Mot-clef : Blandine Staskiewicz

612Mzr5r69L._SL1200_

Fastes et recueillement avec l’oratorio italien au tournant du XVIIIe siècle

Florilège d’airs d’oratorio des dix-septième et dix-huitième siècles avec Blandine Staskiewicz, Thibault Noally et l’ensemble Les Accents. À la visée didactique du propos s’ajoute le plaisir de la découverte de merveilleuses pages peu ou jamais interprétées. Né au début du dix-septième siècle avec Cavalieri, l’oratorio baroque italien subit une évolution peu ou prou comparable à celle de l’opéra. Tout d’abord dévolu, à l’époque de la seconda prattica, à la mise en ...
Kateřina Knĕžiková & Václav Luks

Le Festival de La Chaise-Dieu reprend son cours normal

De Marie-Madeleine à Sainte Cécile, d’Allegri à Duruflé, de La Chaise-Dieu à Brioude, ce sont trente concerts qui ont été proposés aux nombreux spectateurs de la 51e édition du Festival de La Chaise-Dieu. Diversité et qualité sont, comme toujours, les bases de sa programmation. Il est loin, le temps où le piano était la seule vedette du Festival de La Chaise-Dieu. Et pourtant, il est toujours là, au fil des concerts : ...
T1

Tamerlano : Casse-tête vivaldien à Beaune

Tamerlano Ovvero (ou) Bajazet ? Thibault Noally apporte sa réponse au cours d'une de ces flamboyantes soirées qui font le succès de plus en plus grandissant du Festival International d'Opéra Baroque et Romantique de Beaune. Si l'on ne sourira jamais assez des livrets labyrinthiques des opéras de Vivaldi où la plus ensorcelante des musiques nappe trois heures de soli sentimentaux venant buter sur un immanquable coro final le plus souvent d'1 minute ...
maxemanuel_cencic_paris2012

Farnace au Théâtre des Champs-Élysées

Le forfait de Diego Fasolis, remplacé par son assistant Andrea Marchiol, a sans doute été pour beaucoup dans la semi-réussite de ce Farnace. Pendant tout le premier acte, on a eu la pénible impression d’assister à un charmant récital d’airs séparés, servi par de fort jolies voix assez peu concernées, accompagné d’un orchestre mou, sans liant, sans tonus, sans vie. Fort heureusement, les choses s’améliorent après l’entracte. Reprise en main, ou ...
Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Les ratés de L’Étoile de Jérôme Savary

Dans son compte-rendu de la représentation à l’Opéra-Comique de L’Etoile en décembre 2007, notre collaborateur Maxime Kaprielian s’étonnait de la désapprobation du public à la mise en scène de Macha Makeïeff & Jérôme Deschamps. Il notait alors «à moins que ces pisse-vinaigres ne sont que d’anciens supporters de Savary qui n’ont pu supporter que la partition ne soit pas «réactualisée» avec une mise en scène digne d’une revue du Lido ?» ...
Un Faust de niveau international

Un Faust de niveau international

Faust Affichée «complet» bien avant la première, cette nouvelle production de Faust était extrêmement attendue. Dernière mise en scène proposée par Nicolas Joël aux toulousains avant son départ pour l’Opéra National de Paris, dernier spectacle de la saison, ce devait être une fête absolue. Fête il y a eu, mais pas sur tous les plans. Tout d’abord la joie de voir Nicolas Joël venir saluer malgré les séquelles de l’attaque qu’il a ...
Quella buona perla di Suzanna !!

Quella buona perla di Suzanna !

Les Nozze di Figaro En tout point classique, impeccablement mise en scène dans des décors superbes, cette production du Capitole a ravi un public venu nombreux au point d’afficher complet. C’est Da Ponte et Mozart qui sont les vainqueurs, car très souvent le public a ri de l’émotion que cette comédie douce amère a diffusée constamment avec un charme réconfortant. Les décors reprennent des plafonds peints à la manière de Tiepolo. ...
Proserpine, le soleil à son zénith

Proserpine par Hervé Niquet, le soleil à son zénith

Vous l’attendiez depuis 2006 et sa création en version concert à la Cité de la Musique ! Les esprits chagrins craignaient de retrouver les coupures constatées ce soir là. Et bien voici une attente qu’Hervé Niquet, le Concert Spirituel et la maison de disque Glossa ont mis à profit pour nous réserver une magnifique surprise ! Proserpine de retrouve dans cet enregistrement un éclat digne du Roi Soleil à son zénith. L’intrigue simplissime : ...
Une étoile a brillé

Réouverture de l’Opéra-Comique, une étoile a brillé

Qu’arrive-t-il donc au spectateur parisien lambda amateur d’art lyrique ? A force de huer Iphigénie en Tauride dans un centre de gériatrie, Le Nozze di Figaro dans une tour de la Défense ou bien La Traviata dans une salle des fêtes, le voilà en train de huer une mise en scène sage et burlesque à la fois, dans de traditionnels décors faits de tentures, panneaux mobiles et toiles peintes. Les huées en ...
Les Dieux de l’Olympe à la Cité de la Musique

Proserpine de Lully, les Dieux de l’Olympe à la Cité de la Musique

Il fallait une bonne dose de courage et un brin de folie pour faire revivre sur la scène nue de la salle des concerts de la Cité de la Musique, dans son acoustique sèche et son sobre décor, une tragédie lyrique de Lully qui ne s’entendait pas, à l’époque de Louis XIV, sans le faste des costumes, le merveilleux des machines et le spectaculaire des entrées de ballet : Un exemple ...