Mot-clef : Frédéric Pineau

Concert Monstre pour Berlioz avec Roth à la Philharmonie

Trois semaines après son dernier passage pour une œuvre contemporaine dans le cadre de Manifeste, le chef à la riche palette François-Xavier Roth retourne à La Philharmonie de Paris avec ...

La Côte Saint-André 2018, Sacré Berlioz, sacré festival

Intitulé "Sacré Berlioz", le festival encense cette année la production sacrée du compositeur. Il est aussi l’aboutissement des dix années du patient travail de son directeur, Bruno Messina, parvenu à ...

De puissants Dialogues des Carmélites à Saint-Étienne

On avait gardé un excellent souvenir de ces Dialogues des Carmélites donnés en 2005 à l'Opéra de Saint-Étienne qui ont obtenu par la suite le grand prix de la critique ...

Manon avec Annick Massis

Dans un rôle qui lui va comme un gant, Annick Massis illumine de sa présence vocale une mise en scène plutôt inventive, mais malheureusement desservie par la captation vidéo. Initialement conçue ...

Metz enchantée par la Flûte de Daniel Mesguich

C’est sous le signe de la dualité que Daniel Mesguich conçoit sa mise en scène du chef d’œuvre de Mozart. Dès la première scène, le double négatif de Tamino combat ses ...

La Bohème à Charleroi, traditionnelle mais non sans intérêt

La politique de programmation de nos maisons d’opéra peut parfois prêter à sourire... En effet, La Bohème n’a pas été jouée à Liège depuis 2002. Si on peut se féliciter qu’un ...

Pour un coup d’essai …

La Belle Hélène Après La Grande Duchesse de Gerolstein et Les Brigands, qui avaient obtenu un grand succès, voilà que Gérard Pisani, ex-danseur à l’opéra de Paris, puis acteur et metteur ...

Turandot, féerie sonore

Cela ne fait, désormais, plus aucun doute : il se passe quelque chose de passionnant à l’Opéra de Saint-Étienne. En atteste l’accueil triomphal réservé à cette Turandot dominicale, au terme d’une ...

Triomphale Résurrection de Polyeucte

« Je n’ai jamais rien entendu de pire que cet opéra ; il comporte cinq actes assommants dont aucun passage ne réussit à s’élever au-dessus d’un fond mortellement plat et incolore ». Voilà ...