Archives de l’auteur : Vincent Deloge

avatar

À propos de Vincent Deloge

Analyste financier dans un grand groupe bancaire français, Vincent Deloge oublie régulièrement les ratios économiques dans le confort des théâtres à l’italienne. Saisi par le virus de l’Opéra un soir de novembre 1992 où Ruggero Raimondi sublimait Basilio, il n’a trouvé depuis aucun remède, délaissant progressivement Musset et Montherlant pour célébrer Mozart et Wagner. Quelques collaborations à Forum Opéra et ResMusica plus tard, ayant quitté la terre de Gustave Charpentier pour celle de Paul Le Flem, il s’efforce de communiquer sa passion et défend sans relâche un répertoire français qui, d’Auber à Petitgirard, ne cesse de l’émerveiller et reste pourtant honteusement sous-exploité. Il s’obstine à défendre les gosiers généreux - leur pardonnant volontiers quelques scories - ainsi que les véritables créateurs d’univers scénique. Il déteste les produits surgelés fabriqués par les maisons de disque mais respecte infiniment tous ceux qui entreprennent au quotidien pour ouvrir l’art lyrique à de nouveaux et larges publics.
angers_vieparisienne012

La vie parisienne à Angers, que du bonheur!

Ce spectacle en coproduction, inauguré au mois de décembre 2009 à Nancy, arrive à Nantes et Angers avec une distribution presque entièrement renouvelée. Au contraire de notre collègue Michel Thomé qui avait alors manifesté ses réserves sur la mise en scène, nous nous sommes laissés emporter par le rythme d’un spectacle particulièrement roboratif. L’engagement interprétatif supérieur de la nouvelle équipe de comédiens-chanteurs y a sans doute significativement contribué. La mise ...
IL MATRIMONIO SEGRETO

Le Mariage secret à Rennes, ce que veut dire dramma giococo

L’Opéra de Rennes a trouvé le remède idéal pour lutter contre la morosité du climat et celle des annonces de rigueur économique, en programmant pour les fêtes de fin d’année la folle journée imaginée par Cimarosa et son librettiste Bertati, triomphalement créée à Vienne en 1792. Le choix de la production signée par Christophe Gayral pour les Jeunes Voix du Rhin en 2010 n’est pas étranger à notre plaisir, tant ...
timpani_aucassinetnicolette

Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem

Paul le Flem a traversé le XXe siècle et ses courants musicaux, de l'enseignement de la Schola Cantorum jusqu'à l'atonalité,  avant de nous quitter à l'âge respectable de 103 ans. En 1909, c'est pour le théâtre d'ombres chinoises qu'il acheva son premier ouvrage lyrique, Aucassin et Nicolette, inspiré d'une légende médiévale et composé pour un orchestre de chambre réunissant cordes, harpe, piano et orgue. Malgré son apparente simplicité, la partition ...
JENUFA opŽra en trois actes de Leo

A Rennes, la version originelle de Jenufa

Jenufa est désormais solidement installée au répertoire des maisons d’opéra dans l’édition définitive de 1918, mais l’Opéra de Rennes a choisi de faire découvrir au public français la version originelle de l’ouvrage donnée au Théâtre de Brno quatorze ans plus tôt sous le titre de Jeji Pastorkyyna (traduisible en français par « sa fille adoptive »). C’est le musicologue anglais Mark Audus qui a reconstitué cette partition, recréée à Brno ...
Sophie Marin-Degor (Thaïs) © François Berthon

A Tours le theatre est dans la fosse

Cette nouvelle production de Thaïs, donnée en ouverture de la saison tourangelle, met en évidence la profonde panne d’inspiration de Nadine Duffaut. Que retenir de cette mise en scène, sinon une transposition temporelle dont le sens nous échappe, Alexandrie faisant place au New York branché des années psychédéliques ? La régie oscille entre convenu et déplacé, et la fête chez Nicias tourne à la confusion, peu favorisée il est vrai par ...
Réussite musicale et événement technologique

Réussite musicale et événement technologique à Rennes

L’Opéra de Rennes a créé l’événement ce vendredi avec la diffusion de la représentation de L’Enlèvement au Sérail en direct sur la place de l’Hôtel de ville ainsi que dans plusieurs autres villes bretonnes. L’événement était également retransmis en direct ou différé (radio et télévision). Parallèlement, dans les salons de la mairie, le public était invité à découvrir d’autres défis technologiques : application interactive sur tablettes tactiles, diffusion en direct ...
Sublime Tatiana Lisnic

