalisé en 2008, donc à une période ...

Edith Canat de Chizy, composer aujourd’hui

« Toute ma musique est inspirée par une expérience spirituelle que j’ai eue » ResMusica : Comment vous est venue l’idée d’écrire sur les textes d’Hadewijch d’Anvers ? [note de la rédaction : Hadewijch d’Anvers ...

Purcell dans les jardins de William Christie

Depuis 2012 William Christie ouvre son jardin au public. Au nord du Marais poitevin, près de Sainte-Hermine, le célèbre fondateur des Arts Florissants a acheté une bâtisse, puis les terrains ...

Festival du Venetian Centre for Baroque Music, cuvée 2013 pour Sigismondo D’India

Le Venetian Centre for Baroque Music, créé et dirigé par Olivier Lexa en 2011, vient combler un vide inexplicable : la recherche musicologique sur le répertoire vénitien des XVIIe et ...

Les Cris de Paris à Sablé-sur-Sarthe, Vivaldi in veritas

[caption id="attachment_82218" align="alignright" width="362"] Geoffroy Jourdain (c) Les Cris de Paris[/caption] Les ospedali vénitiens, orphelinats pour jeunes filles de bonnes familles parfois mal nées d'amours ancillaires, étaient entre autre de véritables ...

Le choc Elektra à Aix

La claque commence dès les premiers accords. L'Orchestre de Paris, dirigé par Esa-Pekka Salonen, explose littéralement. La violence de l'écriture de Strauss est ce soir magnifiée, l'orchestre porté à son ...

Elena de Francesco Cavalli, découverte lyrique d’Aix

OUF ! Après une remarquable mais peu lyrique création (The House Taken Over), un Rigoletto indigent, un Don Giovanni à la distribution bancale, enfin le festival d'Aix se hisse à ...

Don Giovanni, Tcherniakov et Aix, bis repetita

Reprise du très contesté Don Giovanni revisité par Dmitri Tcherniakov. Mais les huées de 2010 ont laissé place aux applaudissements. Le metteur en scène en a profité pour revoir sa ...

Rigoletto à Aix, beaucoup de cirque pour rien

Quel est le but du Festival d'Aix en programmant Rigoletto ? Fêter Verdi ? Nul besoin du festival pour ça. Se recentrer, selon les désirs du directeur général Bernard Foccroule, ...

The House Taken Over à Aix, tout est-il adaptable à l’opéra ?

La création 2013 (profitez-en, il n'y en aura pas en 2014) du Festival d'Aix se déroulait cette année dans le cadre bucolique du Domaine du Grand Saint-Jean. Après le sombre ...

Pierre Boulez, composer and conductor

« That is an exceptional moment in my musical life ; I’m happy this recording has been kept. » ResMusica : You have recorded the Rite of the Spring many times. ...

Mais contre qui hurle-t-on ?

Récemment le Théâtre des Champs-Elysées a été le lieu de huées, un mini-scandale un siècle après celui du Sacre et 59 ans après celui de Déserts de Varèse. Point de ...

Pierre Boulez, compositeur et chef d’orchestre

« C’est un moment exceptionnel de ma vie musicale, je suis content qu’il en soit resté cet enregistrement. » ResMusica : Vous avez enregistré à plusieurs reprises le Sacre du printemps. Quelle ...

Pénélope à Paris, tout de la fausse bonne idée

Certains opéras, sans le support scénique, ne fonctionnent pas en concert. Pénélope de Gabriel Fauré en est l'exemple flagrant. Livret inepte, lente progression dramatique, orchestration maladroite, longueurs, l'oeuvre ne manque pas ...