Archives de l’auteur : Maxime Kaprielian

avatar

À propos de Maxime Kaprielian

Professeur agrégé de musique, diplômé de l’Université de Provence, Maxime Kapriélian a étudié la clarinette et le chant avant de se lancer dans un cursus d’écriture et de direction de chœur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Marseille. Après 12 ans d’enseignement de la musique en collège et lycée, à Marseille, Gennevilliers et Paris (Lycée Carnot), faisant profiter ses élèves de nombreux projets pédagogiques avec les formations symphoniques parisiennes, il a été de 2010 à 2014 chargé de mission pour la musique dans le réseau SCEREN (Service Culture Editions Ressources pour l’Education nationale) au CNDP (Centre National de Documentation Pédagogique). Il est depuis Assistant artistique de l'ensemble Musicatreize. Il a consacré l’essentiel de ses écrits à ResMusica, dont il a été successivement simple rédacteur, puis rédacteur en chef et de 2005 à 2014 directeur de la publication.

Pleyel pliée par Boulez

Affluence des (très) grands jours, standing ovation à la fin. Un récital de Roberto Alagna ? Un avatar de la tournée d’adieu d’Alfred Brendel ? Non, Pierre Boulez dirigeant son œuvre. Oui, Pli ...

Butterfly, Siegmund Freud et Puccini à Bordeaux

Pour ouvrir sa saison, l’Opéra national de Bordeaux a choisi de reprendre une production étrennée à Marseille de Madame Butterfly au début de ce siècle et usée in loco en ...

Festival Enesco III : RLPO et Petrenko tout feu tout flamme

Après le Philharmonique de Vienne, le Festival Enesco poursuit son exploration des meilleures phalanges orchestrales d’Europe avec le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, vieille dame anglaise de 171 ans. L’orchestre qui ...

Festival Enesco II : deux français en territoire autrichien

Alors que les membres du gouvernement roumain, premier soutien du Festival Enesco, se rendent régulièrement aux concerts de cette manifestation, la venue de deux jeunes solistes français jouer du Mozart ...

Festival Enesco I : Messiaen par la radio roumaine

Curieuse idée que de ne pas laisser la monumentale Turangalîla-Symphonie se suffire à elle-même pour un programme de concert. Encore plus curieuse idée que de lui adjoindre un prélude de ...

Dutilleux sur ses terres

L’association « Foyer Joyeux », en entier « Foyer Geneviève Joy – Henri Dutilleux », organise ses premiers concerts en cette fin août dans ce coin de Touraine où le Maître s’est retiré. Premiers ...

12e Festival de Basse-Navarre, sous le signe de l’orgue

Repris par Benjamin François, par ailleurs producteur sur France-Musique, le Festival de Basse-Navarre s’est associé avec Orgues en Baïgorry pour mettre en valeur- et en musique – le patrimoine exceptionnel ...

Festival des Arcs, cru 2011 sous le signe de la Russie

Après des hommages appuyés à Luciano Berio & Johannes Brahms, aux femmes compositeurs ou aux musiques françaises ou scandinaves, le Festival des Arcs se consacrait cette année au répertoire russe, ...

Oresteïa de Xenakis, tragédie grecque à Montpellier

Placée sous un triple hommage (René Koering pour ses 25 ans de festival, Georges Frêche pour son action en politique culturelle et Iannis Xenakis, décédé il y a 10 ans), ...

Aix et La Traviata, histoire d’un désamour

Le Festival d’Aix-en-Provence doit-il s’entêter à monter La Traviata ? Après le semi-échec de 2003, une production qui ne connut qu’une représentation, avec la mise en scène contestée de Peter Mussbach, la ...

Distribuer Mozart à Aix ?

Aucune clémence pour cette Clemenza, indigne par rapport aux prétentions du Festival d’Aix. Plateau déséquilibré, mise en scène indigente, tout juste est-ce digne d’une scène de second niveau. Après de curieux ...

Aix et les yeux de Bianchi et Pommerat

Après la tragédie du retour impossible avec Le Retour / El Regreso d’Oscar Strasnoy, le Festival d’Aix opte pour sa création 2011 au même style d’ambiance avec ce Thanks to ...

Aix a eu du Nez

Production attendue de la cuvée 2011 du Festival d’Aix, Le Nez de Chostakovitch vu par Kentridge et Ono n’a pas déçu. La réalisation est exemplaire pour cette œuvre rarement donnée. William ...

