Mot-clef : Andrei Șerban

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Le singulier Otello de Roberto Alagna à l’Opéra Bastille

Roberto Alagna offre au public parisien son Otello qu’il avait déjà abordé, non sans témérité, à Orange en 2014. Ces représentations avaient soulevé de nombreuses réticences. Pas assez large la voix, trop lourd le rôle ! Cinq ans plus tard, la voix de Roberto Alagna semble avoir encore évolué.  Passons brièvement sur la mise en scène d’Andrei Șerban qui date de 2004 et qui se patine progressivement au fur et à mesure ...
A scene from Turandot by Puccini @ Royal Opera House. Conductor, Dan Ettinger. Directed by Andrei Serban
(Opening 05-07-17)
©Tristram Kenton 07-17
(3 Raveley Street, LONDON NW5 2HX TEL 0207 267 5550  Mob 07973 617 355)email: tristram@tristramkenton.com

Turandot à Londres, toujours un très grand spectacle !

En reprenant encore une fois la production de Turandot d’Andrei Șerban, le Royal Opera House réussit de nouveau à créer un magnifique spectacle, porté par deux distributions de très grande qualité et par un chef déjà impressionnant par la dynamique et l’énergie fournies l’an passé dans la fosse de Munich. A Londres, l’orchestre comme le chœur plongent l’auditeur dans la partition de Puccini, seulement perturbée par le finale sans finesse de ...
2017-06-04 11_31_37-jeffrey_tate.jpg - Visionneuse de photos Windows

Jeffrey Tate, ses grandes années à Genève

ResMusica revient sur les grandes années de Sir Jeffrey Tate au Grand Théâtre de Genève de 1982 à 1994 et sur une inoubliable Elektra. Né à Salisbury le 28 avril 1943,  le chef britanique vient de nous quitter à Bergame, en Italie, le 2 juin 2017.  Depuis 1982 où il dirige Le Nozze di Figaro avec le Comte de Ruggiero Raimondi, le Figaro de Claudio Desderi, la Comtesse d’Anna Tomowa Sintow et la ...
italiana2

L’Italienne à Alger trop clownesque d’Andrei Serban

Genre typiquement italien, l’opera buffa touche avec Rossini une virtuosité sans pareil grâce au pouvoir du compositeur de souligner en musique l’aspect dérisoire des personnages et des situations. La ligne entre le comique et le clownesque est cependant très subtile et une mise en scène insistant sur des clichés et sur une facile hilarité peut rendre l’ensemble assez banal. C’est proprement le résultat du travail d’Andrei Serban qui transforme Mustafà en ...
Opéra national de Paris/ Ian Patrick

Une Khovantchina flamboyante à l’Opéra Bastille

La Khovantchina est une grande fresque historique dont Modest Moussorgski, inspiré par son ami Stassov - à qui il dédie l'ouvrage avant d'en avoir écrit une seule note! -, conçoit lui-même le livret. Après Boris Godounov, il se replonge en 1872 dans l'histoire de la Russie des tsars qui le passionne et, sans aucun antécédent littéraire cette fois, fait revivre la résistance d'une Russie féodale, authentique et pure - celle ...
Elektra

Elektra à l’heure suisse

Partition tant géniale que démentielle, Elektra de Richard Strauss est l’opéra d’un rôle écrasant où se sont illustrées des légendes du chant comme Astrid Varnay, Birgit Nilson, Inge Borkh ou Leonie Rysanek. En 1990, le Grand théâtre de Genève reprend une production de cet opéra en un acte dans une mise en scène d’Andrei Serban et dans des décors de Yannis Kokkos. Le théâtre helvète offre le rôle titre à ...
Werther. À l’ombre de la puissance tutélaire

Werther à l’ombre de la puissance tutélaire

L’Opéra de Vienne tenait à proposer une relecture moderne de Werther. Voilà qui est fait. D’aucuns pourront critiquer l’approche sommaire voire certains traits réducteurs dans la caractérisation des personnages. Le metteur en scène Andrei Serban transpose l’action au milieu du vingtième siècle, afin d’éviter, explique-t-il dans l’interview accompagnant le DVD, (Bonus : Prior to opening night) « le piège dix-huitième ». Les personnages perdent ce vernis et ce raffinement qui en font le ...
Vêpres à la direction de James Conlon

Vêpres à la direction de James Conlon

Retour de la version française des Vêpres siciliennes de Verdi à l’Opéra C’est avec Les Vêpres siciliennes que Giuseppe Verdi s’essayait pour la première fois au grand opéra à la française, dans la lignée de Guillaume Tell de Rossini vu à l’Opéra Bastille en mars dernier* et des Huguenots de Meyerbeer, genre dans lequel Verdi allait atteindre son apogée avec Don Carlos. Tout comme pour ce dernier ouvrage, l’intrigue des Vêpres ...

La Vieille Russie prend la Bastille

La Khovanchtchina Opéra rare en France, alors même qu’il s’agit assurément du chef-d’œuvre de Moussorgski, en dépit de Boris Godounov, La Khovanstchina fait enfin son entrée au répertoire de l’Opéra Bastille. Cet ouvrage n’avait pas été représenté à Paris depuis 1984, année où il avait été monté dans une splendide production de Pier Luigi Pizzi au Théâtre du Châtelet, qui en avait donné la création française en 1913 dans une réalisation ...