Mot-clef : Andreas Kriegenburg

18-19-ONP-HUGUE113_DxO.jpg

Le retour des Huguenots à l’Opéra de Paris

Enfin ! On l'avait tant désiré, tant rêvé, tant appelé de nos vœux, le chef-d’œuvre de Meyerbeer revient dans la ville de sa création, lui qui n'avait plus été donné en ces lieux depuis 1936, après plus de 1 000 représentations ! Bien sûr, les puristes hurleront aux coupures, à une mise en scène ou une distribution pas toujours adéquate, mais Les Huguenots sont bel et bien de retour à Paris ! ...

L’Opéra de Paris fêtera ses 350 ans en 2019

L’Opéra national de Paris a lancé hier sa saison anniversaire 2018/2019 lors d’une soirée au Palais Garnier en présence de nombreux artistes et retransmise sur son site. Tout au long de cette saison, et jusqu’au 31 décembre 2019, l’Opéra national de Paris célébrera son 350e anniversaire. C’est en effet le 28 juin 1669 que Louis XIV signait la lettre patente autorisant le conseiller Pierre Perrin à établir une académie royale ...
Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Lady Macbeth de Mtsensk ou Salzbourg nouvelle formule

Mariss Jansons et Nina Stemme sont à l'affiche d'une nouvelle production qui pour être une semi-réussite annonce une ère prometteuse pour le Festival de Salzbourg. Pour la première année de son mandat à la tête du Festival de Salzbourg, le pianiste Markus Hinterhäuser a choisi un programme ambitieux, avec trois œuvres du XXe siècle ; les créations, certainement, viendront plus tard. La Lady Macbeth de Chostakovitch, certes, appartient depuis longtemps au ...
ring6

Le Crépuscule à Munich, enfin les voix

Pour ce dernier volet du Ring, Kirill Petrenko bénéficie enfin d'une distribution de haut niveau. Si les volets précédents de ce cru 2015 du Ring de l’Opéra de Munich avaient présenté des distributions inégales qui limitaient un peu le plaisir né de la direction de Kirill Petrenko, ce Crépuscule des Dieux est d’une toute autre trempe - sans compter que le spectacle d'Andreas Kriegenburg nous a beaucoup plus convaincu qu'en 2012. ...
Siegfried BSO 2015

Siegfried à Munich, Kirill Petrenko toujours

Retour de Siegfried à l'Opéra de Munich, où une distribution inégale ne parvient pas à gâcher le plaisir issu de l'orchestre L'avant-dernier volet de la production du Ring créée à Munich en 2012 et reprise ici pour ce qui est déjà le 6e cycle complet (pour une douzaine de représentations en tout pour chaque opéra) confirme les qualités et les limites des volets précédents, dans une mise en scène toujours soucieuse ...
5M1A0147

Une Walkyrie de vrai théâtre par Kirill Petrenko

Même si elle a quelques faiblesses (des longueurs dans le 3e acte notamment), la belle mise en scène d'Andreas Kriegenburg est un bel écrin pour ce qui fait l'événement de cette reprise du Ring à l'Opéra de Bavière, la direction de Kirill Petrenko. L'arbre des morts du premier acte ne s'oublie pas aisément, le travail du jeune directeur musical de la maison non plus. Dans la distribution en revanche, tout n'est ...
or du rhin munich15

L’Or du Rhin à Munich, version Petrenko

Kirill Petrenko fait de L'Or du Rhin un véritable événement théâtral. À 42 ans, Kirill Petrenko a déjà une longue expérience du Ring : en 2001, tout jeune directeur musical du modeste théâtre de Meiningen, il avait réussi à le faire jouer dans un théâtre très peu habitué à ce genre de grande entreprise. 14 ans plus tard, et après deux étés à Bayreuth, il était naturel qu'il prenne rapidement en ...
© Wilfried Hösl