Noirlac, de voix à voix

L'abbaye de Noirlac accueille, comme chaque été, ses "Traversées", séries de concerts placés sous le signe de la rencontre. Rencontre des répertoires, rencontre des ensembles avec un lieu, rencontre d'artistes ...

Un nouveau directeur à France Musique !

Olivier Morel-Maroger, 48 ans, a été désigné au poste de  directeur de France Musique. Homme d’administration à Radio-France depuis 1992, il assurait l’intérim à la tête de France Musique depuis ...

Le Châtelet va craquer

A se demander si la crise existe réellement : en moins de cinq ans la Symphonie « des mille » aura été donné à Paris quatre fois ! Après Eschenbach, ...

Noir c’est noir, Manon sans espoir

L’Opéra de Montpellier a fait le choix de terminer sa saison avec le premier grand succès de Puccini. Cette Manon Lescaut aux sept librettistes, dont il ne reste de l’original ...

Macbeth agent immobilier

Ce Macbeth, importé de Novossibirsk, avait été très fortement hué et critiqué lors de sa présentation à Paris. La vision de Dmitri Tcherniakov, loin d’investir l’immense plateau de Bastille, avait ...

Un quatuor en cache un autre

Festival de l’Epau Quand deux quatuors jouent l’un après l’autre en un même concert, immanquablement les comparaisons sont inévitables, surtout dans des répertoires très voisins. Quand un des ensembles est le ...

Dialogues des carmélites chez les Ingalls

Ah il aime ça, la foule et les réactualisations, Dmitri Tcherniakov. Auteur de mises en scènes sulfureuses et dépoussiérantes, ayant suscité l’admiration générale (Eugène Onéguine, Wozzeck, La Khovanchtchina, Lady Macbeth ...

Sait-on de quoi on parle ?

EditoLe titre est provocateur, volontairement, et pourrait retourner illico dans les gencives de celui qui a écrit ces lignes : sait-il lui aussi de quoi il parle ? Si toute opinion peut être ...

Olivier Lexa, directeur du Venetian Center for Baroque Music

ResMusica : Prochainement va ouvrir à Venise le Venetian Center for Baroque Music dont vous êtes le directeur. N’y a-t-il jamais eu de lieux de recherche musicologique dans cette ville ? Olivier Lexa : ...

Monteverdi & Maderna, parcours historique de l’Orfeo

Après Vincent d’Indy (1904), Gian Francesco Malipiero (1930), Ottorino Respighi (1935) et Paul Hindemith (1954), avant Luciano Berio (1984), Bruno Maderna avait délivré en 1967 sa propre orchestration de L’Orfeo ...

Un voyage revisité par Hans Zender

Le Voyage d’hiver revisité et réécrit par Hans Zender vaut le détour, voire le voyage. L’œuvre ainsi lue montre le lien évident entre Schubert et ses lointains successeurs, Mahler, Korngold, ...

Faire du vieux avec du vieux

Edito La mise en ligne de la prochaine saison de l’Opéra national de Paris confirme les craintes qui étaient apparues dès la nomination de Nicolas Joël. Un changement de cap était ...

Mūza Rubackyté, pianiste

ResMusica : 2011 année Liszt. Mais a-t-on besoin de célébrer ce compositeur très souvent joué ? Mūza Rubackyté : Je pense que oui. C’est un célèbre inconnu. RM : Que ne connait-on pas de Liszt ? MR : J’ai ...

Rachel Kolly D’Alba, violoniste

ResMusica : Votre nom est original. D’où vient-il ? Rachel Kolly D’Alba : Très simple, Kolly est mon nom patrimonial, qui vient de la Gruyère, en Suisse. D’Alba est le nom de mon mari, ...

Festival Présences 2011 : Salonen aux limites du pays fertile

Onzième concert de la série «Présences», consacré aux concertos d’Esa-Pekka Salonen, alternant avec des œuvres pour chœur a cappella du même et de son contemporain le Suédois Anders Hillborg. Two Songs ...

Néron et Poppée payent leur tournée

Un opéra en tournée dans des villes non dotées de structures lyriques (Cergy, Lorient, Châtenay-Malabry et en l’occurrence Poitiers) on ne peut que s’en féliciter. Et regretter la rareté d’une ...

Best of Fauré par Paavo Järvi

Depuis qu’il est tombé dans le domaine public (le 29 septembre 2009 pour être précis) jamais la musique de Fauré n’a été autant jouée et enregistrée. Et pour ce concert ...