Mot-clef : Anna Caterina Antonacci

Une complète réussite !

Une complète réussite !

Falstaff Fin de saison triomphale au Théâtre des Champs-Elysées ! Le dernier opéra mis en scène de la saison est aussi le dernier opéra de Verdi, et une comédie qui appelle un ...
La grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

Les Troyens à Genève, la grandeur des petits, des obscurs, des sans grades

À l’opéra pendant que l’orchestre s’épanche dans l’ouverture, l’exercice fréquent qui consiste à se caler tranquillement dans son fauteuil, à jeter un coup d’œil au voisinage immédiat de sa place ...
Opéra de chambre

Era La Notte de Anna Caterina Antonacci

Ce spectacle créé le 29 janvier 2006 au Grand Théâtre du Luxembourg est une pure merveille. « L’orchestre, je l’ai rêvé comme une boîte à musique. Musique mentale. Je voulais le ...
Falstaff

Falstaff, Frittoli, Antonacci, Muti… inoubliable !

Lorsque la première maison d’opéra veut rendre hommage à Verdi à l’occasion du centième anniversaire de son décès, on ne pouvait en attendre moins que l’inoubliable. Ce fut chose faite ...
L’efficacité scénique

L’efficacité scénique de Yannis Kokkos dans La Clemenza di Tito

Au lever du rideau, Vitellia apparaît, s’arrête un court instant devant l’écharpe de Titus abandonnée sur son siège de marbre. Elle soulève un peu le tissu, l’admire, le repose avant ...
Médée

Antonacci, magicienne barbare dans Médée

Après la Révolution, l’Opéra de Paris – pardon, le Théâtre des Arts, avant de devenir Académie Impériale de Musique – totalement désorganisé et chroniquement déficitaire, reste un haut lieu de ...
Des Troyens conquérants

Des Troyens conquérants

« Un aigle irrité auquel on a refusé son essor » : le portrait que brosse Théophile Gautier du « Grand Hector », nous rappelle combien furent sombres les dernières années parisiennes du musicien. Refus, ...
Cocaïne et music hall

Cocaïne et music hall

Le Couronnement de Poppée Poursuivant leur relecture de l’histoire romaine, le duo McVicar/Jacobs reprend du service au théâtre des Champs Elysées où l’on avait salué leur Aggripina de Haendel, pêchue voire ...
Au nom des pères

Les Troyens par Gardiner au Châtelet : Au nom des pères

Fêté dans toute l’Europe musicale, c’est à Paris que Berlioz rêvait de voir Les Troyens triompher. Cent quarante années après la création de la deuxième partie, John Eliot Gardiner les ...
Tragédie palatine

Tragédie palatine

Retour d’une belle production de l’Agrippina de Haendel Il est malaisé de classer Agrippina, jubilatoire comédie satirique et corrosive, laquelle provoque dans la salle une tempête de rires. En effet, cette ...