Kirill Petrenko trouve le son juste des Soldats de Zimmermann

Kirill Petrenko et Andreas Kriegenburg réalisent une vision classique de l'opéra-monstre de Zimmermann Comment faire, aujourd'hui, pour remplir une salle d'opéra ? Visiblement, monter une nouvelle production de Tosca ne suffit pas, comme l'expérimente avec douleur l'Opéra de Paris ces jours-ci ; non, mieux vaut monter Les Soldats de Zimmermann, œuvre réputée impossible mais qui, ces vingt dernières années, aura fait le tour de toutes les grandes scènes d'Europe et d'ailleurs ...
bayreuth2014

Retour de Bayreuth 2014 (3)

Là où certains esprits étroits ont cru percevoir l’occasion de vilipender un énième avatar du Regietheater, il faut reconnaître l’évidence d’un travail d’orfèvre qui fait jaillir toujours plus de détails à chaque représentation. Cette prolifération bouillonnante irrite et bouscule – n’oublions pas que la proposition de Castorf vient après le très pâle et anecdotique Torsten Dorst… L’ironie triomphante dont se réclame le metteur en scène est-allemand est à puiser dans ...
Götterdämmerung Munich 2012 - Gabler, Gould, Paterson

Fin de Ring à Munich

Götterdämmerung est sans doute le plus périlleux des opéras de Wagner pour les metteurs en scène, et la dernière étape du cycle monté par Andreas Kriegenburg à Munich n’est sans doute pas la plus aboutie. Kriegenburg n’y abandonne pas son parti-pris narratif et ses jeux avec l’illusion théâtrale, mais il les ancre dans une époque plus nettement contemporaine : le premier acte, en particulier, ancre le monde des Gibichungen dans le ...
Siegfried Munich 2012 - Dalayman, Ryan

Siegfried réjouissant et théâtral

Siegfried est souvent, du moins pour le metteur en scène, le plus payant des opéras du Ring, ne serait-ce que par l’humour qui irrigue une bonne partie du livret et de la partition. Andreas Kriegenburg, fidèle à son parti-pris décidément narratif, recourt pour en livrer sa propre version encore plus nettement que dans les volets précédents à sa machinerie humaine, constituée de plusieurs dizaines de figurants, au détriment de la ...
Walkyrie Munich 2012 - Mayer, Dalayman

La Walkyrie sous la baguette de Kent Nagano

L’approche strictement narrative choisie par les maîtres d’œuvre du nouveau Ring de l’Opéra de Munich, qui fonctionnait parfaitement dans L’Or du Rhin, allait-elle pouvoir rendre justice aux longues plages de récits et de combats intérieurs de La Walkyrie ? La Walkyrie, comme L’Or du Rhin d’ailleurs, a été créée bien avant Bayreuth au Nationaltheater, et si on n’y trouve pas le son d’orchestre exclusif de la fosse d’orchestre de Bayreuth, l’expérience ...
Rheingold Munich 2012 - Figurants

Début d’un nouveau Ring à Munich

Il n’y a rien d’exceptionnel, en Allemagne, à proposer régulièrement de nouvelles productions de la plus ambitieuse des œuvres de Wagner : là où l’Opéra de Paris se fait une montagne du premier Ring qu’il créée depuis deux décennies et a besoin de deux saisons pour ce faire, l’Opéra de Munich crée le sien en six mois pour remplacer une production créée en 2002/2003 et donnée jusqu’en 2006 : cette ...
wozzeck munich

Wozzeck intense à Munich

Pour beaucoup d’amoureux de cette œuvre, il y a une production définitive du Wozzeck d'Alban Berg, celle montée pour la Staatsoper de Berlin et le Châtelet par Patrice Chéreau il y a deux décennies, modèle de raffinement et de simplicité qui était presque un manifeste pour la mise en scène d’opéra, qui n’a besoin ni de pénibles « reconstitutions », ni d’armatures conceptuelles ou symboliques. Andreas Kriegenburg a choisi une ...