Sublime Tatiana Lisnic dans L’Elisir d’amore

Coproduite par cinq scènes lyriques françaises, la vision de L’Elisir d’amore proposée par Richard Brunel s’installe à Angers-Nantes Opéra le temps de sept représentations, avec une distribution entièrement renouvelée. Le metteur en scène réussit à imposer une imagerie nouvelle tout en restant fidèle à l’esprit comme à la lettre de l’ouvrage, et souligne avec acuité ce qui, au delà de la fantaisie légère généralement soulignée, relève du drame dans ce ...
Ultimes chefs d’œuvre de Monteverdi

Ultimes chefs d’œuvre de Monteverdi

Zefiro torna Pour interpréter « les belles vendanges tardives de Claudio Monteverdi » selon sa propre expression, Alain Surrans a eu recours à un effectif réduit mais parfaitement impliqué. En faisant appel aux Talents lyriques et à Christophe Rousset, il savait pouvoir compter sur l’excellence. Le directeur musical fait preuve d’une stupéfiante virtuosité au clavecin avant de glisser parfois à l’orgue. Les violons de Gilone Gaubert-Jacques et Virginie Descharmes s’harmonisent parfaitement et rivalisent ...
Tous dupés

Véronique Gens mène le jeu dans Falstaff à Nantes

Cette nouvelle production de Falstaff suscitait beaucoup d’attentes du fait de la présence de Véronique Gens, dans un répertoire qui n’est pas celui auquel on l’associe habituellement même si elle a déjà chanté le rôle à Baden-Baden, mais aussi du tandem de metteurs en scène auquel Angers Nantes Opéra doit quelques unes de ses plus évidentes réussites depuis 2004. Ces attentes n’ont pas été trahies et le public nantais a ...
Comédie à l’italienne

Don Pasquale à Tours, comédie à l’italienne

Sandro Pasqualetto a choisi de s’inspirer du cinéma italien des années 1950 pour construire cette nouvelle production de Don Pasquale. Valentina Bressan, directrice technique de l’Opéra de Tours, a, dans le même esprit, conçu un dispositif unique original, assemblage de portes et de fenêtres s’ouvrant à vue pour révéler la collection de tableaux d’un intérieur bourgeois. Au troisième acte, la fausse Sofronia a substitué aux paysages académiques un condensé des ...
Vision christique

Vision christique pour le Viol de Lucrèce de Britten

The Rape of Lucretia Carlos Wagner est décidément un metteur en scène avec lequel il faudra compter désormais. Avec des moyens volontairement réduits, il est en effet parvenu à souligner toute la grandeur tragique de l’œuvre de Britten. Dans un dispositif unique, simple et géométrique, modulé par des éclairages soignés et de rares accessoires, il s’est appuyé pour cela sur une grande intelligence textuelle, un travail de direction d’acteurs très soigné ...
La création lyrique à l’Opéra Comique : 1910

La création lyrique à l’Opéra Comique : l’année 1910

L’année 1910 commença au Théâtre national de l’Opéra Comique - toujours administré par Albert Carré – par la mille deux centième représentation de Carmen, avec Lucienne Bréval dans le rôle titre. Elle allait donner lieu à quatre créations : Leone de Samuel Rousseau, Le Mariage de Télémaque de Claude Terrasse, On ne badine pas avec l’amour de Gabriel Pierné et enfin Macbeth d’Ernest Bloch. Nous vous proposons un bref retour sur ...
En état de grâce

Zanetto et Suor Angelica en état de grâce à Rennes

Certaines versions concertantes se révèlent plus exaltantes et, paradoxalement, plus théâtrales, que nombre de présentations scéniques routinières ou faussement novatrices. Avouons-le, le diptyque proposé par l’opéra de Rennes nous a offert près de deux heures de frisson ininterrompu. La proximité des ouvrages est patente, par la chronologie, la subtilité harmonique et la généreuse inspiration mélodique, mais l’esprit diffère : Zanetto est un instantané d’indécision sentimentale qui s’apparente au théâtre d’Henry Bernstein, ...
Ein Engel, Leonoren

Fidelio à Tours : Ein Engel, Leonoren

L’Opéra de Tours inaugure sa saison avec une production de Fidelio coproduite avec l’Opéra Théâtre de Limoges où elle a été créée en janvier dernier. Marion Wassermann y fait preuve d’un métier certain et d’une originalité indéniable. Pour autant, ses partis pris ne se révèlent pas pleinement convaincants. L’omniprésence des prisonniers au premier acte retire ainsi son impact à leur sortie, malgré un bel effet de lumière. De même, comment ...
Un barbiere di qualita !

Nantes : Un barbiere di qualita !

Le Barbier de Séville En raison des travaux entrepris au Théâtre Graslin, c’est dans le cadre inhabituel du Grand T que s’ouvre la saison nantaise, le public de théâtre se joignant pour l’occasion à celui de l’opéra. Frédéric Bélier-Garcia visite ce grand classique du répertoire avec une grande fidélité à l’esprit, une constante bonne humeur et beaucoup d’imagination visuelle. L’habile dispositif scénique de Jacques Gabel comme les costumes oscillent entre le ...
La création lyrique à l’Opéra de Paris

La création lyrique à l’Opéra de Paris : l’année 1910

L’évènement majeur de l'année 1910 à l'Académie nationale de Musique, toujours placée sous l'administration de André Messager et Leimistin Broussan, fut la création in loco de Salomé de Richard Strauss, le 6 mai. On nota également la présence des forces du Metropolitan Opera pour une soirée de gala placée sous la baguette de Toscanini, ainsi que l'invitation faite aux Ballets russes, qui s'étaient produit l'année précédente au Théâtre du Châtelet, ...
Laure Baert

Laure Baert, soprano

ResMusica : Tout a commencé en 2003, avec votre victoire au Concours des Voix d’or à Metz. Laure Baert : Absolument. À la suite de la finale durant laquelle j’ai chanté les airs de Philine d’Ambroise Thomas et Fauno dans Ascanio in Alba de Mozart, Laurence Dale, président du jury et directeur de l’Opéra de Metz, m’a aussitôt engagée pour Oscar, Glauce et Servilia. Il a été le premier à me confier ...
Quelle affaire !

Makropoulos à Nantes, quelle affaire !

Sans renouveler totalement le miracle de leur Jenůfa nantaise de 2007, couronnée par le Syndicat professionnel de la critique de musique, théâtre et danse, Patrice Caurier et Moshe Leiser confirment, avec cette nouvelle production de L’Affaire Makropoulos, leur rare compréhension de l’univers de Leoš Janáček. Dans un dispositif scénique intemporel, sobre et angulaire, ils s’attachent avec une précision méticuleuse à caractériser chaque protagoniste et à rendre lisible chacune des nombreuses ...
Tiercé gagnant

Tiercé gagnant pour la Tosca de Tours

L’Opéra de Tours conclut sa saison en fanfare avec cette nouvelle production de Tosca, soutenue par le Conseil général d’Indre-et-Loire. Gilles Bouillon s’applique à souligner les lumières comme les noirceurs d’un ouvrage dont l’évidence dramatique s’impose à chaque instant. Sans renouveler notre perception de l’ouvrage, ce travail très professionnel séduit par la minutie de la direction d’acteurs et un goût infaillible, que l’on retrouve dans le décor sobre mais chargé ...
Pari réussi

Pari réussi à Nantes pour Lucio Silla

Angers Nantes Opéra et l’Opéra de Rennes s’associent dans une entreprise courageuse : donner vie scénique à l’opera seria d’un enfant de seize ans, un certain Wolfgang Amadeus Mozart. La valeur n’attend pas le nombre des années, affirme-t-on couramment, mais si tous les ingrédients des chefs d’œuvre à venir sont déjà réunis, la recette n’est pas encore tout à fait finalisée. De plus, le strict respect des codes du seria propose ...
Un Roméo de très grande classe

Un Roméo de très grande classe à Tours

I Capuleti e i Montecchi Ouvrage délicat que ce Roméo et Juliette revisité par Romani et Vincenzo Bellini: un livret peu vraisemblable, une action statique, et pourtant de telles grâces musicales que tout mélomane finit par rendre les armes. Encore faut-il disposer de forces vocales, orchestrales et théâtrales, à la hauteur de l’enjeu, ce qui est le cas ce dimanche à Tours. Nadine Duffaut a le bon goût de s’effacer devant ...
Anne-Marguerite Werster, soprano

Anne-Marguerite Werster, soprano

ResMusica : Vous défendez, depuis plusieurs années, la musique d’Alfred Bruneau en récital. Comment est né votre intérêt pour ce compositeur ? Anne-Marguerite Werster : Par le plus grand des hasards ! J’avais été engagée par l’Orchestre de la Garde républicaine pour des concerts en l’Eglise de la Madeleine à Paris et dans les morceaux que l’on me demandait d’interpréter, il y avait l’air de la guerre, extrait de L’Attaque du moulin. J’ai tout de ...
Hors des entiers battus

Hors des entiers battus

Voici déjà le troisième enregistrement du Trio Voix Liées, créé en 2001 par trois jeunes artistes passionnées par la mélodie française du XIXe siècle. Cette fidélité ne se dément pas, pas plus que la volonté du trio de sortir des sentiers battus en offrant à notre écoute des pièces rares, voire inédites. Disons-le d’entrée, ce nouveau témoignage confirme les atouts et les limites relevés lors de la parution de Viens… Nous ...
Trop sérieux, s’abstenir !

La Périchole d’Offenbach, trop sérieux, s’abstenir !

Angers Nantes Opéra a pris l’habitude, pour les fêtes de fin d’année, de nous présenter un ouvrage léger confié à une jeune metteur en scène : L’Etoile revisitée dans les grands magasins Ouf par Emmanuelle Bastet, La Belle Hélène transposée par Mariame Clément dans l’univers d’Hollywood, et désormais La Périchole imaginée par Bérangère Jannelle et créée en début d’année à Lille. Il est difficile de croire que celle-ci signe sa première ...
Passions romaines

La Clémence de Titus : Passions romaines

Alain Garichot avait présenté en 1998, à Nancy, une Clémence de Titus caractérisée par son dépouillement scénique ainsi que par une direction d’acteurs très fouillée. Il l’a remise sur le métier l’an passé à Rouen dans des conditions matérielles améliorées. Le dispositif subsiste avec son escalier monumental et ses accessoires distillés au compte-gouttes. Il revient cette fois encore aux savants éclairages de Marc Delamézière de sculpter ce large espace. Les ...
Nous n’avons pas perdu notre Eurydice !

Nous n’avons pas perdu notre Eurydice !

Orphée et Eurydice en version de concert, quelle originalité ? Le fait simplement qu’ici on ne donne ni la version italienne de 1762, ni la version «Marie-Antoinette» de 1774, ni la révision Berlioz. Non, l’Opéra de Rennes redonne vie, suite à un travail musicologique approfondi, à la version Opéra de Paris conçue en 1824 pour Adolphe Nourrit. Alain Surrans, qui signe, avec son habituelle érudition, le texte de présentation, insiste sur l’adaptation du ...
C’est la belle Manon, avec son chevalier

Burcu Uyar, c’est la belle Manon, avec son chevalier

Angers-Nantes-Opéras inaugure sa saison avec cette Manon, co-produite avec l’Opéra de Marseille, où elle fut créée en mai 2008. Renée Auphan et Yves Coudray nous proposent une mise en images de bon ton, animée et toujours lisible. Cette lecture, à défaut de réelle originalité, s’appuie sur une direction d’acteurs précise et inspirée ainsi que sur des costumes et un dispositif scénique séduisants. L’intérêt de cette reprise réside dans une distribution totalement ...
Créations parisiennes

Les créations lyriques parisiennes : l’année 1909

La vie lyrique parisienne, en 1909, ne se limitait pas à l’Académie Nationale de Musique et au Théâtre National de l’Opéra-Comique. D’autres scènes, moins prestigieuses, se consacraient au genre opératique et n’hésitaient pas à proposer de nouveaux ouvrages, parfois ambitieux. Offrons nous un tour d’horizon… Le Théâtre lyrique municipal de la Gaîté, installé rue Papin, était dirigé par les frères Emile et Vincent Isola, prestidigitateurs et pionniers du cinématographe reconvertis dans ...
La création lyrique à l’Opéra Comique : 1910

La création lyrique à l’Opéra-Comique : l’année 1909

En 1898, l’Opéra-Comique avait repris son activité place Boieldieu, dans les murs de la troisième salle Favart, celle que nous connaissons aujourd’hui. Depuis cette date, il était administré par Albert Carré (1870-1938), ancien comédien devenu directeur de théâtre, qui présida aux destinées de la maison jusqu’en 1913, puis à nouveau de 1918 à 1925. Si Carmen et Werther restaient les piliers du répertoire, le millésime 1909 fut marqué par deux ...
Dantesque !

Francesca da Rimini de Zandonai : Dantesque !

Créée en février 1914 à Turin, Francesca da Rimini, tragédie en quatre actes, constitue non seulement le chef-d’œuvre de Riccardo Zandonai, mais aussi l’un des fleurons de la production lyrique transalpine au XXe siècle. Le livret, rédigé par l’éditeur Ricordi à partir de la pièce homonyme de D’Annunzio, elle-même inspirée d’un épisode de la Divine comédie de Dante, n’y est pas étranger. «Tristan italien», comme l’intitule fort justement Richard Eckstein, ...